Dans quels cas privilégier l'assurance au tiers pour sa voiture ?

L'assurance au tiers est-elle la meilleure solution pour assurer son véhicule ? Si elle est effectivement peu chère, il faut être conscient de ses limites.

Dans quels cas privilégier l'assurance au tiers pour sa voiture ?
Ce qu’il faut savoir sur l’assurance auto au tiers

Avant de souscrire une assurance au tiers, il faut être conscient des limites et des avantages de ce type de formule. Il ne s’agit pas de la solution la plus complète, c’est d’ailleurs la protection la plus basique mais elle peut parfois être largement suffisante. Explications.

L’assurance au tiers en 6 points

1. Qu’est-ce que c’est ?

L‘assurance au tiers connue aussi sous l’appellation « responsabilité civile » est la garantie minimale obligatoire pour votre véhicule. En effet, la loi oblige tout conducteur à souscrire une protection permettant d’indemniser toute victime en cas d’accident responsable. Par conséquent, si vous êtes en tort, les dommages que vous subissez ainsi que ceux causés à votre véhicule ne seront dans ce cas pas pris en charge par votre assurance.

2. Quels avantages ?

  • Le coût

Le premier avantage de l’assurance auto au tiers, c’est son coût qui est bien plus faible que la garantie tous risques. Évidemment, le niveau de garantie n’est pas le même, mais cela reste la solution la plus économique pour ceux qui cherchent à payer moins cher et qui ont une voiture ancienne.

  • Une assurance adaptée aux véhicules d’occasion

S’il peut être risqué d’assurer un véhicule neuf avec une assurance au tiers (les sommes à payer pour les réparations en cas d’accident responsables seraient considérables), cette formule est la plus adaptée pour les véhicules les plus anciens. Par exemple, souscrire une assurance pour une voiture de plus de 15 ans ou même de plus de 8 ans en tous risque vous coûterait très cher et les indemnités pourraient être trop faibles par rapport aux primes d’assurance versées.

3. Que faut-il assurer au tiers ?

Beaucoup de conducteurs pensent que seuls les véhicules à 4 roues en circulation doivent être assurés. Ce n’est pas totalement le cas. L’assurance au tiers concerne d’autres moyens de locomotion. En effet, la règle est sans équivoque. Tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré pour pouvoir circuler. Cela concerne les voitures évidemment (y compris les voitures sans permis), les motos, les scooters et quad. Et pour ceux qui possèdent une « tondeuse » conductible, celle-ci doit être également assurée.

Au final, que ces véhicules circulent ou pas, il est préférable de les assurer au tiers dès lors qu’ils peuvent occasionner un dommage. Une moto empruntée à votre insu qui cause un accident engage la responsabilité de son propriétaire. Mieux vaut être prévoyant ! Pour les véhicules qui circulent peu, une assurance au kilomètre voire même une assurance temporaire peuvent éventuellement être envisagées.

4. Pourquoi ce ne doit pas être un choix par défaut ?

Il faut prendre en considération l’âge et l’état de votre véhicule avant de choisir quelle assurance auto souscrire. Il faut savoir que l’assurance au tiers ne vous couvre pas non plus en cas de vol ou de destruction du véhicule suite à une catastrophe naturelle.

À vous de déterminer si le jeu en vaut la chandelle : quel serait le surcoût pour modifier son contrat d’assurance auto et de passer de la garantie au tiers à l’assurance auto tous risques ? Quelles seraient les conséquences en cas d’accident ou de dégradation de votre véhicule ?

5. Dans quels cas la choisir ?

Si elle est obligatoire, certains conducteurs la choisissent aussi pour son tarif moins onéreux par rapport à une assurance tous risques. Il est dès lors judicieux de prendre une assurance au tiers lorsqu’on possède un véhicule d’occasion non-récent (plus de 5 ans voire plus 8 ans) dont la valeur Argus est faible. D’autant qu’en cas de sinistres, les compagnies d’assurances remboursent à la valeur du véhicule.

Enfin, en cas de sinistre responsable, c’est à l’assuré qu’incombe le coût des travaux. Les mécaniciens en herbe n’y verront alors que des avantages en réparant eux-mêmes leurs voitures à moindres frais. Avec des économies non-négligeables à la clé.

6. Que faire si l’on ne sait pas quelle formule d’assurance auto choisir ?

Si le choix est parfois difficile, voici deux solutions pour vous aider à sélectionner la meilleure formule.

  • Utilisez les comparateurs en ligne

Un comparateur d’assurance auto vous permettra de voir les différences de prix entre les contrats tous risques et l’assurance au tiers et de comparer les tarifs des différents assureurs en fonction de votre profil de conducteur.

  • Prendre une assurance auto au tiers avec des options à la carte

La solution la plus flexible consiste à souscrire une assurance au tiers et à ajouter des options correspondant aux risques contre lesquels vous souhaitez être assuré comme l’assurance tiers collision, incendie, vol etc.

A lire aussi : 

Continuer à lire