Morgane De Abrantes
Morgane De Abrantes
20 Mar, 2018 - 09:20
Tout ce qu'il faut savoir sur l’assurance multirisque habitation

Tout ce qu’il faut savoir sur l’assurance multirisque habitation

Morgane De Abrantes

Avant de souscrire un contrat d’assurance multirisque habitation, il est important d’en connaître les contours​. En effet, certaines garanties doivent obligatoirement être proposées par l’assureur mais d’autres sont librement choisies et négociées entre le client et l’assureur. Voici tout ce qu’il faut savoir !

L’article continue en dessous de cette annonce

On se questionne souvent sur la nature des risques couverts par une assurance multirisque habitation au moment où l’on a besoin de faire fonctionner ses garanties et c’est un tort ! Il est important de choisir un contrat d’assurance adapté à sa situation personnelle. Si certaines garanties doivent obligatoirement être proposées dans le cadre d’un contrat d’assurance multirisques, certaines sont librement choisies et négociées entre le client et l’assureur.

Le point sur ce qu’il faut savoir pour être bien informé et surtout bien assuré.

Assurance multirisque habitation : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance multirisque couvre les désagréments générés par les risques principaux auxquels peut être exposée une habitation, mais également les préjudices qui pourraient être causés par une personne du foyer à un tiers (on parlera dans ce cas de « responsabilité civile »).

Les dommages causés aux biens propres à l’assuré sont ceux qui peuvent résulter d’incendie ou d’explosion, de dégâts des eaux, de vol et/ou de vandalisme, de bris de glace, tempête, d’actes de terrorisme et attentats, etc.

Quant à l’engagement de la responsabilité civile, il peut s’agir de faits plus ou moins importants causant à autrui un dommage : votre enfant casse la fenêtre de la véranda du voisin en jouant avec un ballon, vous vous asseyez sur les lunettes d’un de vos collègues de bureau, etc.

Ces assurances font l’objet de contrats individuels conclus avec les sociétés d’assurance, mais ils peuvent être proposés également par d’autres acteurs, comme les établissements bancaires.

Qui doit souscrire à cette assurance ?

Le propriétaire d’un logement devra souscrire une assurance multirisque habitation, à son nom, s’il occupe son logement.

S’il met celui-ci en location, il pourra se contenter d’une assurance responsabilité civile. L’obligation d’assurance sera alors transférée au locataire qui devra souscrire une couverture pour les risques locatifs (incendie, explosion, dégâts des eaux).

L’article continue en dessous de cette annonce

La souscription d’une assurance multirisque habitation par le locataire peut être contrôlée par le propriétaire. Des formules spécifiques peuvent être proposées, notamment en matière de contrat d’assurance multirisque étudiant.

Les biens et dommages assurables

Les biens concernés par l’assurance multirisques

  • les bâtiments qui appartiennent à l’assuré (logement) ainsi que les dépendances rattachables à ceux-ci (garages, etc.).
  • le mobilier de l’assuré, de sa famille ainsi que de toute personne présente sur les lieux au moment du dommage
  • les biens que l’assuré affecte à un usage professionnel (outils, machines, etc.).

Les dommages concernés par l’assurance multirisques

Les conditions propres à chaque contrat définissent les dommages couverts.

  • La garantie incendie-explosion couvre les dégâts matériels suite à un incendie, une explosion ou implosion, ou la foudre
  • La garantie dégâts des eaux répare les suites d’un dégât des eaux provenant notamment de fuites, de débordements de canalisations, etc.
  • La garantie vol couvre la disparition de biens mais également la détérioration de ceux-ci à l’occasion de vols ou tentatives de vols
  • La garantie vandalisme peut compléter la garantie vol dans la mesure où elle vise les dégâts liés à des actes de vandalisme.
  • La garantie bris de glace concerne les dommages aux éléments vitrés (les fenêtres, vérandas, etc.).
  • La garantie tempête et autres événements climatiques vise les dégâts résultant des effets du vent à l’occasion de tempêtes, cyclones.

Enfin, les garanties catastrophes naturelles, catastrophes technologiques et actes de terrorisme ou d’attentats sont également intégrées à ce contrat d’assurance.

Les conditions d’indemnisation

Les conditions d’indemnisation varient d’un contrat à l’autre, et c’est la raison pour laquelle le client doit être vigilant lors du choix de son assureur.

Les conditions renvoient tant aux modalités de la prise en charge financière qu’à la procédure de montage du dossier d’indemnisation. Chaque assureur a ses spécificités, et ce, même si un cadre légal est défini pour certains types de dommages (exemple : franchise en cas de catastrophe naturelle).

Il n’existe pas de liste des meilleurs assureurs étant donné que cette appréciation dépend des attentes de chaque client, cependant les comparateurs d’assurance peuvent fournir des notations et avis qui peuvent guider le client.

Combien ça coûte ?

Comme tout contrat commercial, le prix d’un contrat d’assurance multirisque varie d’un assureur à l’autre, notamment parce que le contenu « de base » des assurances proposées ne recouvre pas forcément toujours les mêmes garanties. C’est sur ce point qu’il faut être vigilant !

Un contrat moins onéreux comporte généralement des indemnisations conditionnées et/ou moins importantes (exemple : vétusté des biens matériels, etc, un montant de franchises qui peut être élevé, des exclusions de garantie, etc.

L’article continue en dessous de cette annonce

La bonne méthode pour trouver

Pour pouvoir choisir son contrat d’assurance multirisque habitation en bonne connaissance du marché, il est recommandé de se rapprocher de deux ou trois compagnies d’assurances afin de leur demander des simulations.

Attention ! Pour que ces simulations soient utiles, il est nécessaire de bien mentionner les garanties souhaitées, ceci afin de comparer ce qui est comparable.

A savoir : pour effectuer un premier tri dans les différentes offres proposées, il est possible d’utiliser les comparateurs en ligne (le lynx, assurland, etc.).

A lire aussi :