Comment trouver un emploi à l’'étranger ?

Enrichir son CV ou ses connaissances linguistiques, saisir une opportunité de carrière … Les raisons qui poussent de plus en plus de français à s’expatrier sont légions. Quelle est la méthode pour trouver un emploi à l’étranger ? Quels sites Internet visiter ? Afin de réussir votre projet, suivez notre petit guide.

Comment trouver un emploi à l’'étranger ?
Trouver un emploi à l’'étranger : mode d’'emploi

Trouver un emploi à l’étranger ne tient pas de l’impossible, néanmoins il faut bien se renseigner afin de préparer au mieux son projet. Voici tous nos conseils.

Emploi à l’étranger : Acquérir de l’expérience avant de partir

Et oui, avant de préparer son projet de mobilité, essayez d’acquérir un peu d’expérience. Cela facilitera votre recherche d’emploi, et vous donnera un profil. L’idéal serait de travailler quelque temps en France dans le domaine qui vous intéresse puis rechercher le même type d’offres d’emploi à l’étranger.

Aujourd’hui, avoir de l’expérience est demandée pour tous types métiers, même les moins complexes. Vous vous démarquerez des autres candidats si vous avez une année voire 6 mois d’expérience parce que vous avez pris le temps de travailler en France avant votre aventure internationale.

Ne négligez donc pas l’acquisition d’expériences professionnelles, comme cela est un véritable atout.

Première expérience à l’étranger : pensez aux stages et au volontariat

Si vous avez déjà une destination en tête, avant de rechercher un emploi dans ce pays, pourquoi n’essayez-vous pas de décrocher un stage si vous êtes étudiant, ou une expérience en qualité de volontaire ? Cela vous permettra d’acquérir de l’expérience que vous pourrez valoriser, et ainsi décrocher un emploi plus facilement. Il s’agit aussi d’un bon moyen de se familiariser avec les codes du pays (travail, habitudes, etc.). Trouver du travail à l’étranger ne sera que plus facile.

Tester son niveau de langue

Si vous souhaitez trouver un emploi à l’étranger, il vous faudra maîtriser la langue du pays afin de faciliter vos démarches ou apprendre au moins une langue internationale telle que l’anglais.

En effet, si vous visez les grandes entreprises internationales, elles ne vous demanderont pas toujours de maîtriser la langue locale, mais l’anglais est souvent la langue utilisée dans ces grandes entreprises donc il faudra la maîtriser suffisamment pour pouvoir passer les entretiens d’embauche.

Il faut aussi savoir que de nombreuses personnes vont à l’étranger afin de développer leur niveau de langue. Cela peut fonctionner, mais améliorer votre niveau avant d’arriver vous permettra d’avoir de meilleures opportunités lorsque vous partez !

Cela vous permettra de vous démarquer des autres Français qui s’expatrient comme vous, afin de trouver un emploi.

Prenez des cours de langue lorsque vous vous trouvez en France. Une fois sur place, vous améliorerez plus rapidement votre niveau.

Adapter son CV selon le pays visé

Il est important de rédiger un CV dans les codes du pays et non en suivant le modèle français.
Renseignez-vous sur les sites spécialisés tels que Europass. Dans de nombreux pays un CV en anglais est aussi accepté, donc profitez de nos conseils pour rédiger le vôtre.

Repérer les entreprises françaises basées à l’étranger

Repérer les entreprises françaises basées à l’étranger peut vous aider dans vos démarches. Vous pouvez consulter la liste sur le site de la CCI France International (chambres de commerce et d’industrie). Le site répertorie les entreprises françaises basées à l’étranger, vous pouvez donc adresser des candidatures spontanées ou visiter leur site Internet pour voir celles qui recrutent.

Contacter des agences de recrutement ou d’interim

Les agences de recrutement ou l‘intérim sont nombreuses à l’étranger. Adecco propose des emplois à l’étranger. De nombreux pays sont représentés. Faire de l’intérim peut vous aider à trouver un emploi ailleurs comme les agences vous présenteront des offres d’emploi correspondant à votre profil et vous expliqueront les démarches à effectuer. Pourquoi ne pas essayer ?

Les sites incontournables

Pôle Emploi international

La branche internationale de Pôle Emploi permet de trouver un emploi à l’étranger dans divers secteurs d’activité. La recherche s’effectue avec les mêmes codes métiers que Pôle Emploi. On y trouve également des renseignements utiles selon le pays de destination comme les formalités administratives de départ mais aussi des conseils juridiques. Il y est notamment question de la protection sociale des expatriés qui sont généralement soumis au système du pays d’accueil.

Enfin, les candidats peuvent y ouvrir un dossier de candidature et recevoir les offres d’emploi correspondant à leur profil. Par ailleurs, 85 conseillers Eures (le service européen de l’emploi) travaillent au sein de Pôle Emploi International pour accompagner les personnes désireuses de trouver un emploi en Europe. Un site incontournable et fiable ouvert à divers profils de candidats.

Le site du ministère des affaires étrangères

Pour ceux qui veulent connaître toutes les modalités administratives du pays de destination, une seule adresse, celle du ministère des affaires étrangères. Le site regorge d’informations exhaustives pour se préparer sereinement avant le départ. Emploi, fiscalité, santé, retraite, permis de conduire, … Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sont à portée de clics.

Ce ministère organise de façon périodique des concours externes. Les candidats admis pourront, au cours de leur carrière, être affecté dans une administration française à l’étranger. Les postes sont à pourvoir exclusivement par concours

Les autres sources

Il y a les sites publics mais ils ne constituent pas l’unique moyen de trouver un emploi à l’étranger. Voici quelques autres adresses :

Ne pas négliger le print et certains journaux comme Le Monde, Le Figaro, The Guardian, The Washington Post ou International Job Magazine.

Quelques conseils

  • Préparer minutieusement son projet d’emploi à l’étranger,
  • Développer ou acquérir des compétences linguistiques,
  • Echanger avec ceux qui ont déjà sauté le pas.

A lire aussi :