Eric Lemattre
Eric Lemattre
12 Juil, 2017 - 10:30
Retraite par capitalisation : comment ça fonctionne ?

Retraite par capitalisation : comment ça fonctionne ?

Eric Lemattre

Différente de la retraite par répartition, la retraite par capitalisation est une technique d’épargne qui s’adresse à tous et qui tend à se démocratiser.

En France, le système de retraite est basé sur le système par répartition. Cependant, il existe un autre système : la retraite par capitalisation. Ce dernier est très différent puisque contrairement à la solidarité intergénérationnelle inhérente à la retraite par répartition, il implique que chaque travailleur cotise pour sa propre retraite personnelle.

En quoi consiste la retraite par capitalisation ?

Différente de la retraite par répartition, qui est en vigueur en France, elle consiste à accumuler de la richesse, une épargne, par le biais du travail des actifs. Cette même épargne est investie via un fonds de pension sur les marchés financiers. La retraite par capitalisation dépend donc de l’inflation et de l’évolution du cours de la bourse.

Les trois systèmes

Elle se décline en trois variantes.

  • La retraite des sénateurs : comme son nom l’indique, la pension de retraite perçue par les anciens membres du Sénat ;
  • Le système RAFP : la retraite par capitalisation des fonctionnaires, aussi appelée Retraite Additionnelle de la Fonction Publique, qui gère les cotisations sur les heures supplémentaires ;
  • Le système FRR : le Fonds de Réserve des Retraites est géré par les syndicats, qui est le plus significatif de tous.

Retraite par capitalisation : avantages et inconvénients

La retraite par capitalisation n’est pas avare en bienfaits. Sur le plan microéconomique, elle permet aux retraités de bénéficier d’une pension en tant que telle. Sur le plan macroéconomique, elle sert d’indicateur de l’évolution de l’économie d’un pays. Aussi les actifs ont-ils la possibilité d’estimer leur retraite future bien qu’ils peuvent également connaître un aperçu de leur possible retraite par capitalisation via une simulation.

Bien entendu, même si la capitalisation permet au pays de disposer de fonds à investir sans avoir à passer par des capitaux à fort monopole, les risques basés sur les crises financières (comme celle de 2008 par exemple) peuvent rendre dubitatifs les futurs retraités, à tel point que vient le moment où on doit faire le choix d’une retraite par capitalisation ou répartition.

Le point sur le contrat retraite article 83

Impossible de ne pas évoquer la retraite par capitalisation (article 83), la loi Fillon de 2003 veillant à dynamiser l’épargne retraite et octroyant un rôle majeur aux entreprises. En effet, le contrat retraite article 83 est un contrat d’assurance vie collectif par capitalisation. Il offre la chance aux entreprises de verser des cotisations pour leurs salariés sur un compté dédié avant leur départ en retraite.

A lire aussi :