Morgane De Abrantes
Morgane De Abrantes
18 Avr, 2019 - 09:33
Qu'est-ce qu'un contrat multisupport d'assurance-vie ?

Qu’est-ce qu’un contrat multisupport d’assurance-vie ?

Morgane De Abrantes

Le contrat multisupport est le type de placement d’assurance vie le plus courant. Quels sont ses avantages ? Sont-ils à la hauteur du rendement ?

L’article continue en dessous de cette annonce

Lorsqu’un particulier place ses économies sur un contrat d’assurance vie, il peut tout simplement souhaiter se constituer une épargne de précaution. Lorsque le placement est rémunérateur, c’est encore mieux. Le contrat multisupport est un contrat d’assurance vie spécifique qui peut répondre à ces deux enjeux. Il présente l’avantage de moduler le rendement et le risque associés à l’assurance vie. On fait le point sur son fonctionnement, ses avantages ainsi que sur les évolutions apportées par la loi PACTE à ce support financier.

Le contrat multisupport, un compromis entre sécurité et rendement

Rappels sur les catégories de placement d’assurance vie

Placer son épargne sur un contrat d’assurance vie est très avantageux en termes de fiscalité. Par ailleurs, le transfert du capital est également facilité car peu onéreux, de quoi transmettre son patrimoine sans être freiné par le poids des prélèvements.

Deux options s’offrent aux personnes qui souhaitent placer leur épargne sur une assurance vie :

Les fonds en euros présentent l’avantage d’être peu risqués. La contrepartie est cependant leur faible rendement. Les unités de comptes sont quant à elles plus ou moins risques selon les actions souscrites.

Le banquier propose en général ces deux options aux clients.

Le contrat multisupport : un produit à mi-chemin

Ce type de contrat est vraiment la solution la plus adaptée pour ceux qui souhaitent profiter pleinement des avantages de l’assurance vie sans courir trop de risque quant à la perte de capital. Il combine placement sécurisé sur fonds en euros et placement en unités de compte.

Placer son argent en unité de compte

Avec les unités de compte, l’argent est investi dans des actions ou des obligations et la répartition est gérée par des professionnels. Les épargnants n’ont plus qu’à choisir parmi différents paniers comprenant ces actifs. Les paniers sont classés suivant leur risque potentiel, il est donc possible de savoir à peu près quel risque maximal on prend en investissant sur ce support.

Les performances sur les années passées sont également indiquées, même si le rendement sur une période peut être radicalement différent de celui qui sera enregistré sur la période à venir. Plus le risque est élevé, plus les perspectives de gain sont intéressantes.

L’article continue en dessous de cette annonce

Les fonds en euros, la sécurité avant tout

Pour ceux qui souhaitent profiter des avantages de l’assurance vie mais qui ne veulent pas mettre leur capital en danger, il est possible de placer son argent sur des fonds en euros. La plupart de l’argent est investi sur des obligations à rendement fixe, un placement peu rémunérateur mais également peu risqué. Le capital est garanti.

La spécificité du contrat multisupport

Le principe

Comme son nom l’indique il permet d’investir à la fois sur les unités de compte et sur les fonds en euros. Là encore, une modulation est possible : c’est l’épargnant qui choisira la proportion de son épargne qu’il placera sur chacun des deux supports. C’est également lui qui choisira les unités de compte sur lesquelles il souhaite investir.

Les compagnies d’assurance proposent une offre de contrats multisupport diversifiée car les épargnants restent intéressés par ce produit : les noms des produits concernés sont généralement clairs quant à la nature du risque encouru par l’épargnant. Celui-ci pourra ainsi souscrire un contrat «Equilibre », « Prudent », ou « Performance » par exemple selon la proportion d’unités de compte qui le constitue.

Le rendement et le risque

L’épargnant bénéficie d’une vision précise du risque encouru et du rendement potentiel de ces différents placements : avant toute souscription, la compagnie d’assurance lui remet un document précontractuel mentionnant l’ensemble de ces informations.

La loi PACTE récemment votée renforce d’ailleurs cette obligation de transparence de la performance des placements en obligeant les assureurs à communiquer ces résultats aux épargnants.

Une ventilation euros / unités de compte évolutive

Les choix de répartition entre le fond euros et le fond en unités de compte n’est pas figé. Ainsi, l’épargnant pourra, selon les dispositions du contrat souscrit, faire évoluer cette répartition au fil de la vie de son contrat.

La loi PACTE ouvre en outre la possibilité pour l’épargnant de transférer les fonds placés sur son contrat d’assurance vie vers un autre produit d’assurance vie proposé par sa compagnie d’assurance si le rendement du contrat ne lui convient pas.

Des opportunités de placement en fonction des valeurs de l’épargnant

Le contrat multisupport donne aux épargnants l’occasion de s’engager, par leurs choix de placements, en faveur de projets de transition écologique ou solidaires.

L’article continue en dessous de cette annonce

La loi PACTE oblige les assureurs à proposer des contrats d’assurance vie « verts » ou solidaires. Chacun reste libre de profiter ou non de ces opportunités de placement en fonction de ses valeurs.

A savoir : ces investissements spécifiques sont labellisés. Si l’épargnant choisit de flécher une partie de ses fonds vers ces placements écologiques ou de finance solidaire, leur utilisation à ces fins est donc garantie. De quoi donner épargner de façon responsable et donner un sens à ses placements.

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp