Marine Boudsocp
Marine Boudsocp
26 Mai, 2017 - 02:55
Tout savoir sur les gélules solaires

Tout savoir sur les gélules solaires

Marine Boudsocp

De plus en plus populaires, les gélules solaires font un carton plein.

L’article continue en dessous de cette annonce

Les peaux claires sont particulièrement sensibles à une exposition un peu trop radicale au soleil alors que notre corps s’était habitué à la grisaille et à la superposition de nos couches de vêtements. Pour y remédier, les laboratoires pharmaceutiques ont mis au point des compléments alimentaires qui préparent la peau en douceur au soleil. On évite ainsi un trop grand stress, on obtient un joli hâle avant même le début des vacances et on renforce les défenses et l’élasticité de sa peau.
Voici toutes les informations à connaître sur les gélules solaires.

Qu’est-ce qu’une gélule solaire ?

Une gélule solaire est le terme généralement utilisé pour désigner un complément alimentaire à avaler dont l’objectif est de préparer la peau à une exposition solaire (pendant des vacances à la plage par exemple).

Le soleil agresse la peau et la force à réagir brutalement. Avec ce type de gélule, la peau se prépare tout en douceur à être davantage sollicitée et produit un léger hâle qui va s’accentue progressivement tout au long des vacances.

Comment fonctionnent-elles ?

La gélule solaire va stimuler la production de mélanine, responsable du brunissement de la peau lorsqu’elle est exposée au soleil. Ainsi, au lieu de se sentir agressée par le soleil et de répondre en produisant un « coup de soleil » apparenté à une brûlure, la peau va bronzer tout naturellement.

Pour ce faire, ces gélules sont généralement boostées par des actifs naturels tels les bêta-carotènes, ou les extraits de tomate, le sélénium, la vitamine C, la vitamine E, les flavonoïdes. par exemple.

Sont-elles indiquées en cas d’allergie au soleil ?

On appelle couramment « allergie au soleil » la réaction trop vive de la peau les premiers jours d’exposition. Habituée à être protégée par des vêtements le reste de l’année, la peau se retrouve brutalement exposée à une grande quantité d’UV. Elle réagit parfois en produisant des plaques rouges et des démangeaisons, c’est ce que l’on appelle une lucite estivale ou allergie au soleil.

Avec la prise de gélule solaire, la peau effectue une transition douce et est sollicitée en amont. Elle s’habitue à traiter l’information et ainsi, au moment de la véritable exposition, elle ne sur réagit plus.

Quels sont les risques ?

Le risque majeur est de se croire protégée au moment de l’exposition solaire quand on a pris des gélules. C’est faux ! Il faut tout de même passer par la case crème solaire pour se protéger correctement des mauvais UV et des risques de mélanomes. La gélule ne remplace en aucun cas la protection solaire.

L’article continue en dessous de cette annonce

Une autre conséquence potentielle est l’accentuation des taches brunes. Si vous y êtes sujet, mieux vaut consulter son médecin ou don dermatologue en amont. En effet, ces tâches sont le fruit d’une surproduction de mélanine et les gélules accentuent encore cet aspect…

Les compléments alimentaires sont fortement déconseillés :

  • Aux femmes enceintes
  • Aux personnes sous anticoagulants
  • Aux personnes qui s’apprêtent à subir une opération chirurgicale
  • Aux personnes qui viennent d’arrêter de fumer ou aux fumeurs

Comment bien choisir sa cure ?

Une bonne cure début au minimum un mois avant le début de l’exposition. Mieux vaut se tourner vers des marques nationales ou internationales reconnues comme Oenobiol , spécialiste des compléments alimentaires.

D’autres produits, réputés plus intensifs, vous donneront un hâle plus prononcé au moment de la prise des compléments comme le Terracota Cocktail.

Pour une efficacité parfaite, continuez la cure pendant l’exposition.
Vous trouverez toutes ces marques en pharmacie, parapharmacie ou sur internet.

A lire aussi :

Share Tweet Pin Email WhatsApp