Comment obtenir une aide au logement étudiant ?

Comment obtenir une aide au logement étudiant ? Découvrez les astuces pour payer moins cher votre loyer et les organismes à contacter afin d'obtenir des aides.

Comment obtenir une aide au logement étudiant ?
Quelle aide au logement étudiant demander, quels organismes solliciter ?

Les étudiants peuvent bénéficier de plusieurs aides au logement. Seulement, les règles sont complexes et les informations sont parfois difficiles à trouver. En fonction de votre situation, de votre localisation, de votre statut et du type d’études que vous suivez, les aides disponibles ne sont pas les mêmes.
Voici les principales aides au logement étudiant en France.

Quelle aide au logement étudiant peut-on obtenir ?

La caisse d’allocations familiales (CAF) propose trois types d’aides au logement, destinées non seulement aux étudiants mais de manière plus globale aux personnes dont les revenus sont modestes. Ces trois types d’aides (l’aide personnalisée au logement (Apl), l’allocation de logement familiale (Alf) ou l’allocation de logement sociale (Als)) ne sont pas cumulables.

Pour en savoir plus sur les aides publiques, consultez la page du site officiel du gouvernement.

 

De quels critères dépend le montant de l’aide au logement étudiant ?

La plupart des aides gouvernementales pour le logement étudiant sont conditionnées par les ressources. La plupart du temps, l’étudiant devra être sorti du foyer fiscal de ses parents (c’est-à-dire qu’il devra déclarer ses revenus ou son absence de revenu à part).
D’autres critères comme l’âge, la situation civile, etc. seront pris en compte.

La CAF permet de remplir la plupart des formulaires en ligne. Il vous faudra présenter des justificatifs comme :

  • Une pièce d’identité
  • Une photocopie de votre carte étudiant
  • Le contrat de bail etc.

Les logements du CROUS, une facilité réservée aux étudiants

Si aucune aide spécifique n’est prévue pour les étudiants, ils peuvent tout de même bénéficier d’un avantage certain des logements loués par le CROUS à des prix attractifs. Moins chers, les logements du Crous sont malheureusement assez rares donc difficiles à obtenir.

La demande de logement étudiant doit être faite lors de la préparation du DES (Dossier Social Étudiant) qui doit être rempli pour les demandes de bourse. Ce document doit être téléchargé sur le site du CROUS et retourné avant le 30 avril de l’année scolaire précédant la rentrée universitaire pour laquelle la demande a été faite.

Les autres aides

Certaines collectivités locales (mairie, département, région) ont des aides spécifiques pour le logement étudiant. Il peut s’agir de bourse, d’aides mensuelles ou de facilités diverses (déménagement, caution etc.). Il convient donc de se renseigner en mairie ou en préfecture pour connaître les dispositifs spécifiques prévus pour les étudiants.

Pour demander ces aides, il faut remplir un Dossier Social Etudiant (DSE).

Une aide au logement étudiant : les organismes qui avancent le dépôt de garantie

La plupart des bailleurs exigent un mois de loyer en dépôt de garantie. Les étudiants qui ne peuvent pas verser une telle somme peuvent demander une avance loca-pass ou une aide au fonds de solidarité pour le logement (FSL).

 

Les organismes qui financent la caution

L’aide LocaPass vous finance à taux zéro le montant de votre dépôt de garantie dans la limite de 500€. La plupart du temps, lorsque vous contracter un bail, le propriétaire vous demande le versement d’une caution. Celle-ci est généralement équivalente à un mois de loyer.

  • LocaPass vous avance la somme et vous la remboursez, après une carence de 3 mois, en 36 mensualités maximum (d’un montant de 20€ minimum).
  • Cette aide est réservée aux étudiants de moins de 30 ans.
  • Cette aide est également prévue pour faire face aux difficultés de paiement : dans la limite de 9 mois de loyer, la garantie va couvrir les paiements non versés. A charge ensuite de les rembourser, dans la limite de 2000€ par mois.

Le dispositif CLE (caution logement étudiant) permet aussi aux étudiants qui n’ont pas de garant de trouver un logement. Moyennant une contrepartie de 1,5% du loyer par mois (avec des plafonds maximum), l’Etat se porte garant contre les impayés et les dégradations du logement, ce qui permet de rassurer les propriétaires et de faire confiance à des étudiants qui n’ont pas d’appui financier.

A lire aussi :

Continuer à lire