Obtenir un prêt entre particuliers sans frais : c'est possible ?

Le prêt entre particuliers sans frais nécessite d'accomplir certaines formalités mais il est globalement plus souple que les crédits bancaires classiques.

Obtenir un prêt entre particuliers sans frais : c'est possible ?
Comment mettre en place un prêt entre particuliers sans frais ?

De plus en plus de ménages font confiance au prêt entre particuliers… mais est-il possible de faire un prêt entre particuliers sans frais à avancer ? Et si oui, quelles sont les conditions ? Voici quelques éléments de réponse…

Les règles et le fonctionnement du prêt entre particuliers sans frais

Le prêt entre particuliers sans frais à avancer devrait être la norme : en effet, légalement, l’emprunteur ne peut exiger une avance de somme d’argent à son créancier. Cependant, en pratique, cela se passe rarement de manière aussi simple et bon nombre de prêteurs plus ou moins bien intentionnés exigent l’avance d’une somme d’argent avant d’accorder le prêt demandé…

Lorsque l’on parle de prêts entre particuliers sans frais, il est question des frais de dossier et des éventuels frais d’assurance que les banques peuvent facturer. Les intérêts qui sont versés par l’emprunteur pour rémunérer le prêteur seront maintenus, ils ne font pas partie des frais.

Les formalités à accomplir pour obtenir un prêt entre particuliers

Même si c’est une personne de votre entourage ou même de votre famille proche qui vous prête l’argent dont vous avez besoin, il faudra garder une trace écrite de ce qui a été conclu.

  • Décidez avec le prêteur quelles seront les conditions du prêt : capital emprunté, durée du prêt, mensualités, taux d’intérêts.
  • Vous pouvez facilement créer un tableau d’amortissement en ligne pour mettre les conditions noir sur blanc.
  • Formalisez ensuite votre engagement en remplissant et signant une reconnaissance de dette. Cet acte peut se faire sous seing privé, mais en cas de litige, un acte privé aura plus de valeur pour faire valoir les droits de la partie lésée.
  • Il faudra en plus de cela déclarer le prêt auprès des services fiscaux à partir du moment où les sommes empruntées dépassent le seuil des 760 €. Le prêteur devrait alors payer des impôts sur le montant des intérêts versés par l’emprunteur s’il s’agit d’un prêt avec des intérêts.

Deux options pour un prêt entre particuliers sans frais

  • Sans intermédiaire

Pour un prêt entre particuliers sans frais à avancer, la solution la plus simple et la plus sûre à mettre en place est de demander un crédit à une personne que l’on connaît. Dans ce cas, vous ne passez par aucun intermédiaire et vous avez la certitude d’éviter ainsi les frais cachés de certains sites ou agents qui font le lien entre prêteurs et emprunteurs.

  • Avec intermédiaire

La seconde solution, à adopter si vous ne connaissez pas directement une personne susceptible de vous prêter la somme dont vous avez besoin, c’est de passer par un intermédiaire. C’est là que les choses se compliquent car ce sont justement les intermédiaires qui peuvent exiger que vous versiez une somme d’argent afin de vous mettre en relation avec des prêteurs potentiels. Il s’agit là d’un service de mise en relation qui vous est en réalité facturé et non d’une avance pour obtenir un crédit. La nuance est parfois subtile, et habilement dissimulée, méfiance donc…

Où obtenir un prêt entre particuliers sans frais ?

Le plus sûr est bien évidemment de traiter avec une personne que vous connaissez. Si vous n’en avez pas la possibilité, attention aux sites internet qui promettent des crédits à taux 0 sans contrepartie ou qui ne sont pas parfaitement transparents quant aux conditions de leurs prêts… La plateforme Younited Crédit (anciennement le site Prêt d’Union) propose des crédits entre particuliers. Vous pouvez donc emprunter sans soucis, sans frais à avancer et à un taux plus faible que si vous empruntiez à une banque. Le site Solutis permet d’obtenir un rachat de crédits entre particuliers, une autre alternative pour réduire ses frais.

A lire aussi :

Continuer à lire