Comment bénéficier du tarif social EDF ?

Depuis le 1er janvier 2018, le tarif social EDF a été remplacé par le chèque énergie dans toute la France, à l'instar du TPN et du TSS. Qu'est-ce que ça a changé ? Comment en bénéficier ? Comment les utiliser ? Nous vous disons tout !

Comment bénéficier du tarif social EDF ?
Le tarif social EDF a été remplacé par le chèque énergie

EDF proposait jusqu’en 2017 le « tarif social EDF». Il s’agissait d’une tarification spécifique dont pouvaient bénéficier les foyers aux revenus modestes. Revenons sur ce dispositif solidaire et son évolution sur 2018. En effet, le système a changé de nom pour devenir le chèque énergie mais le principe reste similaire : un coup de pouce donné aux foyers les plus modestes afin de les aider à payer leurs factures d’énergie.

Tarif social EDF : l’accès à l’énergie pour tous

L’ancien tarif social EDF

L’objectif de ce tarif social était de permettre aux ménages dont les ressources étaient faibles d’accéder à l’électricité sans que cette dépense ne soit trop lourde par rapport au budget domestique. Chaque année, les foyers concernés pouvaient ainsi bénéficier d’une déduction forfaitaire au titre de leur facture d’électricité.

Les bénéficiaires de cet avantage tarifaire étaient les personnes dont les ressources entraient dans le cadre des plafonds de revenus, les bénéficiaires de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) ou de l’Aide pour une Complémentaire Santé (ACS).

A savoir : ce tarif social était proposé via EDF mais également par les autres fournisseurs d’électricité. Pour plus d’informations, il convient de consulter les sites internet de ces opérateurs.

Les nouveautés du chèque énergie en 2018

Le dispositif du chèque énergie est inédit pour la plupart des départements mais il a déjà été testé durant plusieurs années en Ardèche, dans l’Aveyron, les Côtes d’Armor et le Pas de Calais. L’objectif est le même qu’avec le tarif social EDF, la facture d’énergie est réduite mais au lieu d’apporter une réduction sur la facture, les chèques énergie sont envoyés une fois par an aux bénéficiaires. Ils pourront ensuite les utiliser pour régler leurs factures d’énergie, pas seulement l’électricité mais aussi le gaz naturel, le fioul ou encore le bois de chauffage.

Les chèques seront envoyés au cours du mois d’avril 2018 pour la première fois dans la France entière. Il sera ensuite possible de les dépenser lorsqu’un le souhaite. Autre nouveauté, il est également possible de les utiliser pour régler un artisan venu faire des travaux de rénovation permettant d’améliorer la performance énergétique d’un logement.

Pour en savoir plus : Comment bénéficier du chèque énergie ?

Comparaison des sommes gagnées avec le tarif social EDF et avec les chèques énergie

La déduction forfaitaire pour le tarif social EDF variait en fonction du revenu du ménage et du nombre de personnes à charge. Le revenu de référence était fixé à 2 175 € par part fiscale, la réduction pouvant aller de 71 à 140 € par an.

Le chèque énergie dépend également des ressources du foyer ainsi que du nombre de personnes habitant le logement concerné. On note que les consommateurs devraient s’y retrouver avec les chèques énergie, la réduction pouvant être comprise entre 48 € et 227 € par an.

En plus de cette tarification particulière au titre de la facture d’énergie, il faut savoir que le tarif social EDF donnait également droit à des réductions sur des prestations spécifiques (déplacement de techniciens, etc.), voire même à la gratuité de certains services (mise en service du compteur électrique). Ces avantages seront maintenus avec le chèque énergie. Par exemple, si un technicien doit se déplacer pour intervenir sur le compteur suite à un impayé, le l’occupant ne doit pas régler la totalité de la somme facturée. Les frais liés aux rejets de paiement en cas d’impayé seront annulés pour les bénéficiaires des chèques énergie. En cas de déménagement, les bénéficiaires ne sont pas obligés de payer les frais de mise en service.

Cette mesure solidaire est financée par une contribution spécifique versée par les autres consommateurs.

Comment bénéficier des chèques énergie ?

Pour permettre aux foyers concernés de bénéficier du soutien financier grâce au tarif social EDF, les démarches étaient plus que facilitées car il n’y avait rien à faire, le fournisseur d’énergie appliquait directement la réduction sur les factures des bénéficiaires.

Il en ira de même pour les chèques énergie : EDF enverra les chèques à la suite de la transmission, par l’administration fiscale, de la liste des ménages éligibles à ce dispositif. Il n’y a par conséquent aucune démarche à effectuer. Si vous êtes éligible au dispositif, vous recevrez le chèque énergie dans votre boîte aux lettres en avril. Vous pourrez ensuite l’utiliser quand bon vous semble, jusqu’à la fin du mois de mars 2019.

Le chèque énergie, une bonne solution pour financer ses travaux ?

Nous l’avons vu, l’une des nouveautés du chèque énergie, c’est de permettre d’obtenir une réduction sur les dépenses engagées en vue de réaliser des travaux de rénovation énergétique chez soi. Il faut cependant savoir que ce dispositif est très encadré : seuls certains travaux sont éligibles et ils doivent être effectués par une entreprise certifiée RGE (Reconnue Garante de l’Environnement). En pratique la réduction est donc très faible, vu le montant peu élevé des chèques énergie. Il faudra donc le coupler avec un autre dispositif de réduction comme le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique).

A lire aussi :

Continuer à lire