Épargne en ligne : définition, conseils et points de vigilance

Placer son épargne en ligne est une démarche aujourd’hui devenue classique. Faisons le point sur les grands principes de l’épargne en ligne, pour optimiser ses économies, en quelques clics.

Épargne en ligne : définition, conseils et points de vigilance
Comment épargner en ligne ?

Les banques en ligne ont révolutionné l’univers de la banque. Après avoir concentré leurs offres commerciales sur les comptes courants et produits associés, ces guichets virtuels proposent aujourd’hui de souscrire des contrats d’épargne en ligne. Quels sont les atouts de ces produits d’épargne souscrits par internet ? Comment procéder pour en bénéficier ? Sur quels points faut-il être vigilant ?

Épargne en ligne : de quoi parle-t-on ?

Quand on parle d’épargne, cela englobe l’épargne dite « réglementée » et l’épargne non réglementée.

La 1ère catégorie concerne les placements d’épargne dont les modalités sont encadrées par la loi (plafond de placement, conditions d’ouverture, rémunération et fiscalité de l’épargne, etc.). Ce sera le cas notamment du Livret A, du livret de développement durable et solidaire (LDDS), du livret d’épargne populaire (LEP), etc.

Parallèlement, l’épargne non réglementée renvoie à des produits de placements dont les conditions de mise en œuvre et d’accès sont librement fixées par les banques, dans le cadre de leur offre de services et de leurs stratégies commerciales.

Les banques traditionnelles comme les banques en ligne proposent ces deux types de supports d’épargne. L’épargne en ligne regroupe ainsi les livrets bancaires, les placements boursiers et les produits d’assurance-vie.

Parmi les banques en ligne les plus connues, on trouve Monabanq, Boursorama Banque, Hello Bank, B for Bank ou encore Ing Direct.

Quels sont les avantages de l’épargne en ligne ?

L’épargne en ligne présente de nombreux avantages et c’est la raison pour laquelle elle séduit de plus en plus d’épargnants.

Un coût réduit

C’était l’atout majeur des comptes courants en ligne et reste celui de l’épargne en ligne : un tarif compétitif.

Lors de l’ouverture d’un compte d’épargne auprès d’une banque dite « physique », c’est à dire qui a pignon sur rue, il n’est généralement rien facturé au client. En ce qui concerne la clôture du compte et surtout sa gestion, il en est tout autre ! Les frais de tenue de compte et de clôture peuvent dans certaines situations relativiser l’intérêt du placement.

L’épargne en ligne permet d’économiser sur les frais de gestion et de fermeture du compte qui sont, dans la majeure partie des cas, tout simplement gratuites.

Une gestion simple et réactive de ses produits d’épargne

Nul besoin de solliciter un rendez-vous avec un conseiller financier pour souscrire à un nouveau produit d’épargne, l’épargne en ligne s’ouvre et se gère depuis chez soi, en quelques clics. L’épargnant a même la possibilité d’ouvrir un compte épargne en ligne pour ses enfants, avec la même facilité.

À ceci s’ajoute une accessibilité à ces services 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, un format plutôt bien adapté aux modes de vie et aux nouvelles habitudes de gestion des clients.

Une rémunération des placements intéressante

Les taux d’intérêt proposés pour l’épargne en ligne sont plutôt attractifs pour le client.

Hello Bank se distingue par exemple des autres prestataires avec un taux de rémunération de son Livret Hello / Hello + défiant toute concurrence (de 0,6% à 1,2% en fonction du montant placé).

Quelles banques pour une épargne en ligne ?

Les banques en ligne proposent quasiment toutes des produits d’épargne en ligne, mais pas nécessairement les mêmes que les banques traditionnelles. Ainsi, toutes n’offrent pas la possibilité d’ouvrir un Plan Epargne Logement (Monabanq et Ing Direct n’ont pas d’offre PEL CEL par exemple) ou un Livret Jeune (non proposé par Boursorama Banque par exemple).

Pour bien choisir son établissement virtuel, trouver la meilleure épargne en ligne et surtout la plus adaptée à ses projets, il faut donc comparer les offres commerciales et produits proposés par les différents enseignes.

Certaines banques ont des stratégies offensives pour attirer les nouveaux clients et proposent des offres de bienvenue alléchantes (offres promotionnelles de type bonus à l’ouverture d’un compte d’épargne). Les offres de parrainage constituent par exemple un levier de fidélisation des clients et de séduction de nouveaux épargnants largement utilisé par les banques en ligne (bonus pour le parrain et le parrainé).

Des points de vigilance ?

La première chose à savoir lorsque l’on souhaite placer ses économies en ligne, c’est qu’il existe un fichage des sites internet non autorisés à proposer des produits financiers. Cette liste est établie par l’Autorité des marchés financiers (AMF) et est à consulter avant de souscrire à toute offre d’épargne en ligne.

Une fois ce point (essentiel !) vérifié, dès lors que l’épargnant opte pour un support d’épargne en ligne sur lequel les fonds restent disponibles, il n’y a pas de risque particulier à noter. Concernant les supports d’épargne bloquée ou placements boursiers, les points de vigilance sont identiques par rapport aux offres des banques traditionnelles. Ainsi, placer de l’argent sur un compte bloqué nécessite de réfléchir à ses projets à plus ou moins long terme, ceci afin d’anticiper d’éventuels besoins de trésorerie. De même, investir en bourse est une démarche qui appelle à la prudence. Ce point est valable quelle que soit la modalité de souscription.

A lire aussi :