Tanguy Revault
Tanguy Revault
09 Jan, 2019 - 11:02

Comment obtenir une aide pour acheter une voiture ?

Tanguy Revault

L’Etat a augmenté le montant des aides pour acheter une voiture : prêts CAF, aide de Pôle Emploi, bonus écologique, prime à la conversion, etc.

L’article continue en dessous de cette annonce

Lorsque l’on travaille assez loin de son domicile et que l’on ne peut pas utiliser les transports en commun, de même que pour se déplacer au quotidien, certaines personnes n’ont d’autres choix que de posséder un véhicule. Or, un véhicule, même s’il est d’occasion, est onéreux. Afin d’aider les personnes qui n’ont pas suffisamment de ressources financières à s’équiper d’une auto, l’État a mis en place plus d’une aide pour acheter une voiture, que celle-si soit neuve, d’occasion voire même écologique. Et celles-ci se multiplient en 2019.

Les aides de l’État pour acheter une voiture

Les personnes qui ont besoin d’une voiture pour pouvoir travailler et se déplacer et qui présentent des difficultés financières peuvent compter sur des aides dispensées, entre autres, par les organismes sociaux.

Le prêt préventif CAF

La Caisse d’Allocations Familiales, dont l’objectif est de soutenir les familles qui en ont le plus besoin, propose aux personnes au chômage et/ou bénéficiaires de minima sociaux d’accéder à un prêt sans intérêt.

Qu’il prenne la forme d’un « prêt préventif CAF » ou d’un « prêt d’honneur CAF », le montant ne pourra excéder 1 250 €, ce qui constituera néanmoins une bonne aide pour acheter une voiture d’occasion ou disposer d’un apport financier rapidement. Comme toutes les aides sociales, ce prêt est réservé aux personnes entrant dans les plafonds de ressources définis par la CAF.

L’aide exceptionnelle de Pôle Emploi

Pôle Emploi soutient la mobilité professionnelle des demandeurs d’emploi en octroyant une aide exceptionnelle pour acheter une voiture, pour réparer son véhicule ou tout simplement pour en payer l’assurance.

Elle est d’un montant de 800 € et est réservée aux demandeurs d’emplois de moins de 26 ans, l’objectif du dispositif étant de permettre aux jeunes de lever le premier frein de l’accès à l’emploi.

Sont visés les personnes démarrant une activité en contrat à durée indéterminée, mais également en contrat à durée déterminée (d’au moins 6 mois – 3 mois sous dérogation), ou en apprentissage.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est un aide afin d’aider les personnes qui souhaitent acquérir un véhicule économe en énergie. Il s’agit des automobiles émettant moins de 20 g CO2/km, c’est-à-dire les véhicules électriques et fonctionnant à l’hydrogène.

L’article continue en dessous de cette annonce

Au 1er janvier 2019, le montant du bonus est de 6 000 euros, dans la limite de 27% du coup d’acquisition. Pour en bénéficier, le concessionnaire déduit en général le montant du prix de la voiture grâce à une convention que celui-ci établit avec l’Agence de Service et de Paiement (ASP).

Pour en savoir plus : Bonus écologique : quelles sont les conditions pour l’obtenir ?

La prime à la conversion

L’objectif de ce dispositif est d’aider les personnes à acheter un véhicule neuf ou d’occasion et à se débarrasser des vieux véhicules, très polluants et donc dangereux pour la planète.

Le montant de l’aide varie de 1 000 à 2 500 euros, en fonction de la situation fiscale du foyer et du type de voiture achetée (électrique, hybride, thermique…).

Nouveautés en 2019 : les 20% des ménages les plus modestes ainsi que les travailleurs qui effectuent des longues distances pour aller travailler (60 km ou plus) bénéficient d’une surprime de 4000 ou 5000 euros en fonction du type de voiture achetée.

Pour en savoir plus : Comment bénéficier de la prime à la conversion ?

L’installation d’un boîtier éthanol

Comme annoncé par le gouvernement fin 2018, l’État souhaite encourager les régions qui veulent aider à la conversion des voitures au E85, grâce à l’installation de boîtiers. Grand-Est et PACA se lancent dans le dispositif dès ce mois de janvier 2019 en accordant une aide de 250 euros pour l’installation de ces boîtiers dont le tarif varie de 600 à 1000 euros, en fonction du modèle de la voiture et de la main d’oeuvre.

Comment se faire rembourser jusqu’à 11 000 euros ?

Avec la récente crise en France concernant en premier lieu l’augmentation des taxes sur le carburant et la menace du dérèglement climatique, l’État a souhaité, comme nous en avons pu le voir ci-dessus, augmenter le montant des aides attribuées aux ménages, notamment les plus précaires, afin de les soutenir dans leur démarche d’acquisition de voitures neuves. L’objectif étant à terme de se débarrasser du parc automobile ancien, très polluant.

L’article continue en dessous de cette annonce

En considérant que les véhicules électriques neufs donnent droit à un bonus écologique de 6 000 euros maximum et que la prime à la conversion peut atteindre jusqu’à 5 000 euros sous conditions, il est donc possible de bénéficier d’un aide pouvant atteindre 11 000 euros, car les deux aides sont cumulables.

Ce montant, qui dépend de l’achat d’un véhicule électrique neuf, concerne les 20% des ménages les plus modestes et les gros rouleurs non imposables.

A lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp