Helder Santos
Helder Santos
06 Avr, 2017 - 08:47
eCall pour les voitures : à quoi ça sert ?

eCall pour les voitures : à quoi ça sert ?

Helder Santos

Pour résoudre différents problèmes de sécurité routière, la Commission Européenne imposera l’eCall pour les voitures dès 2018. Explications.

Le système eCall fera de plus en plus partie du quotidien des automobiliste après 2018. Les instances européennes ont décidé que sa présence sera obligatoire dans les véhicules fabriqués dès le 31 mars 2018, nous vous disons pourquoi.

eCall pour les voitures : un appel d’urgence automatique

Qu’est-ce que l’eCall ?

Il s’agit d’un bouton d’appel d’urgence, il permet en cas d’accident de lancer un message de détresse afin d’informer les secours pour qu’ils puissent intervenir le plus rapidement possible.

Comment ça marche ?

Lors d’un choc ou d’un autre type d’incident pouvant porter atteinte à la sécurité des occupants du véhicule, un message de détresse est envoyé directement au 112, il s’agit du numéro européen du centre d’appel des urgences. Cependant, il est possible d’utiliser cette fonction manuellement, si celle-ci ne s’est pas activée automatiquement ou si les passagers sont témoins d’un accident impliquant d’autres personnes.

Le véhicule dispose de capteurs et lors d’une collision, le système contacte immédiatement les secours. Les occupants sont mis en relation avec le centre d’appel pour, s’ils le peuvent, expliquer plus en détails ce qu’il s’est produit. Si les passagers sont inconscients, les détecteurs permettent tout de même d’estimer la gravité de l’accident. De plus, la fonction GPS permet d’envoyer d’autres informations comme par exemple la localisation de la voiture, l’heure de l’accident et le modèle du véhicule.

En plus de prévenir les secours, les fabricants prévoient d’optimiser ce système. Entre autres, faire un diagnostic du véhicule à distance et envoyer les résultats aux centres agréés par la marque de manière à ce qu’ils puissent estimer dans un premier temps l’étendue des dégâts.

Pourquoi ?

La Commission Européenne souhaite réduire les risques d’accidents de la route et pour tenter d’y parvenir, elle a demandé aux différents constructeurs d’intégrer toutes sortes de protections pour les véhicules et les piétons ainsi que des aides à la conduite sur leurs prochains modèles.

Parmi elles :

Quels avantages ?

Différentes études sur lesquelles se sont basées les autorités européennes pour prendre leur décision avancent que près de 70 % des décès surviennent dans les 30 minutes suivant l’accident. Par conséquent, l’eCall permettra aux secours d’intervenir plus rapidement.

Selon certaines estimations, cette technologie sera en mesure de sauver la vie d’environ 2 500 personnes par an.

A lire aussi :