Morgane De Abrantes
Morgane De Abrantes
30 Apr, 2019 - 08:46
Qu’est-ce qu’un code SWIFT ?

Qu’est-ce qu’un code SWIFT ?

Morgane De Abrantes

Parmi les informations à renseigner pour réaliser les opérations bancaires, il y a le code SWIFT. A quoi renvoie cet acronyme ? Quelle est son utilité ?

L’article continue en dessous de cette annonce

Lorsqu’un client souhaite réaliser une opération bancaire, il lui est demandé de communiquer un code SWIFT (ou code BIC). Comprendre à quoi ce code correspond peut permettre de gagner du temps et de préparer les éléments nécessaires à la transaction en amont de celle-ci. Focus sur cette information indispensable pour réaliser ses opérations. Qu’est-ce que le code SWIFT ? Ou le trouver ?

Code SWIFT : qu’est-ce que c’est ?

Parmi les acronymes du monde bancaire (RIB, IBAN, BIC, …), on trouve le code SWIFT.

Le code SWIFT (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) correspond à un code d’identification de l’établissement bancaire au niveau international. Parler de code SWIFT est en fait un abus de langage : pour être exact, il s’agit en effet du code BIC (Bank Identifier Code), la société SWIFT étant en charge de la gestion des codes BIC.

Quelle que soit l’appellation utilisée, c’est grâce à ce numéro que les établissements bancaires peuvent proposer à leurs clients de réaliser des virements et/ou prélèvements au-delà des frontières, dans des conditions sécurisées et des délais rapides.

Le code prend la forme de 8 à 11 caractères alphanumériques, c’est-à-dire mélangeant lettres et chiffres. Il figure notamment sur les relevés d’identités bancaires (RIB).

Comprendre la construction du code SWIFT

Les 11 composantes du code SWIFT répondent à une règle de construction identiques, quels que soit la nature et le pays de l’établissement bancaire.

Le code SWIFT se construit comme suit :

  • Les 4 premiers caractères renvoient à l’identification de l’établissement bancaire. Il s’agit d’un code unique pour chacun d’eux.
  • Les 5ème et 6ème caractères correspondent à l’indicateur pays du titulaire du compte. Ainsi par exemple, pour la France, il sera mentionné FR.
  • Les 7ème et 8ème caractères précisent l’établissement précis de la banque concernée, sa localisation.
  • Les trois derniers caractères renvoient au code branche.

Quand doit-on le transmettre ?

Le code SWIFT sera demandé dès lors que la transaction implique deux parties différentes, que ce soit pour un virement, un prélèvement, un transfert d’argent en ligne via un opérateur comme Worldremit, Transferwise, …, au même titre que le numéro IBAN.

L’article continue en dessous de cette annonce

A savoir : il ne sera pas utile pour les virements qui sont effectués de compte à compte dès lors que ces comptes appartiennent à la même personne, sous la même dénomination, au sein du même établissement bancaire.

Peu importe que la transaction ait lieu au niveau international ou non, et ce, bien qu’initialement le code SWIFT ait été créé pour faciliter ces transactions transfrontalières, le code SWIFT sera requis pour toutes les opérations bancaires intervenant à l’international.

Où trouver le code SWIFT ?

Le code SWIFT figure sur les RIB, que ceux-ci soient sous format papier (exemple : RIB figurant dans les carnets de chèques) ou sous format dématérialisés (consultables et téléchargeables en ligne sur le site de la banque de rattachement depuis les espaces privés par exemple).

Certains sites permettent de trouver rapidement le code SWIFT correspondant à l’établissement bancaire concerné. Ce sera le cas notamment de bic-swift.com, iban.com, …

Par ailleurs, les sites web de transferts d’argent à l’international mentionnent généralement la liste des principaux codes BIC.

Code SWIFT et code IBAN : quelles différences ?

Ces deux informations d’identification bancaire sont nécessaires aux transactions et correspondent à des références bien distinctes :

  • Le code SWIFT (code BIC) identifie la banque
  • Alors que le code IBAN identifie le compte en tant que tel, et donc son titulaire.

Le code SWIFT est donc commun à tous les clients de la banque (sous réserve de relever de la même antenne locale) alors que l’IBAN est spécifique à chaque client et à chacun de ses comptes.

Virement SWIFT, virement SEPA : qu’est-ce que c’est ?

Lorsque la transaction est réalisée dans la zone SEPA c’est-à-dire au sein des pays de l’Union Européenne, auxquels s’ajoutent le Liechtenstein, l’Islande, Monaco, la Norvège, Saint-Marin et la Suisse, on parlera de virement SEPA. Au-delà, il s’agira d’un virement SWIFT.

L’article continue en dessous de cette annonce

Il est à noter que lorsque le virement SWIFT est effectué entre deux banques qui sont partenaires, le transfert est rapide et peu couteux (voire gratuit). En revanche, si les banques n’ont pas établi de relations commerciales spécifiques entre elles et qu’elles doivent recourir à un intermédiaire pour assurer l’effectivité de l’opération bancaire, ce relais sera facturé au client.

A savoir : le virement SWIFT reste un moyen de transférer de l’argent de façon sécurisée, rapide et simple.

Erreur de code SWIFT : quelles conséquences ?

Si le code SWIFT saisi est incorrect, la transaction ne pourra aboutir. Il est toutefois recommandé de se rapprocher de l’opérateur en charge de la transaction en cas de doute pour clarifier la situation.

A savoir : si l’erreur de saisie est imputable au client, renouveler la transaction exposera le client à de nouveaux frais de traitement le cas échéant.

À lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp