Ida Macondo
Ida Macondo
21 Déc, 2018 - 10:13
Candidature spontanée ou réponse à une annonce ?

Candidature spontanée ou réponse à une annonce ?

Ida Macondo

En matière de recherche d’emploi, la plupart des candidats se contentent de répondre à une annonce. Mais qu’en est-il exactement de la candidature spontanée ? Voici quelques éléments de réponse…

L’article continue en dessous de cette annonce

Vous ne le savez peut être pas, mais il est possible de décrocher un emploi en optant pour la candidature spontanée pour des jobs existant dans le marché caché de l’emploi. Alors, comment cela fonctionne-t-il ? Explications.

Que faut-il entendre par candidature spontanée ?

Une candidature spontanée relève d’une démarche proactive du candidat. Elle va en quelque sorte anticiper les besoins latents du recruteur. Il faut savoir que de nombreux postes ne font pas l’objet d’annonces.  De quoi assurer une petite longueur d’avance au candidat qui opte pour ce mode opératoire. Contrairement aux offres d’emploi publiées, il n’y a pas des centaines de dossiers sur le bureau du recruteur.  Les chances de décrocher un entretien d’embauche sont dès lors beaucoup plus importantes.

Comment s’y prendre ?

Recourir à la candidature spontanée nécessite une certaine méthodologie de travail. Il faut savoir ce que l’on veut exactement, en se posant les questions suivantes :

  • quel secteur d’activité m’intéresse exactement ?
  • quel type d’entreprise cibler (taille, localisation, etc.)
  • quel poste m’intéresse ?

Attention à l’envoi de masse

Candidature spontanée ne doit pas rimer avec candidature non ciblée. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce type de candidature demande plus de temps et de recherche. Pourquoi ? Tout simplement car vous ne disposez pas d’une annonce où figure des informations sur l’entreprise, le poste ou la personne de contact. C’est à vous de faire l’effort d’aller rechercher toutes ces informations. L’objectif étant que chaque candidature envoyée soit adaptée un minimum à l’entreprise. Exit donc les “copies conformes” envoyées en masse.

Que doit contenir une candidature spontanée ?

A l’exemple de la candidature par annonce, la candidature contient un CV et une lettre de motivation. Cette dernière doit montrer que vous connaissez l’activité de l’entreprise et mettre en avant vos compétences et domaines d’expertise. Quant au CV, il devra indiquer, via un titre, la fonction exacte pour laquelle vous postulez.

Comment l’envoyer ?

La candidature spontanée peut être envoyée par voie postale ou par mail. Beaucoup d’entreprises disposent d’un onglet dédié sur leur site. Il suffit donc de s’y rendre et de renseigner les éléments requis.

Si le marché caché de l’emploi ne doit pas être négligé, il ne faut pas pour autant occulter les offres d’emploi publiées sur les sites spécialisés.  Sachez cependant que cela en vaut vraiment la peine car les opportunités à saisir sont bien réelles. Et puis, “qui ne tente rien n’a rien” !

Quelles sont les différences avec l’autre méthode de candidature : la réponse à une offre d’emploi ?

Différences entre candidature spontanée et réponse à une offre

Lorsque vous répondez à une offre d’emploi, vous envoyez une candidature spécifique à l’offre. La lettre de motivation que vous allez rédiger doit donc correspondre au descriptif du poste qui vous intéresse.

L’article continue en dessous de cette annonce

Il y aura plus de compétition qu’avec une candidature spontanée car l’offre d’emploi est publique et a été lue par de nombreux autres candidats. Si votre lettre de motivation n’est pas pertinente ou convaincante, elle risque de finir dans la corbeille.

Avant de répondre à une offre d’emploi, il vous faudra bien lire l’offre et identifiez les mots clés. Vous pourrez alors répondre en mettant en avant vos qualifications, vos expériences professionnelles, ainsi que les compétences que vous avez développées grâce à vos emplois passés.

On invite les candidats à surligner les éléments importants de l’offre :

  • Informations relatives à l’entreprise
  • La description du poste : les tâches à effectuer, les éventuelles responsabilités…

Pour correctement répondre à une offre d’emploi, il vous faut montrer au recruteur, via votre CV et lettre de motivation, que vous avez compris l’objectif et les enjeux de l’annonce et que vous avez les compétences requises.

Répondre à une offre : un véritable argumentaire

Le site Ooreka conseille de construire un argumentaire lorsqu’on répond à une offre d’emploi. Pour cela il faut faire des recherches sur l’entreprise qui a publié l’offre :

  • Quel est son secteur d’activité ?
  • Quels sont ses produits ou services ?
  • Combien de salariés emploie-t-elle ?

Visitez le site Internet de l’entreprise, les réseaux sociaux y compris la page LinkedIn et recherchez son actualité. Vous pouvez taper le nom de la société dans Google Actualités pour voir si des articles apparaissent. Ainsi, si l’entreprise vient juste de lancer un nouveau produit, de fusionner avec un autre groupe, vous serez informé et ne serez pas étonné lorsqu’on vous posera une question à ce sujet durant l’entretien.

Sachez que vous pouvez également contacter l’entreprise ou le recruteur pour directement poser vos questions avant de postuler.

Toute cette analyse et les informations que vous aurez recueillies vous permettront de personnaliser votre candidature et de donner au recruteur l’envie de vous rencontrer.

L’article continue en dessous de cette annonce

Enfin, n’oubliez pas de vous relire et de vérifier que votre candidature est bien adaptée à l’annonce, autrement le recruteur considerera que vous n’avez pas lu ou compris l’offre. C’est toute la différence avec une candidature spontanée : il faut savoir déchiffrer l’annonce.

A lire aussi : 

Share Tweet Pin Email WhatsApp