Murielle Colin
Murielle Colin
14 Mar, 2017 - 12:11
Nos conseils pour enfin savoir dire non !

Nos conseils pour enfin savoir dire non !

Murielle Colin

Savoir dire non, ça s’apprend ! Voici quelques conseils pour vous guider sur la voie de l’affirmation personnelle et apprendre à ne plus tout accepter.

L’article continue en dessous de cette annonce

Il vous est sûrement déjà arrivé de ne pas oser refuser ce que l’on vous demandait ! Dans ces situations, vous avez dû vous dire que vous auriez dû savoir dire non… Voici de quoi ne plus avoir de regrets à l’avenir.

5 conseils pour apprendre à dire non

1. Le temps de la réflexion

Souvent, on ne prend pas le temps de réfléchir avant de répondre à une proposition d’un proche, d’un collègue ou d’un supérieur hiérarchique. Pour savoir dire non, il faut aussi s’accorder quelques minutes de réflexion pour ne pas accepter bêtement de faire quelque chose que l’on ne souhaitait pas faire à la base !

Quelques secondes peuvent peut-être faire la différence et, tout du moins, montrer à votre interlocuteur que vous n’êtes pas prêt à accepter n’importe quoi !

2. Faites-vous confiance

Sondez-vous au plus profond de votre âme avant de répondre. Savoir dire non, c’est aussi savoir le faire en toute connaissance de cause, en ayant mûri sa réflexion et en étant certain d’avoir pesé le pour et le contre en toute quiétude et sans culpabiliser !

3. Douceur et fermeté

Savoir dire non, c’est aussi donner son sentiment de façon équivoque, sans avoir forcément besoin d’expliquer pour quelle raison vous ne souhaitez pas prêter de l’argent ou garder les enfants de votre ami pour une soirée. Donner une justification, c’est aussi donner à votre interlocuteur les moyens de vous faire changer d’avis, ce qui se produit d’ailleurs la plupart du temps…
Vous pouvez refuser poliment, avec un sourire et en disant « Non merci », ou « Non ce n’est pas possible. »

4. Entraînez-vous

Vous n’allez évidemment pas savoir dire non du jour au lendemain, à votre patron par exemple, alors que vous l’aviez habitué au contraire. Pour affirmer votre personnalité, entraînez-vous petit à petit, tout d’abord avec des personnes de votre entourage proche.

Attention, il n’est pas non plus question de tout refuser de but en blanc du jour au lendemain, mais quand vous ne le sentez pas, dites simplement… non, une fois de temps en temps. Au fur et à mesure, vous apprendrez à vous écouter sans rougir et sans culpabiliser.

5. Soyez alternatif

Si jamais cela est trop dur pour vous au début, proposez des solutions alternatives à votre interlocuteur. Parce que savoir dire non est aussi l’art de la concession, vous pouvez par exemple proposer une autre date pour vous rendre disponible si on vous le demande, ou bien accepter une partie d’un dossier au bureau en binôme avec quelqu’un d’autre…

L’article continue en dessous de cette annonce

Un bon moyen de ne pas se montrer dans l’opposition sans pour autant accepter quelque chose que vous ne voudriez pas faire.

A lire aussi :