Tanguy Revault
Tanguy Revault
26 Août, 2019 - 15:37
Vanne EGR

Qu’est-ce qu’une vanne EGR et comment la nettoyer ?

Tanguy Revault

Voici tout ce que vous devez savoir sur la vanne EGR, les signes d’un dysfonctionnement qui doivent vous alerter et comment la nettoyer.

Afin de réduire les émissions d’oxyde d’azote, aussi appelé NOx, des moteurs diesel, les constructeurs automobiles ont mis au point la vanne EGR. En effet, ce n’est un secret pour personne, les gaz qui s’échappent des véhicules à combustion, sont néfastes, à la fois pour la santé ainsi que pour l’environnement. Cependant, avec le temps, cette petite pièce à clapet peut s’encrasser avec pour conséquence le dépôt de particules dans le système d’admission de la voiture. Cela peut entraîner à terme des pannes et de sérieux problèmes au niveau du moteur.

Comment fonctionne la Vanne EGR ? 

Dans le but de réduire les émissions de NOx néfastes pour la santé et l’environnement, la vanne EGR récupère les gaz d’échappement de votre automobile, principalement à moteur diesel, afin de les réinjecter dans le système d’admission, ce qui a pour effet de baisser leur température. En effet, une fois refroidis, ces gaz rejettent du NOx en moins grande quantité.

Il est important de savoir que la vanne EGR traite les gaz d’échappement, uniquement lorsque la voiture circule à bas régime, c’est-à-dire à moins de 2 000 tours/minutes, c’est en effet à ce moment là que les émissions de NOx sont les plus importantes. Lorsque vous roulez à allure plus vive, la vanne EGR se referme pour devenir inactive. 

Les symptômes qui doivent alerter sur une panne de la vanne EGR

On note un gros inconvénient en ce qui concerne la vanne EGR : elle peut être à l’origine d’un encrassement rapide du moteur. Lorsqu’elle réinjecte les gaz dans le système d’admission, de la calamine (suie) peut se déposer sur la vanne, provoquant d’une part, son dysfonctionnement, mais pouvant aussi boucher les injecteurs et d’autre pièces importantes du moteur. 

encrassement du moteur
Voir aussi Que faire en cas d’encrassement du moteur ?

Lorsque la calamine empêche au clapet de la vanne EGR de s’ouvrir, la voiture rejette alors beaucoup plus de NOx que ce que la norme européenne ne tolère, à savoir 111mg/km en 2017. Et lorsqu’elle empêche au clapet de se fermer, l’encrassement du moteur risque de devenir plus important. 

Les symptômes qui doivent vous alerter de l’encrassement de la vanne EGR sont les suivants : 

  • la perte de puissance 
  • un voyant moteur qui s’allume
  • la voiture broute à bas régime
  • des calages successifs 
  • de la fumée noire qui s’échappe  

Comment la nettoyer ? 

Lorsqu’une vanne EGR est encrassée, il est possible de la nettoyer soi-même. Il existe dans le commerce, dans les magasins spécialisés dans l’automobile et sur internet, des nettoyants sous forme de bombes aérosol vendus en kit avec un produit nettoyant. Vous pouvez alors réaliser le nettoyage vous-même et cela vous coûtera entre 10 et 25 euros. 

Si vous préférez que le nettoyage de la vanne EGR soit réalisé par un professionnel, il vous en coûtera 70 euros minimum en fonction du véhicule et de l’encrassement. Pour se faire, le garagiste branche une station d’injection sur le circuit d’admission de la voiture ou injecte un liquide dans le circuit d’admission et le réservoir à carburant. 

Quand remplacer la vanne EGR ? 

Une vanne EGR encrassée ne doit pas être systématiquement remplacée et il faut savoir qu’un bon nettoyage suffit souvent à la rendre à nouveau fonctionnelle. Les garagistes ont souvent tendance à vouloir la remplacer en cas de problème alors que cela n’est pas forcément nécessaire, alors si on vous suggère un remplacement de la pièce, n’hésitez pas à demander différents avis à des spécialistes. Le remplacement de la vanne EGR est en effet une opération onéreuse. 

Quel est le prix de remplacement ? 

Le prix d’une vanne EGR dépend de la marque et du modèle de votre voiture. Une fois ajouté le prix de la main d’oeuvre, il faut compter entre 200 et 600 euros pour la remplacer chez un professionnel. 

Comment éviter l’encrassement de la vanne EGR ? 

Comme nous avons pu le dire plus haut, la vanne EGR s’encrasse tout particulièrement lorsque la voiture circule à bas régime, cela touche d’ailleurs en général les petites citadines qui sont sans cesse obligées de ralentir et de s’arrêter aux feux rouges. 

Lorsque l’on utilise principalement sa voiture en milieu urbain, il est donc recommandé d’aller régulièrement rouler à haut régime sur une voir rapide ou une autoroute pendant plusieurs minutes. En roulant quelques minutes à plus de 110 km/heure à un niveau inférieur que celui auquel votre boite de vitesse devrait être, cela a pour effet de brûler la calamine qui se trouve autour de la vanne EGR. 

Peut-on la supprimer ? 

La surpression de la vanne EGR sur votre véhicule est illégale, il est donc grandement recommandé de ne pas le faire. Il est bon de savoir que si vous le faites malgré tout, vous risquez de vous voir le contrôle technique refusé, tout simplement car des contrôles anti-pollution ont fait leur apparition. 

À lire aussi