Murielle Colin
Murielle Colin
06 Déc, 2016 - 13:15
Couronne dentaire : combien ça coûte ?

Couronne dentaire : combien ça coûte ?

Murielle Colin

Vous avez besoin de vous faire poser une couronne dentaire et vous vous posez des questions sur l’investissement que cela peut représenter. Quelles sont les aides ? 

L’article continue en dessous de cette annonce

Les chirurgiens-dentistes fixent librement les prix des couronnes dentaires et de la pose ; des tarifs qui peuvent varier du simple au double d’un praticien à un autre. Aussi, il est fondamental de bien vous renseigner avant de vous faire poser votre couronne dentaire.
 

Pose d’une couronne dentaire : prix et remboursement

Des honoraires libres qui peuvent monter

Les chirurgiens-dentistes, seuls praticiens habilités à effectuer la pose de couronnes dentaires, peuvent avoir des honoraires très élevés. Pour illustrer cela, il faut comprendre que malgré le fait que la pose de couronnes dentaires représente 15 % de leur activité, elle permet tout de même d’assurer plus de la moitié de leurs revenus !


Prothèse dentaire : quel est le prix ?

Pour une prothèse dentaire, on observe une variation de prix pouvant aller de 400€ à 900€ ! En plus des tarifs fixés par les praticiens, ce qui explique cette différence relève du matériau utilisé pour la prothèse, et aussi de la région dans laquelle l’acte est pratiqué.

Est-ce remboursé par la Sécurité Sociale ? La prise en charge par la Sécurité Sociale au régime général est chiffrée à 70% de la base de remboursement, soit 70% de 107,50 €. Cela représente un remboursement dentaire de 75,25 € par couronne.

Attention : les couronnes dentaires, 100% céramique ne sont pas couvertes par la Sécurité Sociale.

Quant est-il pour les bénéficiaires de la CMU ?

Les patients les plus démunis, bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle), peuvent tout à fait prétendre à la pose d’une couronne dentaire auprès d’un professionnel conventionné.

Ils n’auront aucune avance de frais à faire et la Sécurité Sociale se charge de payer directement les honoraires au praticien, qui devra pratiquer les tarifs fixés par arrêté et ne pas pratiquer de dépassement d’honoraires. En revanche le patient devra se rendre disponible aux horaires de rendez-vous proposés par le chirurgien-dentiste.

Et la mutuelle ?

Il faut vous renseigner auprès de votre mutuelle pour savoir à quel type de remboursement vous pouvez avoir droit. Selon si vous êtes affilié à une mutuelle économique ou haut de gamme, vous pouvez être en partie ou intégralement remboursé.

Existe-t-il des aides ?

La Caisse Nationale d’Assurance Maladie dispose d’un budget voté pour chaque région, permettant de venir en aide à des cas isolés sur chaque territoire, en fonction du dossier établi. Il est possible de toucher une aide supplémentaire pour se faire rembourser tout ou partie d’une ou plusieurs couronnes dentaires.

Renseignez-vous auprès de votre Caisse Nationale d’Assurance Maladie, ou directement sur le site Ameli

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp