Comment fonctionne le système du prêt sur gage ?

Le prêt sur gage est un système de crédit particulier : l'emprunteur laisse un bien qui sert de garantie et le prêteur lui prête une somme d'argent en échange.

Comment fonctionne le système du prêt sur gage ?
Un système peu répandu mais qui peut remplacer un crédit personnel

Le prêt sur gage est un système de crédit ancien qui repose entièrement sur la garantie apportée par l’emprunteur. Dans un prêt classique, la banque prête en fonction des revenus et prend éventuellement des garanties. Ici, le prêteur ne regarde pas les revenus de l’emprunteur mais garde physiquement le bien que ce dernier lui laisse en garantie. Ainsi, il garde l’objet si le prêt n’est pas remboursé.

Le prêt sur gage, une solution pour les personnes qui n’ont pas accès au crédit classique

Ce système de crédit est le plus souvent utilisé par les personnes qui ne peuvent pas avoir recours au système bancaire traditionnel pour obtenir un prêt.

Le principe est simple : le prêteur contacte un prêteur sur gage et lui laisse un objet en garantie. Le prêteur va donner en échange une somme d’argent à l’emprunteur, cette somme étant bien entendu proportionnelle à la valeur de l’objet.

Si l’emprunteur ne rembourse pas son prêt, le prêteur peut conserver l’objet qui lui avait été remis pour servir de garantie.

Ses dangers et comment les éviter

Le principal inconvénient du prêt sur gage reste le risque encouru par l’emprunteur. S’il ne rembourse pas son crédit, il risque de perdre l’objet… et donc de l’argent. Il faut savoir que la somme prêtée est souvent comprise entre 50 et 70 % de la valeur de l’objet déposé en garantie.

Une deuxième règle rend le prêt sur gage dangereux : l’emprunteur n’a pas le droit de se rétracter une fois la transaction passée, contrairement au crédit bancaire. L’échange est donc irréversible.

Enfin, ce type de prêt a un coût. Des intérêts doivent être versés au prêteur sur gage. Parfois, des frais de garde sont également facturés, notamment si l’objet laissé en garantie est volumineux.

Où et comment emprunter en laissant un bien comme gage ?

Il faut impérativement contacter les crédits municipaux qui sont les seuls habilités à proposer le prêt sur gage. Le contrat est généralement établi pour un an. Il est possible ensuite de le prolonger, à condition de régler les intérêts dus pour l’année qui vient de s’écouler.

Pour faire une demande, il vous suffit de vous rendre au Crédit Municipal de votre choix et de présenter une pièce d’identité, un justificatif de domicile et le bien que vous souhaitez laisser au Crédit Municipal en garantie. Notez que dans certains cas, un justificatif de propriété pourra vous être demandé afin que l’on soit sûr que vous soyez effectivement le propriétaire de l’objet laissé en garantie. Une fois l’objet évalué par un commissaire-priseur, la somme d’argent convenue vous sera remise. Une fois la demande de prêt acceptée, un contrat formalisera l’échange.

Le prêt sur gage n’a pas vocation à remplacer un crédit de long terme, il est souvent contracté pour remplacer un crédit à la consommation. Il ne peut pas durer plus de deux ans (un an, renouvelable une fois auprès du Crédit Municipal). Il est possible de solder le prêt à tout moment, même avant l’échéance maximale prévue, en remboursant le capital ainsi que les intérêts dus.

Dans quel cas a-t-on intérêt à opter pour le prêt sur gage ?

Les personnes qui ne souhaitent pas s’embarrasser de toutes les formalités liées à la mise en place d’un prêt bancaire peuvent avoir intérêt à opter pour le prêt sur gage. Cependant, cela suppose d’avoir un bien d’une valeur suffisante pour permettre d’emprunter la somme dont on a besoin.

Les personnes qui n’ont pas accès au prêt bancaire peuvent également utiliser le prêt sur gage en remplacement d’un crédit classique. Le danger dans ce cas est de s’enliser dans une situation complexe en s’endettant de manière trop importante ce qui au final ne ferait que retarder les problèmes.

Dans le cas d’un décalage de trésorerie, le prêt sur gage est assez indiqué : si l’on sait que l’on doit toucher une somme d’argent à une date donnée mais que l’on ne peut pas faire face à toutes ses dépenses en attendant, cette solution peut être bonne.

Quelles sont les alternatives lorsque l’on n’a pas accès au système bancaire ?

Le crédit entre particuliers

Comme dans le cas du prêt sur gage, on se passe ici du système bancaire. C’est l’idéal pour ceux qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas passer par une banque, à condition de ne rien cacher sur sa situation au prêteur…

Pour en savoir plus : Prêt entre particuliers : comment trouver ? Quelles sont les formalités ?

Le microcrédit social

Ce type de crédit est réservé aux personnes ayant très peu de ressources et devant faire face à des dépenses essentielles comme des biens de première nécessité ou du matériel pour reprendre une activité professionnelle. Pour en contracter un, mieux vaut vous rapprocher d’une assistante sociale ou des associations caritatives comme la croix rouge.

Pour en savoir plus : Le microcrédit social : de quoi s’agit-il ?

Les crédits des caisses d’allocations familiales

Proche du microcrédit social, ce type de prêt peut être demandé à la CAF.

Pour en savoir plus : Comment obtenir un prêt CAF ?

A lire aussi :