Ida Macondo
Ida Macondo
06 Fév, 2017 - 10:00
Devenir notaire : formation et accès au métier

Devenir notaire : formation et accès au métier

Ida Macondo

Voici tout ce qu'il faut savoir si vous envisagez de devenir notaire. Fiche métier, formation à suivre, salaires, etc.

Ils sont 10 073 à exercer sur tout le territoire français. Comment devenir notaire aujourd’hui ? Comment accéder à ce métier rigoureux ?

Le métier

Ce sont des officiers publics, dépendant de la chambre départementale ou interdépartementale des notaires. Ils sont sous le contrôle du Procureur de la République. Ce sont des spécialistes du droit de la famille, droit du patrimoine et de l’immobilier, qui accompagnent leurs clients en certifiant des actes, des testaments, en rédigeant ou en certifiant des contrats : contrats de mariage, règlements de succession, etc. Ils ont aussi un rôle de conseiller.

Comment devenir notaire ?


Les études

Deux voies sont possibles pour accéder au métier :

  • La formation universitaire

La voie universitaire comprend 7 années d’études, après un parcours universitaire en droit.

Il est conseillé d’obtenir un Master 1 en droit notarial et se présenter en Master 2, dans le même parcours. Le Master 2, mention droit notarial en poche permet de devenir stagiaire, pendant 2 ans, au sein d’un office notarial.

Parallèlement au stage, il faut suivre des cours auprès du Centre national d’enseignement professionnel notarial (CNEPN). Au terme de ces deux années de stage (alternance), vous pourrez soutenir votre Mémoire devant un jury et obtenir le diplôme supérieur de notariat (DSN). Vous deviendrez d’abord assistant notaire

C’est le ministre de la Justice (Garde des Sceaux) qui nomme les notaires.

  • La voie professionnelle

Cette option vous permet d’intégrer un CFPN (centre de formation professionnelle notariale), après avoir obtenu un Master 1 en droit. 

Il faut avoir réussi l’examen d’entrée pour s’inscrire au CFPN. La formation dure ensuite une année et débouche sur le Diplôme d’aptitude aux fonctions de notaire (DAFN). Après cela, un stage de 2 ans au sein d’un office notarial est requis. Durant ce stage, l’étudiant assiste des séminaires au centre de formation professionnelle notariale.

Une fois le stage validé, l’étudiant peut devenir assistant.

 

  • Recrutements parallèle et interne

Il est possible d’accéder au métier en suivant d’autres voies de recrutement. Le recrutement parallèle permet aux juristes possédant un Master en droit d’y parvenir, sous certaines conditions. Renseignez-vous. C’est notamment le procureur général de la cour d’appel de votre domicile qui décidera (expérience minimale requise, examen de contrôle des connaissances techniques, etc.). 

Le recrutement interne concerne les clercs. Ils peuvent éventuellement se présenter à l’examen de contrôle des connaissances techniques, selon certaines conditions (expérience, diplômes). Il faut s’adresser au Garde des Sceaux.

Les salaires

En France, un notaire débutant touche entre 1 550 et 1 800 € bruts par mois, selon le CIDJ. Après avoir acquis de l’expérience, les salaires peuvent grimper très vite : de 1 800 à 8 800 € par mois.



A lire aussi :