Hintigo
Hintigo
26 Déc, 2014 - 03:56
Les collectivités locales se mettent aux enchères auto !

Les collectivités locales se mettent aux enchères auto !

Hintigo

La ville d’Halluin s’est aussi mise à vendre du matériel d’occasion sur la toile. Cela s’avère le cas notamment lors d’enchères auto où de bonnes affaires sont possibles !

L’article continue en dessous de cette annonce

Tout le monde connait les sites Ebay ou Le Bon Coin qui permettent à tout le monde de pouvoir vendre du matériel d’occasion aux enchères. Profitant de l’engouement autour des enchères auto, la ville d’Halluin a décidé de créer sa propre plateforme.

Suivez l’actu auto ! Découvrez tous nos bons plans et nos articles sur l’univers automobile, c’est par ici

Des enchères auto pas comme les autres…

Quarante enchères pour un tracteur anciennement utilisé pour le salage des routes, mis en vente à 600 Euros qui a finalement été vendu pour 7 560 €. Voici le reflet de ces enchères auto pas comme les autres où la ville d’Halluin se défait de matériel des services techniques dont les agents n’ont plus l’usage ou qui ne correspond plus aux normes.

Des enchères auto en association avec Webenchères.com

La ville d’Halluin s’est associée avec le site Webenchères.com pour réaliser ces ventes pas comme les autres. Ainsi, c’est ce site qui définit la durée mais pas le prix de mise en vente. Cet aspect est en effet fixé librement par la municipalité et qui, par nature, correspond à la valeur résiduelle de l’objet, une fois amorti. Cette valeur est définie par les services techniques, en collaboration avec le service comptabilité.

Comment ça marche?

Les enchères auto sont accessibles directement sur le site Internet d’Halluin. Avec un aspect intéressant, outre toutes les informations et photos diffusées sur le site, chaque acheteur potentiel peut prendre rendez-vous avec les services municipaux pour contrôler l’objet qui l’intéresse avant d’enchérir. S’il est intéressé, tout se fait en ligne une fois la vente ouverte. Sur le modèle d’Ebay, on peut même déposer une enchère automatique qui surenchérit pour vous jusqu’au seuil choisi.

Une fois la vente terminée, la ville prend contact avec l’acheteur. Ensuite, celui-ci dispose de quinze jours pour régler et enlever son achat. Les paiements ne s’effectuent pas en ligne. Ainsi, l’acheteur doit s’adresser directement au trésor public (en espèces pour les montants inférieurs à 500 € ; par chèque personnel jusque 1 500 € ; par chèque de banque à partir de 1 500 €).

Une commission de 10 %

Lors de ces enchères auto, sur chaque vente, le site Webenchères.com qui héberge la vente prend une commission de 10 %. Ainsi, la ville est entièrement gagnante car cette activité ne lui coûte rien. En effet, si un article est vendu, ça rapporte un peu de trésorerie. Dans le cas contraire, ça ne lui coûtera rien. Cela permet donc de faire des heureux comme la municipalité qui récupère un chiffre d’affaires sur du matériel dont elle ne sert plus et l’acheteur qui fait une acquisition à un prix défiant toute concurrence.

Des acheteurs de partout… mais pas d’Halluin !

Les enchères auto sont, sans surprise, celles qui fonctionnent le mieux grâce à la présence de véhicules professionnels parfois rares. Du coup, les acheteurs qui viennent des quatre coins de la France, mais très rarement d’Halluin. Et, tout indique que d’autres villes vont rapidement s’y mettre…


Lisez aussi :
Share Tweet Pin Email WhatsApp