Ida Macondo
Ida Macondo
01 Fév, 2018 - 16:18
Comment répondre à la question "Parlez moi de vous en entretien" ?

Comment répondre à la question « Parlez moi de vous en entretien » ?

Ida Macondo

Les questions les plus simples sont celles qui demandent davantage de réflexion, quelques fois. Tel est le cas pour « Parlez moi de vous en entretien ».

Parler de soi en entretien de recrutement est toujours un exercice délicat. Doit-on focaliser sur son éducation, son expérience professionnelle ? Qu’en est-il des données personnelles tels que l’âge ? Bref, vous l’avez compris : il faut bien prendre le temps de composer votre réponse. Comment  bien répondre à la question “Parlez-moi de vous en entretien” ? Comment parvenir à rester pertinent, et à se démarquer des autres candidats ?

Parlez moi de vous en entretien : commencez par une brève présentation

Le site alertemploi donne des conseils qui peuvent aider à trouver une structure pour répondre à la question “Parlez-moi de vous en entretien”. L’idée consiste à rédiger une présentation en répondant aux questions suivantes :

  • votre prénom
  • votre nom
  • votre âge, éventuellement, selon le contexte (poste sénior, poste pour débutants)
  • la région ou le pays d’origine
  • donner deux ou trois expériences significatives
  • votre situation professionnelle actuelle
  • votre intérêt pour le poste convoité

Le pays d’origine peut être intéressant si vous êtes bilingue. Les expériences passées les plus significatives et l’évocation de votre situation professionnelle actuelle vous permettront d’expliquer votre intérêt pour le poste que vous souhaitez obtenir.

En somme, vous devez dresser un bilan, préparer un décor, un contexte dans lequel vous devez vous placer, afin d’expliquer au recruteur les raisons pour lesquelles le poste au sein de son entreprise vous intéresse.

Ayez un fil conducteur

L’important dans votre réponse est d’être cohérent et d’avoir un fil conducteur. Vous devez commencer à partir d’une certain point A, guider le recruteur, et arriver à un autre point B.

Faites du storytelling. Expliquez que depuis votre adolescence vous avez un goût prononcé pour les nouvelles technologies, par exemple, et que vous avez toujours souhaité faire carrière dans ce domaine. Ainsi, vous avez obtenu un diplôme en Information-Communication, option métiers du web, avant d’effectuer un stage au sein de tel service Internet.

Continuez ainsi jusqu’à évoquer le poste pour lequel on recrute !

Comme il s’agit d’une question ouverte, il est très facile de se perdre. Gardez donc un schéma dans votre esprit que vous suivrez.

Apprenez à vous différencier des autres

Les questions ouvertes sont aussi l’occasion de se démarquer des autres.  Le site Monster indique que la plupart des recruteurs rêvent d’un entretien qui soit différent des autres. Pourquoi donc ne pas préparer une courte présentation ? Si vous êtes un bon dessinateur, vous pouvez parfaitement marquer des points de cette façon. Néanmoins, demandez au recruteur de combien de temps vous disposez, au préalable ! L’entretien ne doit pas duré 4 heures…

Vous pouvez également poser des questions en demandant s’il souhaite développer certains points précis. Cela vous permettra de recadrer quelque peu la question, et focaliser votre réponse sur un ou deux éléments essentiels.

Mettez en avant vos atouts

Si vous souhaitez faire un résumé chronologique, libre à vous de le faire, mais attention à ne pas réciter votre CV. Soyez pertinent et choisissez les éléments marquants, intéressants qui pourraient apporter quelque chose à l’entreprise ou vous être utile dans le cadre du poste convoité.

Mettez donc en avant vos atouts, toutefois sans en faire trop. Il faut parvenir à trouver un équilibre, rester sobre tout en pouvant briller.

Le site kitdecoaching indique qu’il faut se poser les questions suivantes :

  • Qu’est-ce que j’ai à offrir ?
  • Quels sont les services spécifiques que je peux offrir à cette organisation en fonction de ses besoins actuels ?

Le même site nous donne le très bel exemple suivant :

” Je suis une personne enthousiaste qui vise les résultats d’équipe. J’aime les activités qui me permettent de prendre des initiatives, d’assumer des responsabilités et d’apporter des suggestions. J’ai contribué à l’augmentation des ventes d’une coopérative scolaire en créant une série d’affiches publicitaires qui ont doublé les visites à la coopérative. J’étudie en techniques administratives parce que le commerce de détail m’intéresse, et tout particulièrement le service à la clientèle. Je crois que c’est un beau défi de savoir présenter les produits de façon à intéresser des clients. “

Voilà donc une belle façon de se vendre auprès d’un recruteur. Mettre ses qualités et compétences en avant est très important car la compétition est rude. Que pouvez-vous apporter à l’entreprise ? En réalité, “Parlez moi de vous en entretien” est une occasion de briller.

Les erreurs à éviter

Il serait dommage de ne pas marquer de points grâce à cette question. S’il n’y a pas de mauvaise réponse, il y a en tout une cas une mauvaise méthode et des mauvais sujets !

Le site Monster indique :
Une réponse récitée ou balbutiante, ou encore, abordant des points trop personnels ou trop polémiques, comme la religion ou la politique, que nous, recruteurs, n’avons pas le droit d’aborder en entretien“.

Le tout est de construire un pitch efficace. Entrainez-vous à la maison, à rédiger un pitch sur vous, afin de convaincre un recruteur en quelques secondes. Vous pouvez prendre l’exemple d’un produit, d’une ville que vous devez présenter à une personne qui n’est pas familière avec. Comment lui vendrez-vous le produit ou la ville ? Quelles sont ses qualités principales ?

Donnez des exemples afin d’illustrer vos propos. Les illustrations rendront votre présentation plus concrète.

A lire aussi :