Eric Lemattre
Eric Lemattre
27 Fév, 2017 - 02:48
Le premier drone taxi sera opérationnel dès cet été !

Le premier drone taxi sera opérationnel dès cet été !

Eric Lemattre

Vous avez toujours rêvé de vous déplacer dans les airs, de voler ? Grâce au drone taxi, ce fantasme sera bientôt possible.

L’article continue en dessous de cette annonce

Vous pensiez que vous déplacer en drone taxi ne serait pas possible avant 2050 ? Détrompez-vous ! L’émirat de Dubaï a la ferme intention de faire du drone taxi une norme au sein du chef-lieu du golfe Persique.

En effet, le pays tout entier a planché sur un prototype baptisé Ehang 184, lequel fut exhibé durant le CES 2016. Et ce qui est incroyable, c’est que le premier taxi volant de l’histoire de l’humanité sera opérationnel dès cet été !

Montez à bord d’un drone taxi à Dubaï dès cet été !

Il avait fait sensation lors du CES de Las Vegas 2016. L’engin volant non identifié, Ehang 184, produit en Chine, avait attisé la curiosité des émirats et deux ans plus tard, voilà que le tout premier drone taxi effectif s’apprête à prendre du service. Mais afin de pouvoir assister à son inauguration, il faudra se rendre à Dubaï au mois de juillet. Car oui, tout une gamme de taxis à lévitation sera mise en service cet été dans la capitale du golfe Persique.

Comment fonctionne le premier drone taxi ?

On sait déjà que le Ehang 184 sera un drone sans pilote. Il sera, en effet, piloté à distance depuis un centre de contrôle ! Capable de se rendre d’un point A à un point B en quelques minutes à peine, ce drone nouvelle génération pourra atteindre une vitesse de pointe de 100 kilomètres par heure et se déplacera à 300 mètres de hauteur par rapport au niveau du sol.

Rappelons que l’état de Dubaï souhaite se munir de 25% de véhicules autonomes d’ici 2030. Avec le drone chinois Ehang 184, il est donc fortement susceptible de se donner les moyens de ses ambitions. Qui sait, peut-être aurez-vous l’occasion de monter à bord de l’un de ces appareils lors de vos prochaines vacances aux Émirats arabes unis ?

Un mode de transport réellement fiable ?

Aux dernières nouvelles, certaines zones de doute devront encore être dissipées avant que le projet ne puisse réellement se concrétiser. À titre d’exemple, aucun système de dérivation n’a pour le moment été prévu. Pourtant, un tel dispositif est essentiel afin de prévenir les éventuelles collisions. Mais Dubaï étudierait en ce moment même l’intégration de véhicules au sein de son espace aérien et des zones de contournement devraient bientôt être dessinées.

Reste que le premier drone capable de transporter des passagers de manière autonome fait beaucoup parler de lui et cela devrait attirer un grand nombre d’entreprises étrangères aux Émirats arabes unis.

A lire aussi :

L’article continue en dessous de cette annonce
Share Tweet Pin Email WhatsApp