Eric Lemattre
Eric Lemattre
03 Oct, 2017 - 09:20
Family Link : contrôle parental et compte Google pour les moins de 13 ans

Family Link : contrôle parental et compte Google pour les moins de 13 ans

Eric Lemattre

Family Link, c’est un service de contrôle parental qui permet aux moins de 13 ans de surfer sur Google en toute sécurité. On vous en dit plus.

L’article continue en dessous de cette annonce

Un compte Google pour les enfants âgés de moins de 13 ans et contrôlé par leurs parents, telle est la promesse de Family Link, une solution qui garantit la sécurité des mineurs lorsqu’ils surfent sur le web et téléchargent des applications depuis le Play Store. À l’heure où le filtrage parental devient une nécessité, Family Link s’érige comme un service intéressant pour limiter l’accès des plus jeunes à certains contenus indésirables, en particulier ceux liés à la pornographie et à la violence.

Family Link : une nouvelle application de contrôle parental arrive en France

En mars 2017, Google avait annoncé que ses équipes travaillaient sur un service inédit baptisé Family Link. Au jour d’aujourd’hui, cette application est une réalité. Family Link permet aux usagers de procéder à la gestion intégrale des accès à Android. Cette application de contrôle parental unique en son genre limite l’accès à certains résultats de recherche et fonctionnalités qui pourraient nuire à la sécurité et au bien-être des plus jeunes.

BON À SAVOIR :

Grâce à Family Link, les enfants âgés de moins de 13 ans peuvent surfer sur le web, notamment sur Google, sans encourir le risque de tomber sur du contenu malsain (violence, xénophobie, pornographie, etc.).

Utiliser Family Link : la marche à suivre

Techniquement, Family Link permet aux enfants respectant la tranche d’âge d’utiliser Android et l’ensemble des applications du Play Store. Il s’agit donc d’une application pour smartphone, laquelle n’est pas disponible pour les utilisateurs d’iOS. Auparavant proposée sur invitation, la version définitive de Family Link (la précédente était une beta) est désormais déployée partout aux États-Unis.

BON À SAVOIR :

On notera qu’il existe une page française entièrement dédiée à Family Link, ce qui laisse entendre que le géant américain du web lancera bientôt son application sur le marché francophone.

À savoir que la firme nord-étasunienne a déjà mis en place YouTube Kids pour que les mineurs de moins de 13 ans puissent parcourir des vidéos sans tomber sur du contenu grossier ou inapproprié. Or, le fonctionnement de Family Link diffère légèrement puisque sous son autorité, c’est littéralement tout le système d’exploitation Android qui est concerné par le contrôle parental. Pour accéder à Family Link, les parents doivent tout simplement se connecter à leur compte et télécharger l’application concernée. Ensuite, il conviendra qu’ils créent un compte s’adressant spécifiquement à leurs enfants. À la différence d’un compte standard, ce compte leur octroiera un contrôle intégral par rapport à l’activité de leurs enfants sur le web.

L’article continue en dessous de cette annonce

Zoom sur les fonctionnalités de cette application de contrôle parental

Mais qu’est-ce que Family Link permet concrètement de faire ? Eh bien la nouvelle application de filtrage parental de Google pour les systèmes Android permet par exemple de contrôler les applications que leurs enfants utilisent le plus souvent. Les parents ont la possibilité de valider ou de refuser une application avant que celle-ci ne soit téléchargée.

Les parents peuvent également déterminer l’heure à laquelle la tablette ou le smartphone doit s’éteindre. Si jamais l’enfant se sert de l’appareil après le temps imparti, l’application forcera le blocage automatique de la tablette ou du smartphone. Ce qui est intéressant, c’est que les parents peuvent paramétrer chaque réglage de l’application à l’aide d’un appareil Android ou iOS, voire même depuis un PC.

BON À SAVOIR :

Malheureusement, seuls les utilisateurs d’un smartphone tournant sous Android 7.0 peuvent utiliser Family Link à l’heure actuelle. Certains smartphones tels que le Samsung Galaxy Tab A et le LG K3 permettent toutefois d’accéder aux fonctionnalités de l’appli même si le système d’exploitation n’a pas été mis à jour.

A lire aussi :