Entretien d'embauche : comment s’adapter à son recruteur ?

Comment s’adapter à son recruteur et mettre tous les chances de son côté pour réussir son entretien d’embauche ? Découvrez tous nos conseils.

Entretien d'embauche : comment s’adapter à son recruteur ?
Nos conseils pour adapter son attitude selon le recruteur

Pour réussir son entretien d’embauche, il vaut mieux être stratège. Savoir comprendre et s’adapter à son recruteur devient donc primordial. Comment s’y prendre ?

S’adapter à son recruteur : décrypter son profil

Chaque entretien d’embauche est différent. En effet, si l’objectif est le même pour tous les recruteurs, à savoir trouver le bon candidat, l’approche sera différente selon la personne que vous avez face à vous. Au cours de cet exercice délicat qu’est l’entretien, vous aurez à échanger avec différents acteurs de l’entreprise. Ainsi les éléments suivants pourront varier :

  • leur formation
  • leur expérience
  • leur ancienneté dans l’organisation
  • leu place dans la hiérarchie…

Ses éléments vont influencer la façon dont ils vont aborder l’entretien, les questions qu’il vont vous poser et les réponses qu’ils souhaitent avoir. Un responsable technique n’aura pas les mêmes attentes qu’un chargé des ressources humaines. C’est donc à vous de prendre en compte ses facteurs pour pouvoir mieux aborder l’entretien, et ainsi donner des réponses pertinentes.

Les ressources humaines

Comment s’adapter à son interlocuteur lorsqu’il s’agit d’un spécialiste RH ?Cohérence du parcours, motivations pour le poste mais aussi connaissance de l’entreprise (culture, marchés) ou encore vos principaux traits de personnalité sont des éléments que ces derniers analysent. Cadremploi indique en citant un expert : “Les RH recherchent des personnalités, c’est-à-dire des candidats capables de s’ajuster à un environnement de travail, aux valeurs de l’entreprise et à son organisation”.

Les chargés de recrutement seront vos premiers interlocuteurs. Si cet entretien ne fonctionne pas, vous n’irez pas plus loin dans le processus de recrutement.

Par ailleurs, après le premier entretien, c’est à eux que vous pouvez adresser vos questions sur l’entreprise, sur les étapes du recrutement ainsi que les différents interlocuteurs que vous allez rencontrer. N’hésitez pas car il sont également présents là pour  vous orienter.

Quelques fois, c’est un cabinet externe qui se charge de cette première étape du recrutement. Là aussi c’est la cohérence de votre projet professionnel que l’on regarde, les liens entre vos expériences passée et le poste à pouvoir, et la compatibilité du candidat avec la culture d’entreprise.

Les responsables opérationnels

Ce sont ces derniers qui seront vos N+1 ou managers. C’est donc l’aspect opérationnel qui les intéresse. Comment s’adapter à son interlocuteur dans ce cadre là ? Il faut pouvoir montrer ce que vous pouvez apporter à l’entreprise en vous basant sur vos réalisations passées, vos postes précédents… Donnez des chiffres, des exemples détaillés. Soyez également à l’écoute car il vous posera des questions bien précises, et vous fera éventuellement des mises en situation.

Mettez en avant vos compétences et illustrez-les. Il faudra pouvoir vous projeter et parler de ce que vous pourrez réaliser dans l’équipe et au sein l’entreprise. Cela signifie que vous aurez au préalable réfléchi à l’environnement interne, externe de la société, à ses produits, ses marchés, etc. Vous devrez montrer votre valeur ajoutée. Pourquoi vous et pas un autre candidat ?

Avant de vous rendre à l’entretien, faites une petite recherche sur la personne avec laquelle vous allez vous entretenir. Consultez son profil LinkedIn, les articles éventuellement disponibles sur son travail, ses entretiens s’il en a donnés, etc. Vous pourrez ainsi mieux comprendre sa position et aborder l’entretien.

Les dirigeants

Si vous postulez auprès d’une petite ou moyenne entreprise, il est possible que vous ayez un entretien avec le PDG ou un autre haut responsable. Il ne vous interrogera pas réellement sur vos compétences techniques et opérationnelles comme cela a déjà a été fait. Il s’intéressera davantage à votre personnalité et votre capacité à vous intégrer au sein du groupe. Pour s’adapter à son interlocuteur lorsqu’il est dirigeant, il est également important de comprendre la culture de l’entreprise et il vous faut réitérer vos motivations car cela est important pour lui. Pourquoi souhaitez-vous rejoindre les équipes ?

Les dirigeants s’intéressent également à la personnalité des candidats. Montrez donc qui vous êtes, et insistez sur le fait que votre avenir se trouver au sein de ce groupe.

A lire aussi :