Eric Lemattre
Eric Lemattre
30 Déc, 2016 - 09:57
Le b-learning, un mode d’apprentissage mixte aux nombreux avantages

Le b-learning, un mode d’apprentissage mixte aux nombreux avantages

Eric Lemattre

Le b-learning, ou blended learning, est un mode d’enseignement innovant combinant plusieurs méthodes pédagogiques pour un maximum d’efficacité. Décryptage.

Le blended learning, souvent abrégé b-learning, est un mode d’enseignement d’origine anglo-saxonne qui regroupe différentes méthodes pédagogiques. Adapté à l’apprentissage d’un métier ou d’une langue étrangère, s’adressant aussi bien aux étudiants qu’aux stagiaires et employés, le b-learning combine formation à distance et contact humain.

Comment cela se passe-t-il concrètement ?

Le b-learning, ou apprentissage mixte présentiel-distantiel

Le blended learning, littéralement « mélange des apprentissages » consiste à fusionner différentes techniques d’enseignement, certaines étant même inspirées du e-learning. L’avantage du b-learning est que les élèves peuvent apprendre à leur rythme tout en bénéficiant du soutien de leur formateur dès qu’ils en ont besoin.

De nombreuses déclinaisons pour répondre aux besoins de tous

Le blended learning est un mode d’apprentissage flexible : les cours peuvent être dispensés en salle ou à distance et la formation peut être réalisée par le biais de vidéoconférences étalées sur une durée spécifique. Les étudiants avancent à leur rythme tout en s’appuyant sur des modules de type e-learning. Ces modules leur permettent de réviser et de faire des exercices en ligne en attendant la prochaine intervention du formateur. Pour terminer, une évaluation finale, qui a lieu dans une salle de classe, permet de faire le point ou d’approfondir certaines problématiques.

Quels sont les avantages du b-learning ?

Le stagiaire étant au coeur du processus d’apprentissage, le b-learning se veut avant tout adaptatif. Il combine aussi bien les méthodes d’enseignement classiques que celles tirées du e-learning.

Il est aussi beaucoup plus économique : peu importe si les étudiants se trouvent dans des zones géographiques différentes, la souplesse du blended learning permet de trouver des plages horaires sans le moindre problème. Qui plus est, la majorité des cours est disponible sur internet et est régulièrement mise à jour par le formateur.

Pour terminer, il n’y a pas de méthode d’enseignement plus stimulante : le blended learning met l’accent sur la participation de chacun. L’esprit de collaboration y est important et les travaux proposés vont dans ce sens.

De nombreux secteurs concernés

Certains secteurs se prêtent parfaitement à l’apprentissage mixte présentiel-distantiel. Cela est notamment le cas des langues étrangères, du management des entreprises et du marketing. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle, près de 65 % des formations ayant recours à cette technique sont dispensées dans le cadre d’un apprentissage linguistique, plus de 50 % d’entre elles dans le cadre d’une formation en management. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !



A lire aussi :