Hintigo
Hintigo
12 Sep, 2019 - 11:24
Open Space

L’open space : plus d’avantages ou d’inconvénients ?

Hintigo

Travailler en open space est devenu très classique. Les entreprises plébiscitent cette modalité d’agencement des espaces de travail qui présentent de nombreux avantages, mais également des inconvénients.

Au cours des deux dernières décennies, de nombreuses entreprises ont adopté l’open space, cette tendance qui consiste à décloisonner les bureaux afin d’optimiser la communication au sein des équipes et développer le travail collaboratif. Aujourd’hui, cette façon d’organiser l’espace de travail ne fait plus l’unanimité, même si elle reste largement répandue. Des alternatives sont souvent proposées aux salariés. Quels sont les avantages et inconvénients du travail en open space ?

Travail en open space : d’où vient cette idée ?

Les origines

L’open space trouve ses origines en Allemagne, dans les années 50, avec l’invention, par deux consultants,  du « bureau paysager ». Ce style rencontre ensuite un succès aux États-Unis notamment dans les call-centers et les services commerciaux où les employés peuvent se voir, se parler, car les murs ont disparu. 

L’open space ou le « plateau ouvert » s’implante réellement en Europe à partir des années 80. Depuis 10 ans, près de 60 % des entreprises françaises ont aménagé les espaces de travail de cette façon (étude TNS-Sofres pour Actineo) et  le « plateau ouvert » est quasiment la norme. Les quelques bureaux fermés sont désormais réservés aux managers, ou aux services qui nécessitent une activité dans une certaine confidentialité (services juridiques, comptables, ressources humaines).

Les raisons de l’essor de l’open space

Différentes raisons expliquent le recours massif à cette organisation en open-space. Elles peuvent être économiques, mais également s’intégrer dans le déploiement d’une démarche RH (qualité de vie au travail, etc.).

L’agencement de l’espace de travail en open-space peut ainsi se justifier par :

  • la volonté de développer l’aspect collaboratif des équipes : un pour tous, tous pour un ! Les échanges, la synergie, l’ouverture.
  • l’évolution des modes de travail (hiérarchie moins pesante, notamment dans les start-ups).
  • les prix de l’immobilier d’entreprise qui ne cessent d’augmenter et que l’on peut tenter de contenir en réduisant le taux d’occupation. 

Travailler en open-space : le pour et le contre

Les avantages

La raison d’être de l’open space est de créer les conditions permettant une communication fluide entre les collaborateurs. 

A cet égard, la plupart des employés confirment que l’open space offre les avantages suivants :

  • davantage de communication et de partage sur les projets en cours, 
  • plus de réactivité sur les questions pour lesquelles une réponse en flux tendu est attendu.

Les inconvénients

Contrebalançant les atouts de ce mode de travail décloisonné, de nombreuses études auprès des salariés concernés pointent les inconvénients des open space au quotidien, et à long terme pour la productivité de l’entreprise.

Le renforcement de l’aspect collaboratif est en effet mis à mal par les désagréments d’un travail dans un espace commun, aux premiers rangs desquels on trouve : 

  • le bruit,
  • le manque de concentration (conséquence du bruit),
  • le sentiment d’être surveillé par ses collègues 
  • le manque d’intimité.

L’ensemble de ces facteurs crée un climat de stress pour les salariés et nuit à leur capacité de travail. Si l’on prend le seul exemple de la concentration, les études menées sur le sujet ont constaté qu’un salarié travaillant en open space était dérangé en moyenne toutes les 11 minutes et que pour retrouver sa concentration suite à cette interruption, 23 minutes lui étaient nécessaires.

stress au travail
Voir aussi Comment gérer le stress au travail ?

Les mesures prises par les entreprises pour limiter les inconvénients de l’open space

L’expérimentation du travail en open space dans les entreprises a permis à ces dernières de constater les écueils de ce mode d’organisation des environnements de travail. Des mesures correctives et alternatives ont ainsi été prises dans de nombreuses structures afin de limiter les désagréments de l’open space.

Ainsi par exemple, la mise à disposition de petites salles de réunion, d’espaces un peu plus isolés pour permettre le « nomadisme » (la possibilité pour le salarié de se déplacer pour travailler), etc.

Le choix de mobiliers adaptés à la création d’espaces plus intimes (grandes plantes, paravents, étagères cloisons, etc.) permet également de limiter certains facteurs d’inconfort pour les collaborateurs.

Quelques conseils pour bien travailler en open space

Lorsque l’on travaille en open space, certaines règles, pour la plupart relevant du bon sens, peuvent permettre d’avoir un quotidien professionnel plus serein et plus productif.

  • Respecter ses collègues et leur travail : un principe fondamental

Le principe de base du travail en open space, celui qui conditionne tous les autres, est le respect. Si chaque collaborateur travaille, interagit, vit en open space en gardant à l’esprit cet impératif de respecter l’autre et son travail, l’inconfort général en sera d’autant plus limité. 

Les règles d’or : baisser le volume de sonnerie de son téléphone, ne pas crier, dire bonjour, etc.

Dès lors qu’il y a respect, la convivialité entre collègues aura plus de facilité à s’installer. 

  • Adopter un comportement adapté

Adapter son comportement au contexte est également la clé de bonnes relations de travail : si un collègue semble fortement préoccupé, ou peine à se concentrer, il est recommandé d’être attentif à ne pas aggraver la situation par une attitude inopportune (exemple : une conférence téléphonique à un mètre de son bureau).

  • Profiter de cette opportunité de communiquer facilement

L’open space est le terrain propice pour échanger avec des collègues plus ou moins proches du quotidien professionnel et d’élargir ainsi sa connaissance des chantiers menés au sein de l’entreprise, des interlocuteurs clés, etc. Prendre de la hauteur par rapport à ses propres dossiers permet également de mieux les appréhender.

L’open space crée également davantage d’opportunités de nouer des relations plus fortes avec certains collègues en leur proposant des pauses en commun.

  • Trouver des astuces pour s’isoler si besoin

Ecouteurs, bouchons d’oreilles ou nomadisme : il est possible de trouver des astuces qui atténuent les inconvénients des open space.

Enfin, le recours au télétravail, encouragé par certaines entreprises, pourra permettre de travailler dans un endroit tiers (chez soi ou ailleurs – espace de coworking, bibliothèque, etc.) pour bénéficier d’un environnement de travail plus adéquat sur certaines missions (exemple : besoin de concentration ininterrompu).

À lire aussi