Allocation de logement sociale (ALS) : comment en bénéficier ?

Comprendre l’objet et les conditions d'attribution de l'allocation de logement sociale pour en demander le bénéfice, le cas échéant.

Allocation de logement sociale (ALS) : comment en bénéficier ?
Une aide pour les locataires et les propriétaires

Financer son logement, que l’on soit locataire ou propriétaire, représente une part conséquente dans le budget domestique. Des aides existent pour permettre aux foyers modestes de réduire ce poste de dépenses. C’est le cas de l’allocation de logement sociale (ALS).

Le point sur cette aide au logement.

Allocation de logement sociale : de quoi s’agit-il ?

L’allocation de logement sociale est une aide financière attribuée par la CAF aux foyers à faibles ressources, en vue d’alléger le montant de leur loyer ou de réduire le poids de leurs mensualités de remboursement de crédit immobilier.

A savoir : cette aide ne concerne que les logements ayant la qualité de résidence principale.

 

Qui peut bénéficier de cette aide ?

 

Les conditions de ressources

L’allocation de logement sociale est une prestation sociale. Par conséquent, le demandeur doit respecter certaines conditions en termes de plafond de ressources.

Ces seuils varient en fonction de la composition familiale et de la situation personnelle de ce dernier, ainsi que de la localisation du logement concerné (la « valeur locative brute du bien » aura un impact sur les plafonds de ressources pris en référence).

A savoir : le montant de l’épargne du demandeur sera également pris en compte pour déterminer s’il peut bénéficier de cette aide (Plan Epargne Logement, Livret A, etc.).

Les conditions liées au statut du demandeur

Peuvent prétendre à cette aide financière les personnes :

  • ayant la qualité de locataire, colocataire, sous-locataire (dès lors que le propriétaire en est informé)
  • ayant souscrit un emprunt immobilier pour acquérir un logement
  • résidant en foyer d’hébergement.

Le montant de l’aide

L’allocation au logement social a la particularité d’être une aide presque « sur-mesure ». Par conséquent, tout montant moyen est impossible à déterminer.

Pour aider les demandeurs à vérifier leur éligibilité à l’ALS et à en estimer le montant, la CAF propose un simulateur. Il permet de traiter chaque situation de façon précise et d’obtenir une estimation individualisée.

Les démarches en pratique

Si la simulation vous permet de prétendre à l’ALS, vous pouvez prendre contact avec les services de la CAF formaliser votre demande d’aide ou effectuer une demande en ligne sur le site de la CAF.

ALS, APL, ALF : quelles différences ?

La CAF propose différentes aides au logement qui répondent chacune à des situations spécifiques.

L’APL (aide personnalisée au logement) concerne les logements conventionnés ou ayant été acquis par un prêt conventionné ou d’accession sociale.

L’ALF (allocation de logement familiale) vise principalement les foyers ayant des personnes à charge.

L’ALS pourra être attribuée si le demandeur ne peut prétendre ni à l’APL, ni à l’ALF.

Pour en savoir plus : caf.fr

A lire aussi :

Continuer à lire