Permis pas cher : les bons plans et les pièges à éviter

C’est le rêve de tout futur conducteur : obtenir son permis de conduire. Malheureusement, en France, le précieux sésame à un coût. Comment passer son permis pas cher ? Quelles sont les meilleures adresses ? Quels sont les pièges à éviter ?

Permis pas cher : les bons plans et les pièges à éviter
Il coûte en moyenne 1 100 €… Toutes nos astuces pour passer son permis pas cher !

Les chiffres concernant le permis de conduire en France donnent le vertige : 100 jours de délai pour passer l’examen de conduite en moyenne, 1 100 € à débourser pour la formation (1 500€ à Paris) alors que la concurrence est féroce puisqu’il existe… pas moins de 12 000 auto-écoles dans l’Hexagone ! On fait le point avec vous et vous dévoilons toutes nos astuces pour un permis pas cher.


Faire jouer la concurrence pour passer son permis pas cher

La règle numéro un est que l’auto-école en bas de chez vous n’est pas forcément le meilleur plan ! En effet, pour passer son permis de conduire au meilleur prix possible, il est nécessaire de créer une situation de conflit entre les différents organismes d’apprentissage de la conduite routière. Aussi, ayez le réflexe de faire jouer la concurrence, de demander des devis, de téléphoner, de fouiner sur internet.

Par ailleurs, il faut aussi souligner le fait que les prix exercés sont moins élevés dans certaines villes que d’autres. Dites-vous que la formation au permis de conduire représente une opportunité de voyager, voire de profiter de votre famille et de vos amis. En tout cas, pour passer son permis pas cher, mieux vaut éviter la capitale ! En effet, le delta est significatif lorsque l’on habite à Paris. À titre indicatif, la ville la plus économique est Lille, avec un coût moyen de 820 €.

A savoir : le forfait moyen proposé par les plateformes sur internet s’élève à seulement 750 €. Ce forfait comprend toutes les leçons de code et de conduite. Cela est moitié moins que ce que proposent les auto-écoles traditionnelles.

Les différentes solutions pour passer son permis à moindre coût

Pour décrocher votre permis pas cher, il existe différentes solutions qui vous permettront d’économiser, ou du moins d’alléger votre note finale. Vous allez voir que certaines de ces solutions, bien que peu connues, sont remplies de bon sens.

Les auto-écoles low cost

Certaines auto-écoles affichent carrément leurs ambitions low cost. Elles demandent une disponibilité en journée, un paiement à l’avance et une anticipation de plusieurs jours voire quelques semaines. Mais le sacrifice en vaut la peine : taux de réussite équivalent, délais comparables… et une facture jusqu’à deux fois moins chère ! Un exemple d’auto école low cost : permispascher.fr.


Les sites internet

Certaines auto-écoles proposent des cours de code sur internet avec à la clef, une flexibilité totale en termes d’horaires et un prix allégé. Pour plus d’informations, vous pouvez visiter les sites permisgo et lepermislibre.

Les voitures à louer

Il est possible, quoiqu’encore peu répandu, de louer des voitures à double commande pour s’entraîner à la conduite à la condition d’être supervisé par un titulaire du permis de plus de 5 ans. Il fallait le savoir !


La préparation autonome

La loi le dit explicitement, on peut passer l’examen du code gratuitement en s’inscrivant en préfecture. Pour l’examen de conduite, même s’il faut s’entrainer sur une voiture à double commande et avoir suivi une formation de 4 heures obligatoire en auto-école, il est possible de se présenter à l’examen par ses propres moyens. Là encore, il fallait y penser !

Les aides publiques

L’État, les mairies ou les régions proposent bien souvent « le permis à un euro par jour » qui permet de financer l’examen via un prêt à taux zéro. D’autres collectivités offrent des bourses, notamment aux jeunes de moins de 25 ans. Un petit tour en mairie devrait vous en apprendre davantage.

Aide aux chômeurs

Pôle emploi verse une aide financière pour passer le permis B à l’auto-école, à certaines catégories de chômeurs. Cette aide ne peut dépasser 1 200 €, et elle doit être demandée avant l’inscription en auto-école.

Aide aux personnes handicapées

L’Agefiph propose une aide financière aux personnes qui souffrent d’un handicap si le permis de conduire leur est indispensable au maintien dans un emploi ou pour obtenir un emploi. Son montant est de 1 000 euros maximum et elle n’est versée que pour compenser le surcoût dû au handicap.

Le compte personnel de formation

Il est possible d’utiliser son compte personnel de formation pour financer son permis de conduire. Pour cela, il faut que l’obtention du permis contribue à la réalisation d’un projet professionnel, ou à favoriser la sécurisation de son parcours professionnel.

À noter que ce dispositif peut être cumulé avec d’autres aides, comme par exemple le permis à un euro par jour.

Permis pas cher : les pièges à éviter absolument

Tandis que les plateformes internet proposant des formules pour passer son permis pas cher se multiplient, les moniteurs d’auto-école, eux, crient au scandale. Suite à la loi Macron, la libéralisation de la profession est une aubaine pour les candidats : ils peuvent obtenir leur carte magnétique (le triptyque rose étant révolu) sans avoir à s’endetter ! Toutefois, quelle que soit la solution à laquelle vous décidez d’opter, il est nécessaire que vous puissiez vous entraîner dans des conditions de sécurité optimales.

Renseignez-vous bien avant de faire confiance à une adresse en particulier. Vérifiez son éligibilité et les agréments qu’elle possède. À titre d’exemple, les auto-écoles doivent obligatoirement justifier d’une accréditation, laquelle est renouvelée tout les cinq ans. De plus, elles font aussi l’objet de contrôles. En ce qui concerne les sites qui proposent des forfaits pour passer le code et le permis de conduire à moindres frais, il est évidemment plus difficile de les juger. C’est pourquoi vous devez veiller à prendre toutes vos précautions. Dans tous les cas, si vous comptez participer à l’examen du permis de conduire en tant que candidat libre, demandez conseil à un adulte titulaire du permis de conduire depuis au moins 5 ans. Ainsi, vous mettrez toutes les chances de réussir de votre côté.

A lire aussi :

Continuer à lire