Des cabriolets pas chers à moins de 10 000 euros

Le rêve de tout amateur de belles voitures, c’est d’acquérir un cabriolet pas cher. Voici tous nos conseils pour vous permettre de trouver le bon !

Des cabriolets pas chers à moins de 10 000 euros
Acheter un cabriolet pas cher, c’est possible en suivant notre guide !

Parmi les carrosseries qui font le plus tourner les têtes, il y a les coupés et les cabriolets. Représentation même de la passion automobile, les roadsters ne s’adressent pas uniquement aux couples sans enfant. En effet, un cabriolet peut tout à fait convenir à un automobiliste qui souhaite réaliser de longs trajets familiaux. Or, lorsqu’on se lance à la recherche d’un tel type de véhicules, il est nécessaire de se fixer des limites, un roadster pouvant réellement impacter votre budget. De ce fait, comment mettre la main sur un cabriolet pas cher ?

Voici quelques conseils pour dénicher un cabriolet de bonne qualité sans que vous n’ayez besoin de dépenser une fortune, ainsi que quelques modèles pour vous donner des idées.

Acquérir un cabriolet pas cher : les indispensables

Avant de jeter votre dévolu sur le premier cabriolet venu, il est important que vous adoptiez certains réflexes afin d’éviter toute déception. Pour ce faire, il convient de bien distinguer les différents modèles disponibles sur le marché automobile. En effet, dans un premier temps, on a le cabriolet à toit souple et, dans un second lieu, le cabriolet de type coupé dont le toit est repliable. Évidemment, le deuxième type est sans aucun doute le plus efficace face au vol. Qui plus est, il offre une isolation phonique et thermique supérieure. Cela dit, le toit dont il dispose doit être bien entretenu, notamment au niveau des joints. Dans le cas contraire, le propriétaire s’exposera à des problèmes de bruits et/ou de fuites d’eau.

Les différents points à vérifier avant l’achat

Avant de sortir le portefeuille pour conclure l’acquisition de votre futur cabriolet pas cher, pensez à contrôler certains points importants. Les portes se verrouillent-elles correctement, les éléments de carrosserie qui constituent le toit sont-ils bien alignés, le moteur émet-il un son rassurant ? Il faut comprendre que le moindre dysfonctionnement peut avoir des conséquences fâcheuses, d’autant plus que les réparations à effectuer sur un cabriolet peuvent vous coûter très cher.

L’éternelle question de l’assurance

De plus, même si un cabriolet de seconde main ne vous coûtera pas trop cher à l’acquisition, il faut considérer les frais d’assurance qui vous permettront de couvrir votre véhicule en cas de dommage. Il faut savoir que les primes d’assurance pour un roadster sont plus élevées que pour une berline. De plus, le choix du toit peut influencer le coût de l’assurance : ainsi, en cas de toile souple, le propriétaire du véhicule devra sûrement faire face à des accrocs ou déchirures. Peut-être est-il alors préférable d’opter pour un cabriolet hard-top ?

TOP 10 des cabriolets pas cher (à moins de 10 000 €)

Qu’il soit citadin, familial ou bien qu’il s’agisse d’un roadster pur et dur, il est tout à fait possible de mettre la main sur un cabriolet pas cher, c’est-à-dire à moins de 10 000 €. Toutefois, il faudra accepter de s’offrir un véhicule relativement ancien, les nouveaux cabriolets ayant un coût moyen avoisinant les 40 000 €.

1. Peugeot 206 CC

 

La Peugeot 206 CC, précurseuse des toits rigides escamotables sur les cabriolets, a rencontré un véritable succès, notamment après 2006. Équipée d’un moteur diesel 1.6 HDi 110 à ch ou d’un moteur essence 1.6 16V à 110 ch, la Peugeot 206 CC affiche une polyvalence remarquable. Seul hic de ce véhicule, les faibles places à l’arrière, lesquelles ont été sacrifiées pour loger le toit escamotable.

Prix : à partir de 4 000 €.

2. Peugeot 307 CC

 

Pour 3 000 € de plus, on peut monter en gamme et s’acheter un cabriolet pas cher avec l’excellente Peugeot 307 CC. Ici, le coffre est entièrement logeable, sans compter que la conduite de ce véhicule est plus dynamique et agréable que celle de la Peugeot 206 CC. À noter également la qualité des finitions à l’intérieur, ce qui n’est pas sans nous rappeler le modèle de base, qui n’est autre qu’une berline.

