La Banque à Distance Passée au Crible

La banque à distance séduit un grand nombre de nouveaux clients soucieux de gérer leurs finances à moindre coût. Nous vous proposons de découvrir quelles sont les meilleures solutions sur le marché.

La Banque à Distance Passée au Crible
Faut-il opter pour une banque à distance ?

Peu à peu, la banque à distance a réussi à trouver son public. Des personnes voulant, soit remplacer purement et simplement la banque traditionnelle par une solution virtuelle, soit pour utiliser cette nouvelle solution comme une banque d’appoint pour gérer certains produits financiers.

 

Sur le marché de la banque à distance, plusieurs enseignes se livrent une guerre commerciale à coup de campagnes publicitaires. Parmi cette offre, nous pouvons distinguer deux types de banques : les banques virtuelles pures et les banques traditionnelles qui se sont converties à la banque à distance. En France, les « pure players », c’est-à-dire les banques exerçant leur activité uniquement sur Internet sont Boursorama, Fortuneo, ING Direct ou Monabanq. En ce qui concerne les banques traditionnelles, on retrouve une offre assez riche avec notamment les grandes enseignes, mais aussi les compagnies d’assurance qui se sont jetées sur l’occasion.

 

Aujourd’hui, notre analyse va se porter sur ces fameux « pure players » et nous avons voulu déterminer quelles sont les avantages et les inconvénients des différents placements existant.

 

Ainsi, première constatation, pour devenir client d’une banque à distance, il vous faudra respecter des critères assez stricts, notamment en termes de revenus. Ces critères varient selon les banques et sont assez volatiles, consultez plusieurs offres pour vous faire une idée. Les conditions peuvent en effet changer assez rapidement et des campagnes promotionnelles peuvent également vous aider à prendre une décision.

 

En termes de frais, et si vous êtes une personne aimant jouer en bourse, sachez que la banque à distance est globalement plus intéressante que la banque traditionnelle. Pour les autres frais, comme la carte bancaire, ceux-ci sont bien souvent gratuits. Cette gratuité est néanmoins soumise à des conditions de revenus.

 

Au niveau des produits financiers, nous nous apercevons que l’offre est très limitée en termes de plan épargne logement. Par contre, pour les autres produits tels que le livret A, la banque à distance n’a pas à rougir. Cela est également le cas dans le cadre de contrats d’assurance vie ou de PEA où, en effet, certains produits sont très intéressants. Au final, nous devons constater que la banque à distance a bel et bien des avantages commerciaux. De là à ne devenir client que d’une banque virtuelle, la question mérite réflexion. Dans ce contexte, les « pure players » ne sont pas forcément destinés à tout le monde. Ce type de service implique une grande capacité d’auto-gestion. En fonction de votre profil, il se pourrait bien que vous soyez plus un client pour une banque mixte (une banque traditionnelle qui propose également un service en ligne) ou, en ultime recours, pour une banque classique.

Continuer à lire