Audi A8 : style, conduite autonome et… massage des pieds !

Pilotage automatique, stationnement autonome, intérieur spacieux et massage des pieds, la future Audi A8, disponible dès novembre 2017, veut faire de vous un roi.

Audi A8 : style, conduite autonome et… massage des pieds !
L’Audi A8 2017, c’est le compromis style, technologie et quiétude

Dès novembre 2017, les heureux propriétaires d’une Audi A8 auront la chance de ne plus se soucier des embouteillages. Et même si la réglementation française ne tolère pas encore le pilotage automatique, l’Audi A8 entend bien n’en faire qu’à sa tête : lorsque le trafic sera le plus dense, le conducteur aura le loisir de regarder la télévision ou d’aller sur les réseaux sociaux grâce à son smartphone, tout en bénéficiant d’un petit massage des pieds qui plus est !

Audi A8 : quand le véhicule prend les commandes

En tant que ténor du haut de gamme, le constructeur allemand ne pouvait pas ne pas sauter le pas. Son Audi A8, commercialisée dès novembre 2017, sera équipée du « AI Trafic Jam Pilot », un système de pilotage automatique dernier cri. Radars frontaux et latéraux, caméra, capteurs à ultra-sons, scanner laser, l’Audi A8, digne d’une batmobile, pourra anticiper tous les obstacles quel que soit le terrain. Et surtout, le conducteur pourra faire des pauses de temps à autre, notamment lorsque la densité du trafic atteindra son paroxysme, histoire de faire reposer ses chevilles.

Une petite séance de relaxation, ça vous dit ?

Oui, faire reposer ses jambes c’est important. D’autant plus qu’à l’arrière du siège avant passager, l’Audi A8 dans sa version L (Large) bénéficiera d’un dispositif de massage de la plante des pieds. Cette configuration unique au modèle L ne fait pas d’ombre au siège arrière droit, qui est lui aussi doté de fonctionnalités uniques : ici, on trouvera littéralement un fauteuil de relaxation qui offrira un repos réparateur lorsque le besoin s’en fera sentir.

Stationnement autonome, confort et grâce

Avec l’A8, plus besoin d’être tracassé quand vient le moment de stationner le véhicule. Le « Garage Lot », option déjà présente sur les BMW Série 7 et 8, vous permettra de vous garer en toute sérénité. Et cela n’est pas de tout refus tant le gabarit dudit véhicule en impose : avec ses 5,17 mètres de longueur dans sa version courte, l’Audi A8 se démarque de par sa stature affirmée. Très sportive et impressionnante, elle se distingue de par un bandeau lumineux qui s’étend sur toute la façade arrière.

À l’intérieur, la planche minimaliste, les deux écrans tactiles superposés sur le tableau de bord, le cockpit virtuel et l’habitacle moderne donne à l’A8 des allures de vaisseau du futur. Et on aime ! À noter que l’A8 passera au réseau 48 V, ce qui lui octroiera une légère hybridation. Commercialisée aux alentours de 91 000 €, le nouveau bolide d’Audi sera montée d’un moteur V6 Turbo pour une puissance approximative de 310 ch.

Rappel des spyshot de la nouvelle Audi A8 (octobre 2016)

La nouvelle Audi A8 s’est fait repérer sur route et circuit. C’est l’occasion de déceler son nouveau design et d’en apprendre plus sur les nouvelles technologies.

Un restylage emblématique

La nouvelle Audi A8 est l’une des dernières berlines de la marque allemande à se faire restyler. Pas de grandes nouveautés côté extérieur, nous devrions retrouver la face avant des nouveaux modèles. L’avant reste composé d’une large calandre affinée, des feux à LED plus affûtés et d’un capot plus bombé et plus structuré.

Sur les flancs, on devrait retrouver les deux lignes significatives longeant les poignées de portières et surplombant le bas de caisse. La ligne globale de la voiture reste légèrement coupée pour garder un aspect dynamique.

A l’arrière, les éléments s’affinent à l’image des feux qui pourraient prendre toute la largeur du coffre. La ligne reste sobre et élégante.

Une nouvelle technologie de conduite

L’habitacle de l’Audi A8 sera équipé d’une toute nouvelle génération d’affichage numérique qui devrait ressembler au virtual cockpit, déjà installé sur l’Audi TT. Le principal changement dû à cette évolution est le remplacement des boutons par des commandes tactiles.

En parallèle, la berline allemande devrait mettre à l’honneur les premiers aspects de la conduite autonome mise en avant sur la RS7 Concept. C’est Rupert Stadier, le PDG de la marque allemande qui a annoncé qu’en 2025 la conduite 100 % autonome sera une réalité. En attendant, la nouvelle limousine devrait permettre au conducteur de rouler jusqu’à 60 km/h en 100 % autonome.

Une motorisation qui ne change pas

La nouvelle Audi A8 devrait être équipée de la motorisation actuelle des berlines allemandes. Côté essence, les TFSI seront disponibles de 310 chevaux à 580 chevaux pour la version S8. Côté diesel, le bloc TDI turbo devrait compter entre 270 chevaux et 390 chevaux.

En plus d’être une limousine, la voiture restera très sportive. Équipée de la plateforme MLB Evo, elle disposera d’une suspension pneumatique et d’un système à quatre roues motrices. Enfin, la sonorité des V6 et V8 proposés ne devrait pas vous laisser indifférent.

Des prix toujours élevés ?

Le prix de la future Audi A8 n’est pas encore dévoilé. Il faudra sa présentation officielle pour en savoir plus. Elle ne devrait tarder, car les spécialistes anticipent sa présence au salon de Genève en mars 2017.

A lire aussi :

Continuer à lire