Prix : à partir de 7 000 €.

3. Mazda MX-5

 

À l’instar des petits roadsters britanniques, la Mazda MX-5 propose une architecture aérodynamique, un faible poids et des performances ultra-sportives. Qui plus est, l’MX-5 a toujours été reconnue comme l’un des véhicules les plus fiables du constructeur. Sans véritable défaut, ce cabriolet pas cher peut véritablement vous apporter des sensations de plaisir pures et dures. De plus, ce véhicule se décline en plusieurs séries spéciales, lesquelles sont davantage cotées.

Prix : à partir de 6 000 €.

4. Renault Mégane CC

 

Un bon cabriolet 4 places pour les amateurs de la marque Renault. Le toit est dur et a donc un peu tendance à alourdir l’arrière, mais elle reste une voiture intéressante pour ceux qui veulent rouler les cheveux au vent, surtout en terme de consommation pour les diesels. Ses lignes sont agréables, il s’agit d’une vraie berline décapotable.

Prix : à partir de 9 000 euros.

5. Mini cabriolet

 

La Mini et ses lignes rétros lui offrent un succès incontestable. Que dire de la version cabriolet qui comble forcément de bonheur les adeptes de cette petite citadine. Vous y trouvez toutes les qualités du modèle, sa présentation, son comportement agréable sur la route et également les quelques défauts comme un coffre un peu trop étroit et les frais liés à l’usage de certaines pièces. Cependant, tout le monde a tendance à pardonner à la Mini, qui reste une voiture au design exceptionnel et très amusante à conduire.

Son prix : à partir de 8 000 euros.

6. Volkswagen New Beetle cabriolet

 

Pour ceux qui aiment cette belle voiture inspirée de la Coccinelle, comment céder à la tentation de la version cabriolet. Le design est super et attire le regard, seul le couvre capote est un peu trop imposant, mais ça passe. On pourra lui reprocher le manque de place, tant au niveau de l’habitacle que du coffre, mais la New Beetle version cabriolet reste avant tout une voiture adaptée aux couples sans enfants.

Son prix : à partir de 5 000 euros.

7. Volkswagen EOS cabriolet

 

Cette voiture est peut être passée inaperçue lors de sa sortie, mais il faut noter que c’est un cabriolet de choix, puisqu’il reprend toutes les qualités de la Golf, en version décapotable. On apprécie son design qui rappelle une berline, et surtout, sa solidité à toute épreuve. C’est une voiture qui risque de très bien vieillir avec le temps.

Son prix : à partir de 8 000 euros.

8. Peugeot 207 cc

 

Encore Peugeot qui a décidément pris goût à la déclinaison de ses petites citadines en version roadster. Le volume du coffre est plus conséquent que sur la 206, ce qui permet de partir en vacances à deux. En revanche, même si elle reste une voiture 4 places, il faut vraiment limiter les trajets à 4, surtout sur des longues distances, car les places arrières ne sont pas super confortables. Une voiture qui permet cependant de se faire plaisir pour un prix d’occasion raisonnable.

Son prix : à partir de 6 000 euros.

9. Ford Streetka

 

La Ka a un design assez particulier, surtout au niveau de la calandre, et cela ne plait pas à tout le monde. Mais attendez de voir la Streetka, c’est-à-dire la version cabriolet. Elle est indiscutablement beaucoup plus agréable à regarder. Elle dispose d’un petit moteur largement suffisant pour son usage et de deux places, c’est donc un modèle parfait pour les personnes seules ou en couple sans enfants. On apprécié l’arrière qui s’achève avec une sortie d’échappement centrale et distinguée.

Son prix : à partir de 3 900 euros.

10. Citroën C3 Pluriel

 

Elle n’a pas rencontrée le succès attendue lors de sa sortie, pourtant, la C3 Pluriel arbore un design moderne et est un très bon cabriolet 4 places pour les adeptes. Appréciez-la en rabaissant soit simplement le toit électrique, soit les arches toutes entières. Elle est disponible en essence ou en diesel et son prix d’occasion donne envie de se laisser tenter.

Son prix : à partir de 3 500 euros.

A lire aussi :