PEA bancaire ou PEA Assurance : comment choisir ?

Vous souhaitez ouvrir un Plan d'épargne en actions, mais hésitez entre le PEA bancaire et le PEA assurance ? Lequel privilégier ? Voici ce qui les différencie.

PEA bancaire ou PEA Assurance : comment choisir ?
Ce qu’il faut savoir pour bien placer son argent

Le PEA bancaire et le PEA Assurance sont tous deux des placements financiers qui permettent de capitaliser pour financer des projets à moyen et long termes. Pour les investisseurs épargnants, choisir entre PEA ou PEA Assurance est une opération délicate, et pourtant, la décision n’est pas si difficile à prendre lorsqu’on maîtrise les principaux rouages de ces supports.

Zoom sur les atouts du PEA de banque et du PEA Assurance.

PEA bancaire ou PEA Assurance : de quoi parle-t-on ?

Définitions

Le PEA « classique » renvoie au PEA bancaire. Il s’agit d’un compte de titres (actions, OPCVM, etc.).

Le PEA Assurance est un contrat de capitalisation qui articule investissements en bourse et contrat d’assurance-vie. Ce support est moins connu que le PEA Bancaire.

Le point commun : des supports rémunérateurs

Qu’il s’agisse de PEA ou PEA Assurance, il faut savoir que ces deux placements sont tous deux intéressants d’un point de vue de leur rentabilité directe (rémunération des placements) et indirecte (fiscalité).

Malgré les différentes réformes en matière d’imposition des revenus du capital, notamment la dernière, instaurant la flat tax, ces deux produits permettent de faire fructifier son épargne sans que l’imposition n’impacte leur rentabilité. Pour rappel, les plus-values qu’ils génèrent ne sont pas imposées au titre de l’impôt sur le revenu à compter de la 5ème année de détention du plan.

Qu’est-ce qui les différencie ?

La base contractuelle

La différence entre ces deux placements réside en premier lieu dans leur support :

  • Le PEA de banque a pour origine un contrat bancaire
  • Le PEA Assurance est créé sur la base d’un contrat d’assurance.

L’utilisation de l’enveloppe

Le PEA est une enveloppe financière subdivisée en deux volets :

  • Un “compte espèces” qui correspond aux fonds versés sur le PEA non encore utilisés pour l’achat de titres
  • Un “compte titre” rassemblant l’ensemble des titres acquis en bourse par le titulaire.

Le PEA Assurance est construit de la même façon, à l’exception près que les titres ne sont pas achetés par le titulaire lui-même, mais par les fonds avec lesquels le contrat est souscrit.

Le plafond de placement

Sur un PEA bancaire, l’investisseur ne pourra placer plus de 150 000 €.

Le montant du PEA Assurance quant à lui n’est pas plafonné.

Le nombre de contrats de placements

Une personne ne peut détenir qu’un PEA bancaire, contre autant de PEA Assurance que souhaité.

pea bancaire ou assurance

Dans quels cas privilégier le PEA bancaire ?

Le PEA Bancaire permet à l’investisseur de spéculer en toute autonomie et de capitaliser sur le long terme.

Pour spéculer soi-même

Les investisseurs qui souhaitent gérer eux-mêmes leur portefeuille de titres en bourse et faire jouer la rentabilité en spéculant ont tout intérêt à opter pour le PEA Bancaire. En effet, le PEA Assurance ne permet pas d’avoir une action directe sur les achats de titres. Ces opérations sont réalisées par les fonds objet du contrat.

Pour capitaliser sur le long terme

Choisir le PEA bancaire est une décision qui doit être mûrie. En effet, pour profiter de l’ensemble des avantages de ce placement, les fonds ne doivent pas être retirés avant 8 ans.

Dans quels cas privilégier le PEA Assurance ?

Le PEA Assurance permet de répondre à différents objectifs comme anticiper sa retraite et la diminution de revenus correspondante ou préparer la transmission de son patrimoine.

Pour préparer la transmission de son patrimoine

Le PEA Assurance permet de profiter des avantages du contrat d’assurance vie en matière de transmission : au décès de son titulaire, le contrat est transféré, sans aucun frais, au bénéficiaire identifié par le défunt.

Pour capitaliser pour sa retraite

Le PEA Assurance peut être liquidé sous forme de rente viagère, ce qui permet de jouir du capital placé lors de l’arrêt de l’activité professionnelle, en complément de ses pensions de retraite (pension de retraite de base, complémentaire, supplémentaire). On retrouve ici le mécanisme de sortie en rente proposée par le PERP ou le contrat Madelin par exemple.

A savoir : en cas de décès du titulaire du contrat, le PEA Assurance liquidé en rente peut être reversé au conjoint survivant.

Pour conserver la souplesse d’accès aux fonds placés

Enfin, le PEA Assurance donne à son titulaire la possibilité de bénéficier d’une avance de fonds en cas de besoin. Cette avance sera assimilée à un prêt remboursable, et non un retrait anticipé, et n’entraînera aucune pénalité. Cet atout n’est pas moindre lorsque naît un besoin de trésorerie.

Profiter des atouts du PEA de banque et du PEA Assurance

Les investisseurs épargnants qui souhaitent bénéficier des avantages des deux placements ne sont pas obligés de choisir entre PEA bancaire ou PEA Assurance : ils peuvent les articuler.

Ces produits sont en effet complémentaires. Des passerelles contractuelles ont notamment été mises en place pour permettre de passer d’un PEA bancaire à un PEA Assurances.

A lire aussi :