Eric Lemattre
Eric Lemattre
01 Juin, 2018 - 09:11
Acheter sa première voiture : comment bien choisir ?

Acheter sa première voiture : comment bien choisir ?

Eric Lemattre

Quand on est jeune, on se demande comment faire pour acheter sa première voiture. Faut-il l’acheter neuve, ou bien passer par une auto d’occasion ? Comment financer son premier véhicule ?

Acheter sa première voiture représente un vrai casse-tête pour plus d’un jeune conducteur. Il faut dire que financer le permis de conduire est déjà quelque peu difficile. C’est pour cela que lorsqu’il est question d’investir dans un tout premier véhicule, l’indécision est totale ! Or, en France, le budget moyen pour s’offrir une première voiture est en moyenne de 2 000 € ; avec une telle somme, il est possible d’acquérir une voiture de seconde main. Nous vous expliquons quels sont les différents moyens pour financer votre projet et vous faisons part de nos astuces.

Jeune conducteur : faut-il acheter sa première voiture neuve ou d’occasion ?

Étant donné que le coût d’une voiture neuve est élevé, le jeune conducteur devra logiquement s’orienter vers une voiture d’occasion. Et même si la décote d’un véhicule neuf est plus importante la première année (environ 15 %), il ne faut pas oublier que l’assurance d’une voiture neuve peut représenter un vrai gouffre financier. Il est clair qu’investir dans une voiture d’occasion est une façon plus accessible d’acheter sa première voiture quand on fait ses grands débuts sur la route, une fois le permis de conduire en main.

Avant toute chose, il conviendra que l’acheteur détermine un budget. Ce budget doit être global, c’est-à-dire qu’il doit intégrer tous les frais annexes. Les frais annexes sont relatifs à la souscription d’une assurance automobile, à l’éventuelle édition d’une carte grise et aux réparations qui pourraient être effectuées si la voiture d’occasion se trouve en mauvais état au moment de l’achat.

Plus d’infos : Acheter une voiture neuve ou d’occasion : les pour et les contre

Quelles sont les solutions pour financer l’achat du premier véhicule ?

Bien entendu, il est impératif de choisir le bon crédit auto pour financer son véhicule. Pour ce faire, il existe plusieurs solutions qui présentent toutes des avantages et inconvénients. Nous vous les décrivons plus bas.

Le prêt personnel ou crédit classique

Le jeune conducteur peut s’orienter vers un crédit personnel auprès d’une banque, d’un courtier voire même d’un constructeur automobile. Les propositions de financement émanant de ces organismes sont nombreuses. Cela dit, ces solutions ne peuvent être intéressantes que si vous envisagez de conserver le véhicule dans la durée. Il faut savoir qu’en moyenne, un crédit vous engage pendant cinq ans. Aussi, la voiture ne vous appartiendra qu’une fois le crédit remboursé dans sa totalité.

Cela dit, le jeune conducteur a la possibilité d’avoir un contrôle total sur son budget puisque les différents versements sont échelonnés. Quant à la durée du prêt, elle est fixée lors de la signature du contrat. Si le jeune conducteur possède un apport personnel (même minime), il pourra profiter de taux d’intérêts revus à la baisse.

Le crédit auto

Le crédit auto est une option de financement qui est spécifiquement conçue pour faciliter l’achat de la première voiture du jeune conducteur. Ce crédit inclut des options très attractives telles que la garantie dommage du véhicule, l’assistance en cas de panne et l’entretien, entre autres choses. Pour résumer, la couverture offerte par un crédit auto est vraiment complète.

Le crédit jeune conducteur

Plusieurs banques ont aussi mis en place un crédit adapté aux jeunes conducteurs. Il permet de décaler la date de remboursement de la première mensualité une fois les fonds débloqués. Ultérieurement, cette option permet aussi de rembourser tout ou partie du crédit en une seule fois si le souscripteur en a la possibilité. Le crédit jeune conducteur représente une solution très flexible.

La location avec option d’achat

Sinon, le jeune conducteur peut également acheter sa première voiture en passant par la location avec option d’achat (LOA). Cette solution permet de payer l’usage de la voiture, sans que l’on soit le propriétaire de cette dernière. Grosso modo, le paiement des mensualités équivaut à une location du véhicule. Une fois la période de location définie dans le contrat expirée, l’usager a la possibilité de racheter le véhicule ou d’opter pour un autre modèle plus récent. Bien souvent, les mensualités à régler dans le cadre d’une LOA sont inférieures à celles d’un crédit auto.

Des aides pour acquérir plus facilement son premier véhicule

Le jeune conducteur peut aussi demander des aides qui lui permettront de débloquer une partie des fonds nécessaires pour acheter sa première voiture. Ainsi, la CAF offre une aide à la mobilité pour les jeunes sans emploi ainsi qu’à ceux et celles qui touchent le RSA. De plus, l’avantage de cette aide, c’est qu’elle concerne aussi bien les voitures neuves que les voitures d’occasion.

Pôle Emploi propose aussi un soutien aux jeunes chômeurs afin de leur permettre d’acheter leur première voiture. Une aide de 800 € est en effet octroyée aux jeunes qui ont décroché un CDI, un CDD de plus de trois mois ou un contrat d’apprentissage.

Pour terminer, il peut être intéressant de se tourner vers certaines associations, lesquelles sont susceptibles de proposer des micro-crédits aux jeunes conducteurs dans le besoin.

A lire aussi :