Carte bancaire bloquée : quelles sont les démarches à suivre ?

Connaître les situations qui aboutissement à un blocage de carte bancaire ainsi que les démarches à effectuer pour solutionner la situation.

Carte bancaire bloquée : quelles sont les démarches à suivre ?
Conseils pour agir rapidement et efficacement

Le blocage d’une carte bancaire résulte d’un système de sécurité. Si celui-ci est rassurant pour le client, il peut être fort gênant lorsque ce dernier est confronté à ce blocage. Voici quelques explications et conseils pour agir en cas de carte bancaire bloquée.

Carte bancaire bloquée : les situations concernées

On entend par « carte bancaire bloquée », le fait de ne plus pouvoir ni retirer de l’argent, ni régler ses achats avec ce moyen de paiement.

Deux situations peuvent aboutir au blocage de la carte bancaire :

1. La succession de codes erronés lors de tentatives

  • de retraits d’argent liquide auprès d’un distributeur automatique
  • de paiement.

L’objectif est de sécuriser le client en cas de vol de ses moyens de paiement : au-delà de 3 saisies de codes erronés, la banque gèle la carte bancaire de sorte qu’elle devient inutilisable.

Ce système de sécurité peut être désagréable lorsque les erreurs de saisies sont effectuées par le client lui-même.

2. Le dépassement du montant du découvert autorisé

L’autorisation de découvert donne au client une souplesse financière. Cependant, le montant négatif autorisé sur le compte bancaire reste limité par les dispositions du contrat conclu entre le client et son établissement financier. Dès lors que ce montant maximum est atteint, la carte bancaire sera bloquée par la banque pour éviter la dégradation de la situation financière du compte source.

Solliciter le déblocage de la carte en cas d’oubli de code

Certaines banques proposent à leurs clients un déblocage instantané sur simple appel ou passage au guichet (réinitialisation de la carte en agence, moyennant la composition du bon code). En cas de blocage de la carte suite à un oubli de code, ces démarches facilitées peuvent être salvatrices !

A savoir : pour des raisons de sécurité, la banque ne sera jamais en possession du code de carte de son client.

Attention ! Si la banque ne propose pas ces options de déblocage rapide de la carte, ou si le client a définitivement oublié son code, il se verra contraint de commander une nouvelle carte, à ses frais (généralement entre 5 et 15 euros). Par ailleurs, cette prestation nécessite un certain délai.

Solliciter le déblocage de la carte en cas de dépassement du découvert autorisé

Ce type de blocage peut se révéler plus difficile à résoudre car son origine n’est pas seulement technique, mais également financière.

L’idéal reste de pouvoir régulariser immédiatement la situation par un versement sur le compte bancaire. Quoiqu’il en soit, dans un cas comme celui-ci, il sera impératif de contacter le banquier.

Le déblocage de la carte bancaire pourra être sollicité auprès de l’établissement de crédit, mais il ne faut pas oublier les agios qui seront appliqués au découvert : plus celui-ci sera creusé, plus le montant des pénalités sera important.

A savoir : une autorisation de découvert reste cependant négociable : il ne faut pas hésiter à en discuter avec son banquier pour trouver un compromis sur un montant raisonnable permettant de conserver une certaine souplesse financière en attendant un versement de régularisation plus tardif (exemple : échéance de paie, etc.).

Recommandations et bonnes pratiques

Anticiper les situations de blocage de carte bancaire

Les banques mettent à disposition un numéro d’urgence précisant les démarches à effectuer en cas de blocage de carte bancaire. Il est recommandé de le connaître, tout comme le numéro permettant de faire opposition sur sa carte.

Etudier le changement de carte bancaire

Si les situations de refus de paiement sont fréquentes, cela peut signifier que la carte n’est plus adaptée à la situation financière du client. Dans ce cas, il est recommandé de prendre rendez-vous avec la banque pour trouver un produit plus adapté (exemple : carte à débit différé).

Recourir à d’autres moyens de paiement

En attendant de recevoir la nouvelle carte bancaire ou de pouvoir faire lever le déblocage, il est possible de solliciter ses proches pour disposer d’un peu d’espèces afin de régler les transactions courantes.

Attention ! Recourir au paiement par chèque ne sera pas une solution si l’autorisation de découvert a été dépassée. Cela entraînera un nouvel incident de paiement qui pourrait aboutir à un fichage Banque de France.

A lire aussi :

Continuer à lire