Hintigo
Hintigo
12 Mai, 2016 - 01:54
Remboursement SNCF : les cas concernés ?

Remboursement SNCF : les cas concernés ?

Hintigo

Votre train SNCF est souvent en retard et vous vous demandez si vous n'avez pas droit à une compensation ? Voici comment obtenir un remboursement SNCF et les cas concernés. 

L’article continue en dessous de cette annonce

Vous avez un litige concernant le remboursement de votre billet ? Faites valoir vos droits !

Votre réunion de travail dure plus longtemps que prévu, et vous devez échanger votre billet ? Vous devez annuler votre billet quelques heures avant le départ ? Voici les conditions d’échange et de remboursement de la SNCF.
 

Quelles sont les conditions d’échange et de remboursement ?

Tout varie selon le timing (avant ou après départ) et en fonction de la carte de réduction dont vous bénéficiez.

Par exemple, la carte Pro donne accès aux conditions les plus flexibles d’échange et de remboursement. De J-30 au jour du départ, l’échange ou le remboursement du billet sont totalement gratuits ! Jusqu’à une heure après départ, le billet est échangeable sans frais à distance. Et jusqu’à deux heures après le départ, le billet est échangeable et remboursable sans frais, dans les gares ou boutiques de la localité de départ.

A contrario, la carte Prem’s ne donne accès à aucun remboursement ni échange.

A noter : la carte Pro est la seule à permettre un échange ou un remboursement après le départ. C’est parfait pour gérer à peu de frais les retards pris lors de vos réunions de travail.

Vous désirez en savoir plus ? Voici ici le lien vers le tableau récapitulatif de la SNCF.

Seuls les retards supérieurs à 30 minutes donnent lieu à un remboursement 


Que se passe t-il en cas de retard de votre train ?

En vertu de l’Engagement Horaire Garanti de la SNCF, les retards supérieurs à 30 minutes vous donnent droit à une compensation.

Sur un parcours en France, en cas d’un retard de 30 minutes à une heure, vous bénéficierez d’un remboursement SNCF en Bons Voyages égale à 25% du prix du trajet effectué.

Pour un retard d’une heure à deux heures, la compensation se maintient à 25% en Bons Voyages mais la possibilité d’un virement s’ouvre à l’usager.

Pour un retard de deux à trois heures, votre remboursement SNCF passe à 50% en Bons Voyages ou par virement.

Enfin, un retard de plus de trois heures donne accès à une compensation de 75% en Bons Voyages ou par virement.

Attention : la compensation en euros s’effectue exclusivement par virement bancaire.

A noter : les petits retards n’ouvrent pas forcément droit à une compensation, puisque les Bons Voyage ne peuvent être d’une valeur inférieure à 4,60 €.

Sont exclus les cas de force majeure comme les suicides sur la voie et les grèves imprévisible ou justifiant un manque de main-d’œuvre spécialisée. Les occupations de voies, les pannes, les grèves prévisibles et les intempéries ne sont pas reconnus comme des cas de force majeure.  

Quelques cas de figure de remboursements

Voici deux exemples pour vous donner une idée du remboursement SNCF possible : le prix de votre billet est supérieur à 8 € ou 16 € ?

Dans le cas où votre billet vous a coûté plus de 8 €, un retard de deux heures donnent droit à une compensation de 50 % du prix du trajet effectué.

Si votre billet vous a coûté plus de 16 €, votre remboursement sera de 25 % du prix du trajet effectué en cas de retard d’au moins 60 minutes.

A savoir : La demande de remboursement peut se faire directement au guichet de la gare, par courrier ou sur internet sur le site de la SNCF. 

Attention : Ne vous dépêchez pas de partir une fois votre train arrivé en gare ! Il faut récupérer votre enveloppe « régularité ». Cette enveloppe facilitera le traitement de votre dossier de remboursement SNCF. Le service de la SNCF se chargera de vous la transmettre à bord de votre train ou en gare d’arrivée.

A lire aussi

Share Tweet Pin Email WhatsApp