Ida Macondo
Ida Macondo
03 Juil, 2019 - 02:23
bourses pour étudier à l étranger

Quelles sont les bourses pour étudier à l’étranger ?

Ida Macondo

Programme Erasmus+, aide à la mobilité internationale, etc. Voici tout ce qu’il faut savoir sur les différentes bourses pour étudier à l’étranger.

L’article continue en dessous de cette annonce

Étudier à l’étranger est le rêve de nombreux étudiants. Cependant les frais de séjour ou d’inscription peuvent être un véritable frein. Voici donc les bourses pour étudier à l’étranger

Le programme Erasmus+

C’est certainement l’un des programmes les plus populaires pour étudier à l’étranger. En effet, Erasmus+ s’adresse aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur européen et leur permet d’effectuer un séjour dans le cadre de leurs études, dans un pays membre de l’UE.

Quelles sont les conditions ?

Le programme est destiné aux étudiants inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur, préparant un diplôme reconnu par l’État. SI vous êtes en premier cycle (Licence 1), il faut être inscrit en deuxième année minimum pour pouvoir y participer.

En outre, les établissements qui font partie du programme, le vôtre et celui au sein duquel vous souhaitez faire votre échange universitaire, doivent avoir signé un accord pour que votre séjour à l’étranger soit possible. La période d’études à l’étranger doit être nécessaire à l’obtention de votre diplôme. Elle doit doit donc faire partie de votre cursus. Vous ne pouvez pas étudier à l’étranger dans le cadre d’Érasmus+ pour des cours qui ne vous permettront pas d’obtenir votre diplôme.

Durée du séjour

Les séjours Erasmus doivent avoir une durée allant de 3 à 12 mois. Il n’est pas possible d’aller au-delà de cette période même si vous effectuez plusieurs séjours Erasmus, en qualité d’étudiant puis stagiaire, par exemple.

Il existe toutefois des exceptions : les étudiants inscrits en médecine ou en architecture, par exemple, peuvent effectuer des séjours allant jusqu’à 24 mois. 

Quelle aide financière ?

L’aide financière Erasmus+  couvrira vos frais de séjour à l’étranger mais aussi vos frais de voyage. Cette aide dépendra du coût de la vie dans la destination choisie (en Irlande vous recevrez plus d’argent qu’en République Tchèque), le nombre de candidats, etc. 

Les montants sont inscrits dans le guide  Erasmus+, cela étant, des aides supplémentaires sont disponibles selon la situation des étudiants ou la destination choisie (pays éloigné, notamment). Renseignez-vous lorsque vous postulez.

L’article continue en dessous de cette annonce

Les étudiants Erasmus+ ne paient pas de  droits d’inscription dans l’université de destination ou encore de frais d’examens d’examens. 

Comment postuler ?

Rapprochez-vous du bureau international de votre établissement. Il existe une procédure de sélection.

Bourse Erasmus : critères, montants et conditions
Pour en savoir plus Bourse Erasmus+ : critères, montants et conditions

L’aide à la mobilité internationale

Si vous souhaitez effectuer un stage ou participer à un programme d’échange afin de suivre une formation dans un établissement supérieur à l’étranger, alors l’aide à la mobilité internationale est faite pour vous.

Quelles sont les conditions ?

L’aide à la mobilité internationale est accordée aux étudiants qui peuvent recevoir une bourse sur critères sociaux, ou une allocation spécifique annuelle (elle vous est accordée lorsque vous rencontrez des difficultés spécifiques). Ces étudiants doivent préparer un diplôme national reconnu par l’État pour pouvoir postuler.

Certaines conditions sont à respecter : le séjour doit avoir une durée de  2 à 9 mois.

L’aide ne peut pas être attribuée pour une durée de plus de 9 mois, même s’il est possible de l’obtenir plusieurs fois pour un étudiant. 

Comment postuler ?

Il suffit de vous rapprocher du service des relations internationales de votre établissement. C’est le président d’université qui sélectionnera les dossiers en se basant sur la qualité des projets des étudiants faisant la demande (intérêt pédagogique, politique internationale de l’université)

Quel est le montant de l’aide reçue ?

Ce sont les établissements d’enseignement supérieur qui versent l’aide. Elle peut être versée en 2 mensualités et 9 mensualités maximum. 

L’article continue en dessous de cette annonce

À titre d’exemple, l’an dernier, année universitaire 2018-2019, le montant s’élevait à 400 €. Les étudiants seront informés de la somme qu’ils percevront avant leur départ à l’étranger.

L’aide à la mobilité internationale peut être cumulée avec l’aide au mérite.

L’aide à la mobilité internationale : financer ses études à l’étranger
Pour en savoir plus Comment bénéficier de l’aide à la mobilité internationale ?

Des aides spécifiques par pays

Des aides spécifiques sont proposées selon le pays dans lequel vous souhaitez étudier.

Le site EduCanada énumère les bourses qui sont disponibles si vous souhaitez étudier dans ce beau pays. 

Pour les États-Unis, il faudra vous rapprocher de la Commission franco-américaine d’échanges universitaires et culturels (Fulbright Commission) afin de faire une demande de bourses, si vous désirez préparer un master ou un doctorat.

L’Italie et le Japon proposent également des bourses pour étudier à l’étranger. En Italie vous pouvez obtenir jusqu’à 900 euros afin de préparer un master ou un doctorat, ou encore pour apprendre l’italien et/ou la civilisation italienne. Ceux qui se destinent à l’art, la musique ou la danse sont aussi concernés par ces bourses qui sont versées par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale.

Au Japon, c’est le ministère de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie qui propose des bourses  pour les master et doctorat. Mais attention, pour les obtenir il faut réussir un concours ou l’on testera votre niveau en japonais  et en anglais.

À lire aussi
Share Tweet Pin Email WhatsApp