Négocier l’achat d’une voiture : comment vous y prendre ?

Voici quelques astuces que nous vous proposons pour mieux négocier l’achat d’une voiture.

Négocier l’achat d’une voiture : comment vous y prendre ?
7 astuces pour acheter à bas prix !

Besoin d'un financement pour votre voiture ? Trouvez le plus avantageux ! Réussir un bon achat dépend toujours du prix, aussi négocier ce prix fait partie du jeu. Négocier n’est pas un aveu de faiblesse mais bien au contraire une force. Acheter une voiture neuve ou d’occasion n’est pas chose aisée. Voici donc quelques astuces que nous vous proposons pour négocier l'achat d'une voiture
 

Négocier l'achet d'une voiture : Nos conseils


1. La préparation


Avant de vous rendre chez le vendeur, il faudra au préalable que vous déterminiez quel modèle en particulier vous voulez ou établir une petite liste (pas plus de 3) des modèles qui vous intéressent. Il faut donc éviter de vous rendre chez le concessionnaire au hasard.
 

2. Se renseigner sur le marché


Prendre connaissance des options offertes et du prix du modèle que vous aurez choisi afin d’être mieux préparé et faire une proposition qui reflètera le coût du marché. Pour ce faire, vous pourrez visiter des sites internet, lire des magazines auto ou encore regarder des émissions télé auto. Cela vous permettra de jauger un peu les avis des professionnels et des journalistes de l’automobile.
 

3. Comparer les prix


Avant de vous rendre chez le concessionnaire, demandez à d’autres revendeurs de vous faire des propositions ou consulter des sites internet tels que « Largus » afin de comparer les différents prix.
 

4. Préparez votre financement


A moins de bénéficier d’un crédit à 0% proposé par le concessionnaire, le plus avantageux serait de prendre contact avec votre banque, une caisse d’épargne ou tout autre prêteur pour trouver le financement idéal. Les concessionnaires font beaucoup de bénéfices en proposant leurs « financements maison ».
 

5. Adoptez la bonne attitude


Il faut être patient, détaché et venir pendant les périodes de basse affluence. Les fins de mois par exemple sont idéales. Les vendeurs ont habituellement des objectifs mensuels à atteindre. A l’approche donc de la fin du mois, le vendeur sera plus enclin à vous accorder des remises.
D’autres périodes également idéales sont : les débuts de semaine, les vacances d’été ou durant les heures creuses. Vous devez rester courtois et poli. Un client respectueux et souriant est mieux servi qu’un client irrespectueux et sévère.
 

6. Obtenir le meilleur prix

Ne soyez pas timide, n’hésitez surtout pas à faire une offre plus basse que le prix initial annoncé par le vendeur. Votre proposition cependant ne doit pas s’écarter du prix demandé et sembler impertinente.
 

7. Extras

N’ayez pas peur de demander des extras comme des changements d’huile, l’immatriculation, la carte grise, les ampoules, etc. Ces prestations peuvent parfois faire monter la note. L’ajouter aux négociations ne serait donc pas mauvais.
 
A lire aussi

Continuer à lire