Murielle Colin
Murielle Colin
13 Mar, 2017 - 14:58
Quelles sont les meilleures techniques de massage ?

Quelles sont les meilleures techniques de massage ?

Murielle Colin

Procurer du plaisir à quelqu’un en le massant relève d’un véritable apprentissage : nous vous aidons à acquérir les meilleures techniques de massage !

Parce que masser les zones sensibles du corps humain n’est pas un acte anodin, il est important de se pencher sur les techniques de massage pour faire au mieux !

Les vraies techniques de massage pour les nuls

Effleurer pour commencer

Pour commencer en douceur à sensibiliser la peau de l’autre, on commence par utiliser une technique de massage douce et effleurer avec ses doigts. Il s’agit d’une étape de prise de contact entre la peau de la personne massée et les doigts de la personne qui masse, ce qui permet de « s’échauffer » un peu.

Pour cela, procédez tout d’abord avec la pulpe de vos doigts en palpant doucement mais sûrement la peau de votre partenaire, sans que pour autant cela ne s’apparente à des chatouilles. Il faut suivre un rythme régulier. Pour que cela reste agréable, il faut absolument que vos mains ne soient pas froides ! Chauffez-les l’une contre l’autre avec de l’huile de massage avant de vous lancer.

Pétrir

Tout comme l’on pétrit une pâte à pain avec les doigts, il s’agit ensuite de toucher en profondeur la peau et les zones qui nécessitent d’être massées. Le pétrissage est une technique de massage qui permet de donner de la souplesse à la peau et de détendre les muscles pour les préparer à accueillir les prochaines étapes du massage.

Pour réussir au mieux cette préparation, gardez vos mains à plat et venez malaxer la peau à l’aide de votre pouce, que vous garderez écarté par rapport à vos autres doigts. Il faut masser de façon appuyée, mais sans pour autant faire mal.

La technique du palper-rouler

Une fois que la peau est bien détendue, vous pouvez procéder à la technique de massage dite du « palper-rouler », très connue pour relancer la circulation sanguine et lutter contre l’effet « peau d’orange ».

Sur les fesses, les cuisses et le ventre, coincez un pli de peau entre vos 3 premiers doigts (pouce, index et majeur) et formez un rouleau que vous ferez glisser dans une direction puis dans l’autre. Attention à procéder avec douceur et délicatesse pour ne pas que cela soit douloureux.

La percussion

A utiliser plutôt en fin de séance, cette technique de massage est souvent très attendue, car elle donne à redynamiser les flux sanguins et énergétiques de la personne qui se fait masser, tout en lui permettant de se réveiller un peu après une séance de pleine détente.

Pour commencer, venez marteler les zones les plus charnues du corps avec vos poings fermés, d’un mouvement lent mais assuré.

L’astuce est de faire rebondir ses poings sur la peau, en cadence, sans lâcher le rythme. Progressivement, vous pouvez commencer à ouvrir vos poings pour utiliser plutôt le tranchant de vos mains, en les ouvrant complètement comme des feuilles de papier. Pensez à accélérer le rythme pour procurer l’effet escompté.

Vous avez d’autres techniques de massage ? N’hésitez pas à les laisser en commentaire !

A lire aussi :