Hintigo
Hintigo
02 Mai, 2016 - 16:44
Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire ?

Qu’est-ce que l’économie sociale et solidaire ?

Hintigo

Quelle est l'importance de l'économie sociale et solidaire (ESS) pour les entreprises et pour les salariés ?  État des lieux et explications.
 

L’économie sociale et solidaire (ESS) réunit les entreprises ayant pour but de faire concilier solidarité, performances économiques et utilité sociale


L’importance de l’Economie Sociale et Solidaire en France 

L’économie sociale et solidaire (ESS) est un réel acteur économique en France. L’ESS représente aujourd’hui 10 % du PIB et près de 12,7 % des emplois privés en France ! 200 000 entreprises et structures, et 2,38 millions de salariés forment l’ESS.

Plus précisément, l’économie sociale et solidaire est composée de 21 000 coopératives, mutuelles et sociétés commerciales d’utilité sociale, 1 400 fondations et 156 000 associations. Ainsi, 75% des établissements employeurs de l’ESS sont des associations.

L’EES et l’emploi

Depuis les années 2000, tandis que l’emploi privé dans les entreprises classiques a connu une croissance relative de 4,5 %, les entreprises de l’économie sociale et solidaire ont fabriqué 24 % de nouveaux emplois !


L’EES et la loi

Adoptée fin juillet 2014, la loi Economie sociale et solidaire soutient le développement durable local, encourage un changement d’échelle de l’économie sociale et solidaire, fonde une stratégie de croissance plus robuste et donne aux salariés le pouvoir d’agir

À partir du 1er janvier 2016, les sociétés commerciales d’utilité́ sociale pourront s’inscrire au registre du commerce et des sociétés, en tant qu’entreprise de l’économie sociale et solidaire.

Depuis le 1er janvier 2016, pour favoriser la reprise des entreprises par les salariés, la loi oblige tout chef d’entreprise d’une PME de moins de 250 salariés, à les informer au plus tard deux mois avant toute vente. 

Ce droit d’information préalable s’applique à toutes les PME de moins de 250 salariés. Le gouvernement estime que 150 000 emplois pourraient être créés via les transmissions d’entreprise !

Aussi, l’égalité femmes hommes sont à l’honneur au sein de l’EES. Un accord interbranche sur l’égalité entre les femmes et les hommes, a été conclu le 27 novembre 2015. Ce chiffre et d’autant plus important que 67 % des salariés de l’ESS sont aujourd’hui des femmes, contre 48 % dans le salariat français. En conséquence, les structures de l’ESS ont davantage recourt à l’emploi à temps partiel.


Eqosphère, exemple de structure de l’EES 

Depuis 2012, Eqosphère, a comme objectif de redonner une nouvelle vie aux produits en fin de cycle : aider la vente ou la revalorisation de ces produits. L’entreprise sociale, dotée de l’agrément solidaire, est une plateforme qui met en relation les émetteurs de surplus avec les structures de récupération, recyclage ou réutilisation.

En tant que structure de l’EES, Eqosphère, a été soutenue dès le début par le ministère de l’Agriculture. Chaque année, Eqosphère réinvestit 50 % de son résultat net dans son développement et pour des projets solidaires. Aujourd’hui, Eqosphère fait vivre 14 salarié en France !

A lire aussi