Comment faire baisser le taux de son crédit auto ?

Comment peut-on faire baisser le taux de son crédit auto ? Découvrez ici quelques astuces qui vous permettront de payer moins cher !

Comment faire baisser le taux de son crédit auto ?
5 astuces pour payer moins cher

Il est possible de faire baisser le taux de son crédit auto si l’on sait comment s’y prendre : comparer les taux et les frais de dossier des différentes banques est essentiel, mais il ne faut pas oublier de solliciter votre banque actuelle qui sera la plus à même de vous faire une proposition intéressante si votre historique bancaire est irréprochable.

Taux du crédit auto : 5 astuces pour payer moins cher

1. Négociez le taux de votre crédit auto

Faire baisser le taux de son crédit auto en choisissant la banque la moins chère, une bonne solution ? La banque la moins chère sera différente pour chacun, il faut donc prendre en compte votre situation actuelle, vos attentes et vos besoins avant de décider quel établissement vous convient le mieux.

Le plus simple est bien sûr d’utiliser les comparateurs de taux en ligne, mais n’oubliez pas de prendre également en compte le coût des frais de dossier ! Vérifiez aussi s’il faut changer de banque pour obtenir un prêt. Légalement, vous n’êtes pas tenu de changer de banque lorsqu’une banque vous accorde un crédit, mais en pratique, la banque octroyant le prêt demande souvent à récupérer les comptes de son nouveau client. Cette pratique est surtout utilisée avec les prêts immobiliers, mais c’est parfois le cas avec les crédits auto.

2. Sollicitez votre banquier et négociez les taux et les frais de dossier

Votre conseiller financier actuel vous connaît, et il sait que si vous obtenez un crédit dans une autre banque, car elle a été en mesure de vous proposer des taux plus compétitifs, il risque de vous perdre en tant que client. Par conséquent, vous avez un certain pouvoir lorsque vous entamez la négociation.

Vous pouvez effectuer plusieurs simulations en ligne ou solliciter diverses banques si votre banque actuelle est trop chère, vous aurez ainsi une base de prix sur laquelle entamer la discussion avec votre conseiller.

Si vous ne pouvez pas négocier sur le taux, voyez s’il est possible d’obtenir d’autres avantages. Par exemple, si vous souhaitez changer d’assurance auto, voyez s’il est possible d’obtenir un geste commercial si vous prenez dans la même banque le crédit voiture et l’assurance auto.

3. Choisissez le bon mode de financement

Il existe plusieurs types de prêts qui permettent d’acquérir un véhicule. Dans tous les cas, il s’agira d’un prêt personnel. Le crédit renouvelable est totalement à proscrire pour ce type d’achat, le taux d’intérêt est beaucoup trop élevé. Dans la mesure du possible, optez pour un crédit affecté. À partir du moment où vous êtes en mesure de fournir un justificatif d’achat, le crédit affecté est la meilleure option, car il est bien moins cher que le prêt sans justificatif.

4. Renégociez votre crédit pour faire baisser le taux d’un prêt auto

La renégociation est courante pour les crédits immobiliers, mais la situation est bien différente avec les prêts à la consommation. Dans ce cas, une fois le contrat conclu vous ne pouvez pas renégocier a posteriori. Cependant, si vous rencontrez des difficultés financières, parlez-en le plus rapidement possible à votre conseiller financier. Même s’il ne peut pas agir sur le taux de votre crédit auto, il pourra peut-être vous proposer une suspension ou une réduction des mensualités pour quelques mois, voire un rachat de crédit si votre situation le nécessite. En cas de difficulté, prenez toujours les devants afin de garder de bonnes relations avec votre banque qui sera mieux disposée à vous aider si vous jouez la transparence.

5. Ne vous faites pas berner par les prêts chez le concessionnaire

Les taux proposés par les concessionnaires sont souvent très bas, certains proposent même des crédits auto à 0 %. Mais comment les concessionnaires se rémunèrent-ils dans ce cas ?

Bien souvent, si le taux proposé est très bas ou nul, c’est que la remise qui est habituellement faite au client lors de la vente n’a pas été comptée. Par conséquent, vous payez votre crédit, mais différemment ! Faites attention à cette petite astuce, et comparez les prix et les taux dans les différents établissements avant de faire votre choix, ne vous basez pas seulement sur les taux des crédits.

Les aides de la CAF pour acheter un véhicule

Les caisses d’allocations familiales proposent des aides spécifiques pour les personnes qui doivent acheter un véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail, mais qui n’ont pas forcément les moyens. Cette aide vient généralement en complément d’un prêt bancaire classique, car le montant est assez faible : 1 250 € au maximum.

Cette aide est réservée aux personnes en difficulté financière, déjà bénéficiaires des allocations et dont le quotient familial n’excède pas 720 €. De plus, il faut avoir un enfant à charge pour espérer obtenir ce crédit.

Pour mettre en place ce prêt, rendez-vous directement sur le site de la caisse d’allocations familiales dont vous dépendez et remplissez puis renvoyez les formulaires disponibles en ligne en joignant tous les justificatifs demandés.

A lire aussi :

Continuer à lire