Pourquoi opter pour le gaz naturel ?

Dans quels cas est-il préférable d'opter pour le gaz naturel ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Voici tout ce qu'il faut savoir !

Pourquoi opter pour le gaz naturel ?
Les avantages et inconvénients du gaz naturel

Le gaz naturel est réputé moins cher que l’électricité pour chauffer un logement. Voyons les différents types de gaz que l’on peut utiliser et quelques informations sur cette énergie qui permet de chauffer de nombreux foyers.

Quelle est la différence entre le gaz naturel et le gaz de ville ?

Le gaz de ville était utilisé autrefois pour le chauffage, les gazinières et l’éclairage de la ville. Dangereux car inodore et peu efficace en raison de son faible pouvoir calorifique, il n’est actuellement plus distribué.

Le gaz naturel l’a avantageusement remplacé. Sa composition est différente du gaz de ville, son pouvoir calorifique est supérieur.

Les avantages du gaz naturel

Le gaz naturel est une énergie fossile qui est utilisée sur tous les continents.

Le gaz naturel est une énergie propre

  • son extraction consomme peu d’énergie,
  • sa combustion n’est pas difficile,
  • il émet peu de dioxyde de carbone, comparé aux autres sources d’énergies telles que le pétrole ou le charbon.

Une énergie peu chère

Le gaz naturel est moins cher que l’électricité ou le fioul. Étant compressible, il est facile à transporter, ce qui permet de réduire les coûts. Il existe plus de réserve de gaz que de pétrole. Conséquence : son prix est moins élevé.

Le gaz, plus adapté que l’électricité pour chauffer les grandes surfaces

On recommande généralement de chauffer les grandes surfaces au gaz au lieu d’installer des chauffages électriques. Un souci d’économie et de confort. Le principal avantage des chauffages électriques est de chauffer rapidement, ce type d’énergie est donc adapté aux petites surfaces mais si l’on doit chauffer toute une maison à l’électricité, la facture devient vite élevée.

Quels sont les inconvénients du gaz naturel ?

Le gaz naturel peut être dangereux

Cette source d’énergie peut devenir explosive sous certaines conditions. Il faut aussi savoir que le gaz naturel est à la base inodore ; toutefois lors de son traitement une odeur lui est ajoutée afin qu’il puisse être facilement détecté. Il n’y a donc pas de danger pour l’utilisateur dans ce cas-là.

La difficulté d’accès au gaz naturel pour certaines communes

Les réseaux de distribution de gaz naturel permettent aux utilisateurs d’accéder à cette source d’énergie, cependant ces réseaux sont liés au nombre d’habitants d’une agglomération. Les petites communes doivent donc recourir à d’autres sources d’énergies : gaz en butane, propane, électricité, etc.

Des réserves limitées

Le gaz est une source d’énergie limitée. Cela signifie qu’au fil des années, il va se raréfier ce qui augmentera son prix.

Les émissions de gaz à effet de serre

Le gaz naturel est plus propre que certaines autres sources d’énergie néanmoins il contient du méthane qui a un fort potentiel de réchauffement climatique. Le gaz naturel n’est donc pas si propre que nous le croyons.

Une installation compliquée et coûteuse

Lorsque l’on fait construire son logement, l’installation d’un système de chauffage électrique est très simple. En revanche pour le gaz, il faut installer une chaudière et la mise en place du dispositif est plus longue et plus coûteuse. Pense également à inclure dans votre budget le coût de la vérification annuelle de la chaudière si vous optez pour un chauffage au gaz.

Le prix du gaz naturel

Le prix du gaz naturel doit bien sûr être pris en compte lorsque l’on choisit un fournisseur de gaz, mais il ne fait pas oublier de comptabiliser tous les frais annexes, par exemple le coût du transport et de l’acheminement ou encore le prix de l’abonnement fixe. Il est relativement facile de comparer les différents fournisseurs de gaz naturel, leurs prix et les services qu’ils proposent.

Comment sont fixés les prix du gaz naturel ?

Depuis 2007, il est possible de choisir son fournisseur de gaz et les prix sont librement fixés par la majorité d’entre eux. Le service reste le même, mais les différences au niveau des tarifs peuvent être importantes.

Seul GDF a conservé les tarifs règlementés, c’est-à-dire que c’est l’État qui fixe les prix du gaz vendu par ce fournisseur. Contrairement à une croyance répandue, il est tout à fait possible de changer d’avis une fois que l’on a choisi un fournisseur : vous pouvez passer de l’un à l’autre et revenir chez votre ancien fournisseur si le nouveau ne vous convient pas.

Comparez les prix du gaz naturel chez les différents fournisseurs

Pour trouver le fournisseur de gaz idéal, vous pouvez utiliser les comparateurs en ligne qui vous permettent d’effectuer des simulations et de trouver lequel est le plus approprié dans votre cas. Ne vous contentez pas de comparer les prix du mètre cube ou du kilowattheure, il faut intégrer le prix de l’abonnement et les variations de tarifs en fonction des zones géographiques.

Connaître son option tarifaire et sa zone tarifaire

L’option tarifaire dépend de votre consommation annuelle de gaz. Il existe 4 formules différentes, et c’est en général votre fournisseur qui vous dira laquelle s’applique dans votre cas.

Le tarif de base sera retenu si vous consommez moins d’1 MWh (1 000 kWh = 1 MWh) par an, le tarif B0 pour une consommation comprise entre 1 et 6 MWh par an, B1 si vous consommez entre 6 et 30 MWh par an et enfin B2i pour 30 à 150 MWh par an.

La zone dans laquelle vous vous situez va également avoir un impact sur le prix du gaz naturel pour votre logement. Le territoire français comprend 6 zones tarifaires : plus vous êtes éloigné du point de desserte, plus le prix sera élevé. Vous pouvez consulter les prix de votre zone sur les sites des fournisseurs d’énergie simplement en entrant votre code postal.

A lire aussi :