Quelles sont les différentes aides au logement ?

Les aides au logement sont très diverses et s’y retrouver n’est pas toujours simple. Synthèse de ce qu’il faut savoir sur les dispositifs accessibles et les interlocuteurs à contacter.

Quelles sont les différentes aides au logement ?
Des coups de pouce pour alléger son budget

Le logement représente un poste de dépenses important pour les foyers. Loyer ou remboursement de prêt, charges, taxe d’habitation ou taxe foncière, déménagement … Les lignes de débit sont nombreuses. Les foyers modestes, les étudiants, peuvent bénéficier d’aides au logement pour les aider à assumer ces frais. Faisons le point !

Aides au logement : les aides de la CAF

Principe

Parmi les aides au logement, les aides de la Caisse d’allocations familiales (CAF) sont les plus connues car les plus répandues. Le versement des aides au logement relève des prestations sociales proposées par la CAF, au même titre que d’autres allocations ciblées (allocation parent isolé, PAJE, etc.).

L’ensemble de ces aides au logement peut être attribué tant au locataire, qu’au propriétaire qui rembourse un prêt.

Nature des aides accordées

Les aides financières destinées à alléger le poste de dépenses du logement peuvent prendre la forme :

D’une aide personnalisée au logement (APL)

L’APL concerne les logements, meublés ou non, pour lesquels le propriétaire a conclu une convention avec l’Etat. Ces aides sont ouvertes à tous (locataires, colocataires, sous-locataire déclaré, résidents en EHPAD, etc.

Plus d’infos : APL 2018 : conditions, demande, calcul

D’une allocation de logement à caractère familial (ALF)

L’ALF cible notamment les foyers ayant des charges de famille, comme les bénéficiaires de l’AEEH, les parents ayant un enfant et n’accédant pas aux allocations familiales, les personnes ayant à charge un ascendant de plus de 65 ans, etc.

Plus d’infos : Allocation de logement familiale : comment l’obtenir ?

D’une allocation de logement à caractère social (ALS)

L’ALS vise à répondre aux autres situations non couvertes par les deux premiers dispositifs d’aide au logement. Le montant des aides dépend du niveau de ressources du demandeur, de sa situation familiale, de son âge, du montant de son loyer ou de ses échéances de remboursement de prêt immobilier.

Plus d’infos : Allocation de logement sociale (ALS) : comment en bénéficier ?

Attention ! Pour conserver le bénéfice de ces aides au logement, l’allocataire devra respecter ses échéances de paiement de loyer ou de prêt.

Démarches pour en bénéficier

Pour accéder à ces aides au logement, une demande doit être transmise à la CAF. Cette demande peut être réalisée en ligne ou auprès d’une antenne locale de la CAF. La demande s’effectue via un formulaire unique et, selon les informations renseignées par le demandeur, les services de la CAF flècheront vers l’aide la plus adaptée à la situation.

A savoir : en amont de toute démarche, le demandeur pourra vérifier son éligibilité aux aides au logement de la CAF et, le cas échéant, en estimer le montant en effectuant une simulation sur ce même site de la CAF.

Et pour les étudiants ?

Principe

Les aides au logement proposées aux étudiants sont renforcées.

Les aides au logement pour les étudiants

Les aides de la CAF

Un étudiant peut tout à fait demander à bénéficier d’une APL, d’une ALF, ou d’une ALS selon sa situation, et ce, même s’il loge dans une cité universitaire.

Attention ! Pour rappel, l’attribution de ces aides au logement peut remettre en question l’attribution des allocations familiales dont bénéficieraient ses parents.

Le conseil : faites le calcul pour apprécier la solution la plus avantageuse financièrement.

Les aides d’Action Logement (Loca Pass)

Les organismes d’action logement proposent également des services d’aides au logement. Ce sera le cas notamment du dispositif Loca Pass qui permet d’allouer une avance financière correspondant aux deux mois de loyer demandés par le propriétaire lors de l’entrée dans un logement.

En pratique, il s’agit d’un prêt à taux 0 pouvant aller jusqu’à 500€, et destiné aux jeunes âgés de moins de 30 ans, sous contrat, en formation, stage, ou qui recherchent un emploi.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Action Logement

Les aides au déménagement

Les dépenses qu’engendre un déménagement peuvent également être limitées par l’attribution d’aides au déménagement. La CAF, le Conseil Général, mais également Pôle Emploi peuvent intervenir pour accompagner la mobilité de chacun.

Les aides pour financer ses travaux

L’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat) propose aux propriétaires (bailleurs ou occupants) des aides financières dès lors qu’ils sont exposés à des dépenses de travaux pour l’amélioration de leur logement (travaux d’isolation thermique, etc.).

Ces aides sont attribuées sous conditions de ressources. Pour en savoir plus, il convient de se rapprocher des services de l’ANAH. Des permanences physiques sont organisées dans les différentes antennes locales.

Pour en savoir plus : anah

Les aides au logement locales

Certaines aides locales sont attribuées en complément des aides de la CAF notamment. Elles répondent à une politique spécifique menée sur les territoires et leur existence, tout comme leur montant, varient en fonction du lieu de résidence du demandeur.

Ce sera le cas notamment de :

L’AILE (aide à l’installation dans un Logement pour les Étudiants)

Cette aide peut aller jusqu’à 500 €. Elle est réservée aux étudiants majeurs inscrits auprès d’un établissement d’enseignement supérieur en région parisienne.

L’aide au logement accordée par certaines municipalités

Sous certaines conditions liées au poids du loyer dans le budget domestique, certaines villes accordent une aide spécifique. Il convient de se renseigner auprès de la mairie du lieu de résidence pour en connaître les critères d’attribution. Cette aide est notamment accordée à Paris.

Les autres aides locales

De même, les départements, via le FSL notamment, peuvent accompagner financièrement au financement des dépenses de logement.

A lire aussi :