Eric Lemattre
Eric Lemattre
17 Juil, 2019 - 14:26
Citroen C3 vs Clio 5

Citroën C3 vs Clio 5 : duel de citadines françaises

Eric Lemattre

On vous propose un nouveau duel de choc : Citroën C3 vs Clio 5. On a comparé leur prix, leur motorisation et leur équipement ! Qui sera la grande gagnante ?

Après notre comparatif Peugeot 208 vs Renault Clio,  place à une nouvelle rivalité 100 % tricolore ! En effet, nous opposons deux voitures citadines très appréciées des Français : la nouvelle Renault Clio, sur le podium des meilleures ventes dans son segment depuis son lancement, et la Citroën C3, qui a terminé l’année 2018 de la plus belle des manières avec 78 000 ventes. D’ailleurs, au premier trimestre 2019, la C3 est à la 3ème place des ventes. Autant dire qu’il n’y a pas de plus belle concurrente pour la Clio ! Place à notre duel Citroën C3 vs Clio !

Citroën C3 vs Clio : l’opposition des styles 

Suite à leur restylage respectif, la Clio et la C3 affichaient déjà un design diamétralement opposé. Les nouveaux modèles de Citroën et Renault continuent sur leur lancée : la C3 abandonne définitivement son look pépère d’antan et affiche une esthétique toujours plus moderne et dynamique bien qu’elle reste assez trapue en raison d’un capot positionné très haut, à la manière d’un SUV. La nouvelle Clio, quant à elle, adopte un look consensuel et original, comme en témoigne la présence des désormais mythiques airbumps que l’on trouve déjà sur la C4 Cactus.

Mais dans cette confrontation Citroën C3 vs Clio, il faut aussi jeter un coup d’oeil à l’intérieur des deux véhicules pour se rendre compte que c’est le véhicule de Renault qui a une longueur d’avance. En effet, le tableau de bord de la Clio est soigné et son revêtement en plastique moussé est agréable au toucher. Du côté de la C3, même si les lignes sont réussies, on regrettera la présence de plastiques durs, lesquels recouvrent la majorité de l’espace, notamment la planche de bord pourvue d’un écran tactile implanté en son centre aux airs un peu vieillots.

À l’inverse, Renault a quasiment tout modifié à l’intérieur de sa nouvelle Clio : la planche de bord fait mouche avec son écran multimédia vertical atteignant 9,3 pouces jumelé à une instrumentation 100 % numérique.

Espace et habitabilité : ne pas se fier aux apparences 

En 2019, une voiture citadine telle que la Citroën C3 ou la Clio se doit d’être polyvalente. Aussi les aspects purement pratiques ne doivent-ils pas être négligés ! Prenons le volume de chargement par exemple : grâce à son coffre au format XXL, la Renault Clio affiche un volume bien plus important que celui de la C3 ! En effet, le seul coffre de la Clio va de 366 litres à 1 091 litres. Il n’y a pas photo face à celui de la C3 (300 litres à 922 litres). En outre, les rangements dans l’habitacle sont plus nombreux dans la nouvelle Clio.

Et pourtant, l’habit ne fait pas le moine ! En dépit de ses dimensions un poil plus courtes, la C3 arrive à surprendre avec une meilleure habitabilité. À l’arrière, les passagers bénéficient d’un espace plus important pour les genoux. Si la Clio est plus spacieuse et plus pratique, la C3 est elle plus habitable. 

Zoom sur les équipements de la Clio et de la C3

En matière d’équipements, les futurs acheteurs devront peser le pour et le contre. Sachez d’office que la Citroën C3 PureTech 110 ch dans sa version « Shine » coûte moins cher que sa rivale la Renault Clio TCE 100 Intens (19 350 € contre 20 100 €).

Toutefois, la C3 est obligée de piocher dans son épais catalogue d’options pour espérer égaler la nouvelle Clio. Ainsi, le kit mains libres, les vitres et lunettes sur-teintées, ou encore l’aide à la navigation représentent un surcoût d’à peu près 1 000 € sur la Citroën C3, alors qu’ils sont proposés par défaut sur la nouvelle Clio. 

En outre, la citadine de Renault dispose d’équipements qui n’existent tout simplement pas sur la C3, comme l’instrumentation numérique ou les projecteurs 100 % LED par exemple. 

Économies potentielles : que donne le bilan consommation ? 

La Citroën C3 et la Renault Clio sont très proches l’une de l’autre avec un prix avoisinant les 20 000 €. Il s’agit tout de même d’une certaine somme ; une sur-facturation liée à une consommation excessive ou des frais d’entretien peu abordables aurait vite fait de saper le moral du conducteur.

Si vous cherchez à faire des économies post-achat, sachez que c’est vers la Renault Clio que vous devez vous orienter. Malgré son prix d’achat un poil plus élevé, celle-ci consomme moins que sa rivale. Pour 15 000 kilomètres parcourus, vous pouvez économiser 80 € de carburant, ce qui n’est pas négligeable sur le long terme.

Par ailleurs, la décote de la Clio est moins grande que celle de la C3, sans compter que la chaîne de distribution de la citadine polyvalente du groupe au losange ne nécessite pas de remplacement ! Le choix est vite fait ! 

À moins bien sûr que vous ne soyez soucieux de la motorisation de votre prochaine citadine… Si tel est le cas, vous préférerez probablement le moteur 100 ch de la Clio (il faut dire que la C3 n’a pas de moteur équivalent, par défaut on comparera les valeurs en se basant sur le très répandu 1.2 Puretech 110 chevaux). Mais le moteur cité de la C3 est plus puissant et revendique 45 Nm de couple en sus, tout en pouvant s’appuyer sur une transmission à six rapports, contre seulement cinq pour la Clio. Alors, pour vous, ça sera la Citroën C3, ou la Renault Clio ? 

À lire aussi :