Murielle Colin
Murielle Colin
09 Mar, 2017 - 12:00
Comment vivre avec une intolérance au lactose ?

Comment vivre avec une intolérance au lactose ?

Murielle Colin

L’intolérance au lactose est un véritable casse-tête à vivre au quotidien. Quelles sont les solutions pour réussir à vivre avec cette contrainte ?

L’article continue en dessous de cette annonce

Considérée comme une véritable pathologie, l’intolérance au lactose se révèle être un handicap majeur dans l’alimentation quotidienne des personnes qui en souffrent. Comment font-elles pour s’organiser ?

Vivre avec l’intolérance au lactose

Qu’est-ce que c’est ?

L’intolérance au lactose est provoquée par un déficit de sécrétion dans l’intestin d’une enzyme que l’on appelle lactase. Le fait de ne pas pouvoir synthétiser cette enzyme entraîne de gros problèmes de digestion pour les personnes qui consomment des produits à base de lactose, le sucre principal du lait. Comme le lactose n’est pas digéré, il stagne dans l’intestin et cet état de fait entraîne la fermentation de bactéries.

Quelles sont les conséquences ?

L’intolérance au lactose entraîne chez les sujets atteints des épisodes douloureux et gênants de colite, de douleurs abdominales fortes, de ballonnements, de diarrhée, de constipation ou encore parfois de vomissements.

Ce type de manifestations intervient immédiatement après la prise de produits à base de lactose. Les symptômes sont accompagnés de grosses fatigues soudaines et nécessitent un repos immédiat. On comprend donc pourquoi les personnes intolérantes au lactose doivent à tout pris adopter un régime alimentaire spécifique.

Que manger ?

Contrairement à ce que l’on pense, les personnes intolérantes au lactose ne doivent en aucun cas arrêter de consommer du lait ou des produits laitiers.

Il s’agit en fait pour chaque malade de faire attention à sa consommation quotidienne de produits laitiers et apprendre où se situe son seuil de tolérance. En effet, il est possible de consommer un peu de lactose car il y a quand même une faible activité de synthèse de la lactase pour tout un chacun. Cependant, au-delà de la quantité supportable par l’organisme, les symptômes se font sentir.

Régime adapté

En fonction du seuil de tolérance observé par chacun, il est donc préconisé d’adopter un régime particulier. Pour compenser le manque alimentaire d’un tel régime, il est conseillé de manger des yaourts, fromage à pâte molle, mi-dure et dure comme par exemple le brie, le camembert et le comté. Il faut consommer aussi du beurre, et le lait de vache peut être facilement remplacé par du lait végétal, comme le lait de soja, le lait de riz, le lait d’avoine, le lait de coco, ou le lait d’amandes.

Par ailleurs, d’autres aliments contiennent du calcium et sont à privilégier : eau minérale, œuf, épinards, légumes verts et fruits (orange, cassis, mûre, groseille).

L’article continue en dessous de cette annonce

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp