Tanguy Revault
Tanguy Revault
31 Mai, 2019 - 10:17
Acheter sa voiture aux enchères vaut-il le coup ?

Acheter sa voiture aux enchères vaut-il le coup ?

Tanguy Revault

La vente aux enchères de voitures semblerait être un bon moyen de faire une bonne affaire. Nous vous expliquons son fonctionnement.

L’article continue en dessous de cette annonce

Participer à une vente aux enchères de voitures peut permettre d’obtenir un véhicule à un prix défiant toute concurrence. En effet, acheter une automobile n’est jamais une partie de plaisir. Entre le coût d’achat, le coût d’un éventuel crédit, les frais associés tels que l’assurance, puis les révisions dans le futur, cela occupe une bonne partie du budget d’un foyer. Alors l’idée de pouvoir au moins économiser sur l’achat n’est déjà pas si mal. Nous vous présentons les différentes étapes à suivre pour faire de bonnes affaires.

Les 3 étapes de la vente aux enchères de voitures

Étape 1 : l’exposition des véhicules

Avant même d’entrer dans la salle des ventes, il est important d’assister à l’exposition des véhicules mis en vente. Pour cela, vous aurez jeté un coup d’œil au préalable sur le site Internet de la salle des ventes ou directement sur place afin de cibler un ou plusieurs modèles qui vous intéressent. En théorie, chaque véhicule de la liste des ventes a un numéro et c’est ainsi qu’il est possible de le retrouver une fois sur place.

Il ne vous restera plus qu’à voir si tout est conforme et si la voiture ne présente pas de défaut significatif. Il ne sera toutefois pas possible de l’essayer, mais il y a souvent la possibilité de demander à y entrer et à démarrer le moteur afin de pouvoir l’écouter.

La majorité des véhicules présents dans le parc d’exposition, sont des biens saisit par les huissiers afin de rembourser les dettes de particulier ou d’entreprises qui ont fait faillite. Ce sont des automobiles qui ont d’habitude été bien entretenus, mais il n’est pas impossible parfois de trouver des voitures qui présentent des problèmes.

Étape 2 : la vente aux enchères de voitures

Une fois cette phase d’analyse effectuée, il ne vous restera plus qu’à vous jeter dans le grand bain de la salle des ventes et à suivre la danse menée par les commissaires-priseurs qui feront défiler les différentes voitures en énumérant leurs caractéristiques. Chaque vente débute par la « mise à prix », c’est-à-dire le prix de départ.

À partir de ce moment, comme dans les films, à chaque valeur énoncée par le commissaire-priseur, un simple geste ou mot de votre part pourra être considéré comme une enchère jusqu’à ce que l’on adjuge la vente du bien.

Veillez bien à ne jamais dépasser le budget que vous vous êtes fixé afin de ne pas acquérir l’auto à un prix supérieur à la cote argus. Enfin, n’oubliez pas que des personnes dans le public sont présentes dans le but de faire monter les enchères, ne vous précipitez pas et attendez plutôt que le rythme s’essouffle pour proposer votre tarif.

Étape 3 : le paiement

Pour repartir avec votre voiture, il vous faudra payer comptant soit le jour de la vente ou dans des délais pouvant varier entre 2 et 5 jours selon les conditions de la vente. Certaines salles accepteront également un chèque de banque, un virement bancaire, voire même un paiement par carte de crédit. Si vous allez avoir besoin d’un financement, mieux vaut donc vous y prendre à l’avance…

L’article continue en dessous de cette annonce

À la suite de ce paiement, vous pourrez alors récupérer les éléments suivants :

Les avantages d’acheter sa voiture aux enchères

Le premier avantage est sans contestation le prix. Les véhicules ont été saisies par la police ou proviennent de magasins qui ont fait faillite, vous pouvez donc économiser jusqu’à 50%.

Les véhicules sont de plus souvent en bon état. Un contrôle technique a été réalisé au préalable, voire une expertise. De plus, n’oubliez pas que les commissaires-priseurs sont des agents assermentés, ce qui est une preuve de fiabilité de la démarche.

Enfin, si vous cherchez une voiture rare ou un modèle de collection, les ventes aux enchères automobiles pourraient bien être l’endroit où vous diriger.

Les inconvénients de la vente aux enchères automobiles

Il fat toujours avoir à l’esprit que la voiture est vendue en l’état. Cela signifie qu’avant de l’acheter, il faut s’assurer que vous ne rencontrerez pas de soucis majeurs par la suite. Pour cela, n’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel qui pourra constater et vous donner de précieux conseils.

Il est aussi possible qu’il n’y ait plus de garantie constructeur, dans ce cas, c’est à vous de souscrire une garantie mécanique.

Il faut aussi savoir que l’achat se fait au comptant et qu’il n’y pas la possibilité de se faire rembourser et d’échanger le véhicule. En outre, il faut aussi compter sur 10 à 15% de frais de commission sur le prix final à verser au commissaire-priseur une fois que la voiture vous a été adjugée.

Quelques conseils lors de la vente de voitures aux enchères …

Le travail le plus important à réaliser lors d’une vente aux enchères est antérieur à la vente à proprement parler. En effet, lorsque vous consultez le site de la salle des ventes, repérez des voitures qui correspondent à vos besoins et prenez le temps de déterminer leur prix de marché. Une fois que vous aurez fait ce travail et en fonction de ce que vous verrez lors de l’exposition des véhicules, vous pourrez alors déterminer un montant que vous ne souhaitez pas dépasser. Cette limite est très importante afin que vous puissiez faire une bonne affaire…

L’article continue en dessous de cette annonce

Alors acheter une voiture aux enchère vaut-il vraiment le coup ?

Il y a certes un certain nombre de points à surveiller pour éviter toute déconvenue, mais au regard du sérieux de cette démarche et du fait que les véhicules proposés ont été vérifiés, la vente aux enchères n’est définitivement pas une arnaque.

Il faut également noter que certains modèles sont très prisés, il s’agit des petits gabarits et des marques types Renault ou Peugeot. Notamment par les garagistes qui savent qu’ils vont les revendre vite. En revanche, pour les berlines étrangères comme les BMW ou les Mercedes, cela est l’occasion de faire une bonne affaire car elles sont beaucoup moins demandées. Le mieux est encore de se rendre sur place, et de tester l’atmosphère !

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp