Testeur de voyage, un métier de rêve ?

Un testeur de voyage est chargé d'évaluer les prestations proposées par les tour-opérateurs : comment postuler, et quelles sont les conditions à remplir ?

Testeur de voyage, un métier de rêve ?
Tester des voyages n'est pas toujours une partie de plaisir : ce métier comporte aussi des contraintes.

Testeur de voyage est une activité qui fait rêver bon nombre de personnes. Et pour cause, pouvoir voyager gratuitement ou même être rémunéré pour séjourner dans différents hôtels et de nombreux pays n’est pas donné à tous. Cependant, testeur de voyage est une activité à part entière qui ne rime pas forcément avec vacances !

Tester des voyages : est-ce vraiment un rêve ?

 

Comment devenir testeur de voyage ?

Certains organismes qui proposent des séjours dans une sélection d’hôtels ou des repas dans certains restaurants recherchent des personnes qui accepteraient de tester la qualité des prestations.

Vous pouvez également cherchez sur Internet, les offres répondant au nom « de testeur de voyage », « client mystère » ou « testeur de rêve ». Toutes ces appellations désignent des personnes qui sont mandatées pour tester des produits, des lieux et des destinations pour des agences spécialisées.

Pour postuler, ciblez en premier les agences de voyage, les tours opérateurs tel que Marmara, les organismes de sondage : Smice, Qualimarket ou les marques de coffrets cadeaux comme Wonderbox.

Il vous faudra remplir un court formulaire, le plus précisément possible afin que les organismes sachent vos attentes et puissent vous contacter.

Un critère de sélection important : la flexibilité. Plus vous serez flexible et disponible, plus vous avez de chances qu’une entreprise vous contacte.

Si c’est le cas, vous devrez commencer par répondre à un court questionnaire afin que l’entreprise ait quelques données personnelles pour vous, elle pourra ainsi vous solliciter uniquement pour les missions qui vous correspondent.

Vous serez ensuite contacté pour des missions de durées variables, en fonction de votre profil. Vous serez chargé d’évaluer les établissements choisis et il faudra retourner un questionnaire détaillant la qualité des prestations.

testeur-de-voyage-mission

Les missions

Votre mission consiste à vous faire passer pour un client ordinaire afin de tester et d’établir par la suite, un rapport d’évaluation d’un hôtel, d’un voyage organisé, d’une activité ciblée, d’une société de transport ou encore d’une compagnie de guides touristiques.

Le restaurant, la qualité des lits, la propreté, l’accueil, les attentions du personnel : tout doit être passé au crible.

A la fin de la prestation, vous devrez remplir et rendre une fiche extrêmement détaillée à l’entreprise, ainsi que des photos pour appuyer vos dires.

En plus des prestations techniques, ce qu’il vous sera demandé est de retranscrire l’atmosphère générale du lieu en vous mettant dans la peau du voyageur type, selon la destination et les conditions du séjour choisis.

Comment devenir testeur de voyage pour un tour-opérateur ?

Il faudra encore une fois passer par le site internet du tour opérateur choisi et vérifier si l’entreprise recrute. Les tour-opérateurs proposent des offres très diversifiées, on pourra donc vous demander de tester tous types d’activités : c’est pour cette raison qu’il est nécessaire de bien remplir votre profil afin de n’être sélectionné que pour les missions qui vous conviennent.

Les inconvénients

Testeur de voyage est dans l’imaginaire collectif une profession de rêve. Il ne faut pourtant pas oublier, qu’en tant que client mystère, vous n’êtes pas un touriste ordinaire qui peut profiter de son séjour comme il l’entend.

Le rythme du programme est souvent éreintant, les changements d’hôtels quotidiens, vous serez surement amené à effectuer des visites ou des activités qui ne vous plaisent pas et à avoir très peu de liberté sur votre séjour.

Combien sont rémunérés les testeurs de voyages ?

Tout dépend du type de contrat, des prestations qui doivent être évaluées par le testeur de voyage, des contraintes imposées par la mission, etc.

Les missions peuvent être rémunérées lorsqu’elles sont assez contraignantes ou qu’elles se prolongent, mais la plupart du temps la contrepartie est le voyage qui est offert.

Il faut savoir que le fait d’être testeur de voyage ne permet pas de gagner suffisamment d’argent pour en faire un emploi à temps plein.

Si vous souhaitez en faire votre métier, rapprochez-vous plutôt des guides touristiques qui recherchent des critiques pour évaluer hôtels et restaurants.

A lire aussi :

Continuer à lire