Eric Lemattre
Eric Lemattre
26 Déc, 2016 - 11:00
Repasser son permis : les démarches à effectuer suite à une annulation

Repasser son permis : les démarches à effectuer suite à une annulation

Eric Lemattre

Repasser son permis après une annulation est possible, à condition de savoir ce qu’il faut faire concrètement. On vous explique les démarches à suivre.

L’article continue en dessous de cette annonce

Votre permis de conduire a fait l’objet d’une annulation ? Vous avez perdu vos 12 points ou avez été condamné suite à une décision de justice mais souhaitez conduire à nouveau ? Dans ce cas, vous n’avez d’autre choix que de repasser votre permis. Pour ce faire, une procédure stricte doit être respectée. On vous explique ce qu’il faut faire pour repasser son permis de conduire.

Repasser son permis suite à une annulation : mode d’emploi


Repasser l’examen du code de la route

En règle générale, pour repasser son permis de conduire suspendu, vous serez dans l’obligation de repasser votre code mais aussi l’examen du permis. Toutefois, dans certains cas, vous pourrez obtenir un nouveau permis en bénéficiant d’un allègement. Cet allègement vous évite de devoir passer votre examen du permis de conduire une deuxième fois.

Il s’applique aux personnes suivantes

:

  • Les titulaires d’un permis de conduire depuis plus de trois ans à la date de la perte du permis,
  • Les personnes qui sont autorisées à solliciter un nouveau permis de conduire pendant une durée supérieure à un an,
  • Les personnes qui font la demande d’un nouveau permis de conduire moins de neuf mois après la date d’autorisation.

Obtenir un certificat médical

Avant de repasser les épreuves du permis, il y a une autre condition importante qui doit être respectée : obtenir un certificat délivré par la commission médicale d’examen. Pour obtenir ce document, vous devrez prendre rendez-vous avec la commission médicale de votre département. Il incombe à la personne qui souhaite repasser son permis de contacter sa préfecture ou sous-préfecture. On notera que cette consultation a un coût non négligeable : 33 €. En plus, cette somme n’est pas remboursée par la sécurité sociale ou votre mutuelle.

Une fois que vous aurez réussi à passer le contrôle médical, vous devrez également venir à bout d’un examen psychotechnique. Ce dernier permet de mesurer les capacités de concentration et les réflexes du futur conducteur.

Une fois ces deux épreuves validées, le candidat recevra un certificat attestant

:

  • que ce dernier n’est affecté par aucune déficience qui soit incompatible avec la délivrance du permis de conduire visé,
  • que ce dernier a validé l’examen psychotechnique comme il se doit.

Le passage de l’examen de conduite

Dernière étape : le passage de l’examen du permis de conduire. La procédure est exactement la même que celle classique. Toutefois, certaines écoles de conduite routières sont plus compétentes que d’autres lorsqu’il s’agit de faire passer les épreuves à des automobilistes dont le permis de conduire a été annulé. Vous savez maintenant ce qu’il faut faire pour repasser son permis !



A lire aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp