Frederic Da Costa
Frederic Da Costa
07 Mar, 2019 - 12:00
Food guide : les spécialités à déguster en Italie

Food guide : les spécialités à déguster en Italie

Frederic Da Costa

La gastronomie italienne est l’une des plus appréciées, et elle ne se limite pas qu’aux pâtes et aux pizzas. Dans ce food guide de l’Italie, nous vous présentons quelques idées à absolument goûter.

L’article continue en dessous de cette annonce

Contrôler ce que vous mangez peut se révéler assez ardu en Italie. Dans ce food guide nous vous faisons découvrir des délices à ne pas manquer, qui ne se limitent pas aux pâtes et aux pizzas, et qui vous mettrons l’eau à la bouche…

Des spécialités régionales aux gourmandises de saison les plus fines, il faudrait plusieurs semaines pour essayer le meilleur de la cuisine italienne, sans compter les desserts ou les boissons.

Si vous prévoyez un voyage en Italie, ne vous découragez pas ; en effet, nous vous avons préparé une liste des meilleures et des plus typiques spécialités italiennes à ne pas rater. Et ne vous inquiétez pas avec votre régime : en plus d’être très savoureuse, la cuisine italienne est très souvent très équilibrée.

13 spécialités italiennes à déguster

Ces plats typiques italiens reflètent le coeur et l’âme des nombreuses traditions culinaires existant un peu partout dans le pays. Nous ne nous portons pas responsables d’éventuelles subites sensations de faim.

1. Arancini

 

Ce sont de petites croquetes de riz frites, que l’on peut trouver un peu partout, dans les bars, restaurants et sur les étales des marchés dans presque toute l’Italie.

Normalement elles sont farcies au ragu, une sauce à base de viande, au fromage, ou encore aux légumes, comme les petits pois, les champignons ou l’aubergine.

2. Steak Fiorentino

L’article continue en dessous de cette annonce

 

Ce plat réunit toutes les caractéristiques de ce que vous pouvez trouver de meilleur en Italie : son nom se réfère à la découpe particulière de la viande de vache de race Chianina, élevée en Toscane. La viande est cuite de 5 à 7 minutes de chaque côté, en fonction de l’épaisseur, de manière à ce que l’extérieur soit cuit et que l’intérieur reste encore très saignant.

Il existe aujourd’hui quelques variantes du steak fiorentino, notamment du fait que la viande utilisée n’est pas toujours de la même race de vache.

3. Bottarga

 

La bottarga c’est le « caviar sicilien », qui provient de la récolte des oeufs de mulets gris, d’août à septembre, dans le sud de l’Italie. Ces oeufs de poisson sont salés, compressés et mis à sécher à l’air pendant six mois.

Il en résulte un agglomérat solide d’oeufs de couleur ambre qui, lorsque tranché ou râpé sur des pâtes, peut rappeler des pétales de fleurs et exhale des parfums complexes.

4. Carbonara

 

Vous pouvez aller en Italie et ne manger que des pâtes, étant donnée la si grande variété de plats. Les pâtes à la Carbonara sont sans conteste l’un des plus populaires, par leur simplicité et par leur facilité à plaire aux différents palais.

Leur préparation est facile et rapide et la recette originale inclut : spaghetti, oeufs, fromage pecorino, guanciale – un type de bacon, frotté au poivre noir et affine.

L’article continue en dessous de cette annonce

5. Gelato

 

Aucun voyage en Italie ne peut être complet sans la fameuse glace italienne, si agréable, surtout en été…

Pour que votre expérience soit vraiment des plus riches, voici deux conseils importants pour trouver la glace parfaite :

  • La couleur doit paraître naturelle ;
  • Choisissez les saveurs des fruits de saison.

6. Lasagnes

 

Les Lasagnes sont l’un des plats italiens les plus connus et les plus appréciés. Leur origine est incertaine et quelque peu polémique. Cependant, il y a un point indiscutable : ce plat provient de la région de Emilia-Romana, où de la table des pauvres il passa à la table des riches, après avoir été enrichi au passage de viande et de sauce.

Traditionnellement, on n’utilisait pas de tomates pour les lasagnes, mais uniquement du jus de ragoût, de la Béchamel et du fromage, généralement de la mozzarella ou du parmigiano Reggiano.

7. Osso Bucco

 

Le mondialement célèbre Osso Bucco Alla Milanese se réfère au jarret de veau avec os, cuit à petit feu, jusqu’à obtenir une viande bien tendre et son bouillon que l’on assaisonne au vin blanc et que l’on accompagne de légumes.

L’article continue en dessous de cette annonce

Il est traditionnellement agrémenté d’une gremolata, un mélange de zeste de citron, d’ail et de persil.

