Ida Macondo
Ida Macondo
31 Jan, 2019 - 09:52
Quelles sont les erreurs à éviter lors d'un entretien de recrutement ?

Quelles sont les erreurs à éviter lors d’un entretien de recrutement ?

Ida Macondo

Vous avez été convoqué pour un entretien de recrutement ? Découvrez les erreurs à ne pas commettre afin de faire bonne impression.

L’article continue en dessous de cette annonce

Pour décrocher un emploi, posséder un excellent CV ne suffit pas. Il faut également savoir convaincre lors de l’entretien de recrutement. Cependant, certaines règles sont à respecter. Elles concernent la présentation, le comportement, mais aussi la préparation et le suivi. Voici les erreurs les plus classiques.

Avant l’entretien de recrutement

Un entretien d’embauche se prépare. Sautez cette étape et vous êtes certain de ne pas être retenu.

Préparer l’entretien signifie :

Un manque de préparation peut traduire un manque de motivation ou d’enthousiasme, des difficultés à répondre aux questions posées par le recruteur, des hésitations. La compétition est rude, donc il est fort probable que la personne que vous rencontrez décide de ne pas aller plus loin après cet entretien de recrutement. Préparez-vous pour mettre toutes les chances de votre côté !

Pendant l’entretien

Les retards

Le jour J est arrivé. Vous vous êtes couché tôt, vos vêtements sont prêts. Parmi les erreurs les plus courantes, les recruteurs évoquent les retards. Et oui ! Il est vrai que les embouteillages, une grève ou un autre incident peut se produire, cependant pour ne pas prendre de risque, partez à l’avance ! Si vous arrivez un peu trop tôt, patientez dans un café ! Arriver en retard va définitivement vous disqualifier, car on recherche des candidats ayant une attitude professionnelle (respect des règles de travail, de l’entreprise, des autres, etc.).

Le style vestimentaire

Même si vous aimez les vêtements créatifs, optez pour un style classique et sobre. De nombreuses start-ups, ou encore les grands groupes technologiques acceptent les jeans lors des entretiens d’embauche. Optez alors pour une chemise ou un haut sobre, des chaussures classiques dans ce cas-là et laissez vos tongs ou baskets au placard.

Il faut savoir que chaque métier, et chaque entreprise à ses codes. La règle consiste donc à les suivre. Selon que postulez pour un poste d’expert-comptable, de graphiste, de développeur web, de chef cuisinier, ou d’agent d’accueil, vous n’adopterez pas le même look.

L’attitude et le langage physique

Lors de l’entretien de recrutement, le langage est aussi important que les réponses à vos questions.

L’article continue en dessous de cette annonce

Évitez de croiser les bras, de bâiller, de vous affaisser, de regarder avec insistance le recruteur (vous n’êtes pas là pour l’intimider ou l’effrayer) ou de fuir son regard. Enfin, le sourire est important. Selon le site Challenge.fr, parmi les pires erreurs des candidats lors d’un entretien de recrutement, 42 % des recruteurs citent l’absence de sourire. Pourtant, il s’agit d’un moyen très simple d’indiquer que vous êtes ravi d’être là.

D’autres éléments peuvent aussi vous disqualifier : oublier d’éteindre votre portable !

Le téléphone portable

Les appareils mobiles font partie de notre quotidien, cependant en entretien, il vaut mieux les oublier. En effet, laisser sonner son téléphone portable lors d’un entretien d’embauche est perçu comme un manque de respect et de sérieux. Vous risquez fortement de perdre des points face aux autres candidats. Alors, voici un conseil : éteignez votre portable ou laissez-le à la maison. Vous n’en aurez pas besoin durant l’entretien d’embauche.

La question “avez-vous des questions ?”

Les recruteurs vous demanderont toujours à la fin d’un entretien si vous avez des questions à leur poser. Venez préparé. Cela signifie rédigez deux ou trois questions à l’avance ; autrement vous pourrez inquiéter le recruteur.. En effet, ne pas avoir de questions montre un manque de curiosité, de réflexion quelquefois, d’esprit critique, ou encore de motivation.

Il y a sûrement des points qui vous intéressent et qui n’ont pas été abordés. Vous pouvez évoquer la constitution des équipes, si cela n’a pas été fait, les qualités que doit posséder le candidat idéal pour réussir à ce poste, les prochaines étapes, etc. Les possibilités sont nombreuses, donc n’hésitez pas !

Mentir

Le mensonge peut vous coûter cher dans le milieu professionnel. Soyez donc honnête et n’exagérez rien : vos compétences linguistiques, votre dynamisme, les dates de début et de fin de vos expériences professionnelles passées. Un mensonge peut avoir des conséquences dramatiques et nuire à votre réputation. En outre, vous risquez aussi de perdre le poste si celui-ci vous a été offert. Si un détail paraît confus dans votre CV, le recruteur n’hésitera pas à vérifier ou à vous demander davantage de détails.

Après l’entretien

La plus grande erreur consiste à ne pas faire de suivi. En effet, remercier le recruteur à l’aide d’un petit e-mail et réitérer votre intérêt pour le poste peut vous aider à vous démarquer des autres candidats, surtout si l’entretien a été plutôt positif. Bien sûr, il ne s’agit pas de harceler les ressources humaines. Une relance par e-mail, quelques jours après votre rencontre, peut jouer en votre faveur.

A lire aussi :

L’article continue en dessous de cette annonce
Share Tweet Pin Email WhatsApp