Hintigo
Hintigo
02 Sep, 2015 - 17:05
Compte courant d’associé : de quoi s'agit-il ?

Compte courant d’associé : de quoi s’agit-il ?

Hintigo

Lorsque l'entreprise est confrontée à des besoins en financement de sa trésorerie, elle peut faire appel à ses associés pour qu'ils lui prêtent les sommes nécessaires. Concrètement, comment cela fonctionne-t-il ?

Lorsque l’entreprise est confrontée à des besoins en financement de sa trésorerie, elle peut faire appel à ses associés pour qu’ils lui prêtent les sommes nécessaires. En l’occurrence, le compte courant d’associé est une avance de fonds alternative aux autres modes de financement. Cet outil, à la fois plus rapide voire moins couteux présente certes des avantages mais aussi des inconvénients conséquents qu’il conviendrait d’expliciter.

Cette avance dite en compte courant d’associé peut être constituée par:


  • des montants dus par la société auxquels les associés renoncent temporairement. Il en va ainsi des rémunérations, remboursements de frais ou encore de versement de dividendes
  • des sommes déposées volontairement

L’intérêt pour l’associé

  • Remboursable : selon les conditions statutaires ou conventionnelles
  • Rémunéré : le compte est porteur d’intérêts légaux ou conventionnels

A l’inverse des dividendes, les comptes courants permettent de rémunérer les associés et ce, indépendamment du résultat distribuable.

ATTENTION : Lorsque la société produit chaque année des bénéfices qui sont distribués aux associés ou actionnaires, ceux qui ont majoritairement apportés leurs fonds en compte courant toucheront un dividende moindre, étant donné qu’il est attribué en fonction du pourcentage de capital détenu.

Découvrez une solution épargne avantageuse

L’intérêt pour la société

  • financement de la création ou du développement d’une activité
  • aide temporaire pour palier une insuffisance de trésorerie
  • déductibilité des intérêts versés aux associés du bénéfice imposable
  • formalisme à respecter simplifié (à l’inverse des modifications de capital)

Bon à savoir :

Lorsqu’une ou plusieurs sociétés sont associés ou actionnaires d’une société tierce, le compte courant d’associé est une alternative intéressante au financement bancaire ou au crédit-bail :

  • Le coût est moins élevé
  • l’intérêt est récupéré par l’associé
  • l’opération est moins rigide (échelonnement du remboursement facultatif)

ATTENTION : En contrepartie, les apports en compte courant n’offrent pas les mêmes garanties que les apports en capital pour les tiers de la société. Il est ainsi fréquent que les établissements de crédit demandent le blocage des apports en compte courant en cas de nécessité de financement complémentaire.

A lire aussi :