Malgré sa grande popularité, il n’est pas toujours présent sur les menus des restaurants, étant donné sa durée de préparation assez élevée – au minimum trois heures.

8. Le pain

 

Il existe des centaines de types de pain en Italie, mais le plus goûteux est celui que l’on consomme sorti directement du four, encore chaud et croustillant.

La focaccia est l’une des vedettes du monde des pains italiens. Elle est faite d’une pâte à pizza épaisse, salée, arrosée d’huile d’olive et est littéralement irrésistible. On peut la consommer telle quelle, ou bien en faire un sandwich, ou en faire une tartine de fromage, olives et romarin.

En Toscanne, le pain a un goût différent, puisqu’il est confectionné sans sel et qu’on le consomme avec un filet d’huile d’olive et des herbes ou une pincée de sel.

En Sardaigne, le pain classique ne ressemble pas au pain traditionnel, mais plutôt au pain pita. Il est assez fin et on l’utilise pour des occasions particulières.

9. Pizza

 

C’est la spécialité la plus emblématique de l’Italie, même si son existence dépasse largement le cadre du pays et est même millénaire. La pizza est un plat humble, facile à confectionner, pas cher et très versatile, que l’on peut consommer aussi bien en tant que repas principal qu’en snack.

La pizza à la mode italienne est indissociable de la sauce tomate. Cela remonte à l’année 1889, lorsque la reine italienne Margherita, de passage dans la ville de Naples, voyant que tous ses sujets en mangeaient, demanda à goûter la pizza. C‘est à cette occasion qu’un artisan local lui servit la désormais légendaire association de sauce tomate, mozzarella et basilic, dont les couleurs symbolisent le drapeau italien, marquant alors la naissance de la fameuse pizza Margherita, en hommage à la reine.

10. Polenta

 

Bien qu’elle n’ait pas la diversité de formes et de textures que les pâtes possèdent, la polenta est l’accompagnement parfait d’une grande variété de viandes, en particulier les viandes cuisinées.

D’autre part c’est l’un des aliments les plus agréables que l’on puisse consommer lorsque les températures commencent à baisser, car la polenta est consistante et rassasiante, qu’elle soit préparée en purée ou frite sous forme de beignets.

11. Ribollita

 

Trouvant ses racines dans la tradition culinaire paysanne de la Toscane, cette soupe de légumes est épaissie avec du pain plutôt que de la viande, parce que c’étais moins cher et il y en avait en plus grande quantité.

C’est un plat que l’on consomme davantage à l’automne, lorsque les ingrédients qui la constituent sont les plus frais, ce qui origine une véritable explosion de saveurs, malgré l’absence de viande.

12. Risotto

 

Qui peut résister à un risotto crèmeux et riche ?

Bien qu’ils ne soient pas les plus gros consommateurs de riz, l’Italie est leader dans la production de cet aliment. Vous avez très certainement entendu parler des variétés Arborio et Carneroli qui, lorsqu’elles sont mélangées à un bouillon et bien remuées forment une espèce de soupe veloutée, qui sent bon le réconfort et la maison.

Le risotto le plus connu d’Italie est le Alla Milanese, qui fut inventé, selon la légende, par les ouvriers qui construisirent la Cathédrale de Milan et qui se servaient du safran comme colorant des vitraux. Jusqu’à ce que l’on commence à l’utiliser également dans la préparation du riz.

Parmi les autres classiques il y a le Risotto al Nero di Seppia (à l’encre de seiche) ou le Risi e Bisi (à la pancetta, qui est de la poitrine de porc salée, poivrée et séchée, et aux petits pois), deux recettes de Venise.

13. Supplì

 

Cette spécialité romaine se trouve facilement dans les pizzerias et est consommée en antipasti, c’est-à-dire en entrée. Il s’agit de beignets de riz, accompagnés de sauce tomate et d’un grand bout de mozzarella au centre.

Tout repas doit se terminer par un digestif, c’est-à-dire un ensemble de boissons pour soulager l’estomac et combattre la sensation de trop-plein après un long repas – ce qui est fort probable après avoir goûté toutes ces délicieuses spécialités italiennes.

Les digestifs les plus populaires sont le limoncello, le grappa, et le sambuca – sachant que ce dernier est suffisamment riche en alcool pour faire tourner la tête à qui que ce soit…

Il est vrai que cette liste oublie injustement les salades savoureuses que l’on peut déguster en Italie, ainsi qu’une grande variété de pâtes, de fruits de mer, de fromages, sans parler des vins. Peu importe le plat que vous choisissez de goûter, la probabilité que vous soyez positivement surpris est très grande… Sachez que le secret réside toujours dans le mariage des ingrédients, souvent peu nombreux, mais d’une extrême fraîcheur et de très grande qualité.

Buon appetito !

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp